Accueil » L'été » Partagez vos graines !
graines de troc

Partagez vos graines !

Partagez vos graines !
Partagez votre avis sur cet article !

A l’heure où une poignée de multinationales pensent pouvoir confisquer les semences et les privatiser, de nombreuses voix s’élèvent pour protester. Les initiatives se multiplient aussi sur la toile comme ailleurs pour dénoncer ce que je n’hésite pas à qualifier d’atteinte à la liberté ainsi qu’à la biodiversité.

Pour bien comprendre le nœud du problème, il faut savoir que toutes les variétés hybrides (F1) sélectionnées et commercialisées par ces mêmes multinationales ne sont volontairement pas reproductibles. Une histoire de protection de brevets. Et de gros sous aussi…

Impossible donc pour le jardinier de faire ses propres graines à partir de F1 pour les semer de nouveau l’année suivante. Les plants obtenus à partir de ces graines récoltées ne conservent pas en effet les caractères appréciés chez leurs parents. C’est un peu la loterie, en somme ! Seule solution : débourser d’années en années toujours plus pour se procurer les bonnes semences. Un hold-up !

Je le dis et le répète parce que je le pense très fort et de plus en plus, le jardin a toujours été source de plaisir et de partages. Il doit le rester ! Chaque jardinier doit donc pouvoir rester libre de semer ou d’échanger avec ses pairs ou ses voisins les variétés reproductibles qui lui plaisent sans que cela ne devienne un commerce lucratif.

Voilà pourquoi, fait rare sur Jardipartage, je vais m’employer à faire la publicité de deux associations qui véhiculent des valeurs auxquelles j’adhère totalement.

L’association Kokopelli

C'est la plus connue, pionnière de ce combat mené pour le libre-échange des graines reproductibles. Ses militants, souvent présents dans les nombreuses manifestations au jardin qui essaiment  partout en France, vendent les petits sachets de graines. On peut aussi se les procurer sur le site de l’association. Il ne faut pas hésiter à en échanger une partie après acquisition.

 Graines de troc

logo graines de trocGraines de troc est une association plus récente (2012), née d’une belle initiative de son fondateur,  Sébastien. Entièrement gratuit, le principe de Graines de troc repose sur une monnaie virtuelle, le jeton. Après inscription sur sur le site, vous faites connaître les lots de graines que vous possédez et proposez à l’échange. Un jardinier intéressé vous contacte. Chaque fois que vous allez ainsi expédier un lot de graines (cela vous coûtera le prix du timbre), vous obtiendrez en retour sur le site un jeton. Avec ce dernier, vous pourrez ensuite vous aussi faire votre choix dans la collection des variétés et recevoir le lot de graines qui vous plait. Simple, efficace et surtout gratuit ! L’inscription, c’est par ici !

Le mieux, c’est peut-être d’écouter Sébastien lui-même parler de ses convictions !

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

6 Commentaires

  1. Bonjour à tous je viens de découvrir ” graines de troc” comment faut il procéder pour revenir aux vieilles variétés ce qui consiste jusqu aux plants de pdt et autres . Marre des multinationales ce sont des pompes à fric ( monsanto ) aussi graines de maïs enfin tout ce que l on peux cultiver soi-même bouder la bouffe du supermarché infectent merci de me répondre .

    • Bonjour,

      Il faut simplement s’inscrire sur le site “graines de troc” et compléter son profil pour afficher les graines et semences que vous proposez à l’échange. Ensuite, un système de points obtenus au cours des échanges vous permet de “commander” à peu près toutes les graines que vous souhaitez, notamment des variétés anciennes ou oubliées !

  2. A côté de chez moi, dans une médiathèque, une grainothèque accueille et redistribue gratuitement les graines récoltées. Sympa et efficace !

  3. Je cherche des graines de grosses tomates portuguaises Donnez-moi une adresse Merci !!!!

    • Mes tomates issues de graines portugaises pesaient, cette année, entre 750 gr et ….10050 gr ! Pour faire de la sauce ou même des tomates entières en bocaux, c’est l’idéal. Très bonnes aussi en salade. Je suis tout disposé à donner des graines

  4. Je crois que l’Europe vient d’interdire officiellement les agriculteurs n’auront plus le droit de ressemer leurs propres semences, et le partage de semences devrait être interdit, l’Europe est vraiment gouvernée par les lobbys ce n’est pas possible.
    Moi je jardine un peu j’ai découvert adulte, puisque avant j’habitais en centre ville.
    Bonne soirée

Répondre à CARRE Odette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.