choisya aztec pearl | Jardipartage

Oranger du Mexique Aztec Pearl : Un arbuste parfumé

L’oranger du Mexique Aztec pearl est un hybride original et décoratif dérivé du Choisya ternata, un arbuste devenu au fil des ans un grand classique de nos jardins. Apprécié pour son feuillage persistant élégant et pour sa floraison blanche parfumée, le Choisya Aztec pearl est également plus rustique que l’espèce-type.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Choisya Aztec Pearl
Nom courant : Oranger du Mexique Aztec pearl
Famille : Rutacées
Origine : Hybride de Choisya dumosa, un oranger du Mexique d’Amérique du Nord.
Hauteur x étalement : 2 m de hauteur environ pour 1,50 m d’étalement. Sa croissance est plutôt lente : la taille adulte n’est atteinte qu’après 8 à 10 ans de culture.

Feuillage : Les feuilles sont persistantes en hiver s’il ne fait pas trop froid et d’une belle couleur vert foncé. Elles sont divisées en 5 folioles fines et allongées.
Fleurs : La floraison apparaît à l’extrémité des rameaux de l’année précédente. Les nombreuses fleurs s’épanouissent entre avril et juin selon les régions. Une seconde floraison, moins importante, peut avoir lieu en automne, entre septembre et novembre selon la douceur du climat. D’un joli blanc-rosé lorsqu’elles sont en boutons, les fleurs sont blanches quand elles s’ouvrent et exhalent un agréable parfum de fleur d’oranger.

Exposition : Au soleil ou à mi-ombre.
Sol : La terre doit être légère et bien drainée, en particulier l’hiver. Il supporte les terres légèrement calcaires.
Rusticité : -15°C à -20°C, à l’abri des vents froids et si le sol est bien drainé.

choisya aztec pearl entretien | Jardipartage
Les boutons de fleurs du Choisya Aztec pearl sont rosés les fleurs blanches et parfumées © PStevens

Quel emplacement choisir pour un oranger du Mexique Aztec Pearl ?

L’oranger du Mexique Aztec Pearl pousse lentement, formant un arbuste de petite taille, plus bas que la variété classique de Choisya ternata.

Cet arbuste persistant est donc un bon choix de plante pour un petit jardin. Il trouve facilement sa place partout,  en haie basse, en isolé, dans un grand pot sur une terrasse ou un balcon ou dans un massif en compagnie de plantes vivaces. Associez-le à des iris des jardins, des pavots d’Orient, des Sédums spectabile, des scabieuses.

Pour une association réussie à d’autres plantes parfumées, installez à ses côtés un lilas, des lis de la Madone, des giroflées ravenelles, des juliennes.

Plantation de l’oranger du Mexique Aztec Pearl

La plantation de cet arbuste s’effectue idéalement d’octobre à février, hors période de gel. En effet, les orangers du Mexique plantés en automne se montrent plus résistants dès l’année suivante.

Achetez un arbuste en conteneur : son système racinaire dense garantit une reprise rapide.

  • Creusez un grand trou, au moins 1,5 fois plus grand que la motte. Ameublissez bien le fond.
  • Pour une plantation en haie, respectez 80 cm à 1 m de distance entre vos arbustes.
  • Si votre terre est un peu lourde, mélangez du sable ou du gravier afin d’améliorer le drainage.
  • Installez votre Choisya Aztec pearl au contre de son trou.
  • Rebouchez sur les côtés avec le mélange de terre préparé. Tassez avec les mains.
  • Arrosez généreusement.

Choisya aztec pearl : Entretien

L’oranger du Mexique Aztec pearl pousse facilement sans demander trop d’entretien.

Arrosage : L’année de la plantation, conservez la terre fraîche par des arrosages réguliers, notamment en période sèche l’été. A partir de la seconde année, les arrosages sont inutiles : les orangers du Mexique sont en effet des plantes résistantes à la chaleur et au manque d’eau.

Comment tailler un Choisya Aztec Pearl ? Compte tenu de ses faibles dimensions, la taille n’est pas utile chaque année. Contentez-vous simplement de retirer le bois mort au début du printemps. Si votre oranger du Mexique devient trop volumineux pour l’espace qu’il occupe, taillez-le juste après la floraison, au mois de juin. Les fleurs apparaissant à l’extrémité des rameaux de l’année précédente, une taille effectuée trop tardivement (pendant l’été ou en automne) peut compromettre la floraison de l’année suivante.

Faut-il le protéger contre le gel et le froid ? Le Choisya Aztec pearl résiste au froid jusqu’à -15°C à -20°C, à condition que le sol soit bien drainé. Néanmoins, si l’hiver est très froid ou après une longue période de gel, une partie ou la totalité de son feuillage peut tomber. Pas de panique ! De nouvelles feuilles naîtront rapidement dès le redoux, au printemps. La mise en place ponctuelle d’un voile d’hivernage permet de protéger des grosses gelées le feuillage persistant de ce bel arbuste.

Maladies et parasites : Cet hybride est très résistant aux maladies comme aux parasites. Il craint seulement l’excès d’humidité du sol.

oranger du mexique aztec gold | Jardipartage
Les nouvelles feuilles de loranger du mexique aztec gold sont jaunes Elles verdissent en vieillissant © Horticulture week

Quelle variété d’oranger du Mexique Aztec Pearl choisir ?

Cet hybride d’oranger du Mexique ne comporte que 2 variétés : la plus classique, à feuilles vertes, et une très belle version à feuillage jaune (Aztec pearl gold) très décorative.

Oranger du Mexique Aztec pearl gold : Le feuillage palmé et fin de cette variété se distingue par sa belle couleur dorée du printemps à l’automne, mais il est malheureusement plus sensible au soleil. Réservez-lui une place à mi-ombre. Hauteur et largeur : 1 m à 1,50 m.

D’autres choix de Choisya :

  • Oranger du Mexique Sundance : présentant des folioles plus larges et dorées. Hauteur et largeur : 1 m à 1,50 m.
  • Choisya White dazzler : se distingue par sa floraison blanche plus généreuse et ses dimensions plus compactes qu’Aztec pearl. Hauteur et largeur : 80 m à 1,20 m.
author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

1 réflexion sur “Oranger du Mexique Aztec Pearl : Un arbuste parfumé”

  1. Merci Bruno pour votre site et votre beau sens du partage 🙂
    Je suis en train de faire « revivre » dans un container un choizya Aztec Pearl qui végétait/dépérissait en pleine terre depuis plusieurs années (je n’ai pas encore compris pourquoi, l’emplacement était bien drainé, ensoleillé, l’installation avait été faite avec soin). Je le réinstallerai (ailleurs) à l’automne.
    Jérôme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut