Le jardin d'ornementLe printemps

L’entretien du bougainvillier

Des couleurs vivifiantes… la bougainvillée met vraiment du baume au cœur tout l’été !

La bougainvillée ou le bougainvillier suivant qu’on la féminise ou qu’on le masculinise est une plante originaire d’Amérique du sud. Frileuse et gélive, elle ne se plaît qu’en situation chaude et très ensoleillée.

Ailleurs que sur le pourtour méditerranéen, il faut donc obligatoirement la cultiver en pots, car elle ne peut passer l’hiver dehors. Ses feuilles tombent en effet dès les premiers froids et il n’est pas rare qu’une gelée, même faible (-2/-3° C), la fasse mourir.

bougainvillee palissee
Dans le pourtour méditerranéen, comme ici en Espagne, la bougainvillée est palissée en façade de maison

L’idéal est  placer votre bougainvillée en véranda l’hiver (surtout si elle est orientée plein sud ou sud-ouest). Vous pourrez alors la sortir sur le balcon ou en terrasse de la mi-mai, après les Saints de Glace, à la fin septembre ou mi-octobre suivant les régions pour la laisser se gorger de lumière, condition indispensable à l’abondance de sa floraison.

Comment entretenir le bougainvillier ?

Dans son pays d’origine, la bougainvillée est une liane vigoureuse qui émet de longues tiges durant la belle saison (jusqu’à 3 mètres de longueur). L’essentiel de son entretien se limite donc  à prévoir un système de palissage adapté (une arche ou un obélisque plus adapté en pot) et à contenir l’arbuste. N’hésitez pas ainsi à pincer les sarments épineux trop vigoureux pour conserver une forme harmonieuse et obliger la plante à se ramifier et fleurir plus abondamment.

La bougainvillée a besoin d’une fertilisation très régulière. Vous pouvez ainsi réaliser des apports d’engrais liquide dilué dans l’eau d’arrosage du printemps à l’automne, comme pour les pélargoniums. Il est autrement possible d’apporter un engrais de fond à libération lente sous forme de poudre corne broyée, sang desséché) à enfouir en griffant dans la terre au pied de l’arbuste en début de printemps pour lui donner un petit coup de fouet.

Quand vient le moment d’hiverner la plante, réduisez les arrosages et taillez les tiges pour lui redonner un volume acceptable en véranda.

Quelle variété de bougainvillée choisir ?cultiver un bougainvillier

La classique Bougainvillea glabra, se pare d’une multitude de grandes fleurs rose magenta, en manchon serré sur les jeunes rameaux.

Bien plus vigoureuse, Bougainvillea spectabilis, est logiquement déconseillée en pot.

Préférez les variétés hybrides, moins vigoureuses et plus florifères que vous choisirez pour leur couleur avant tout, rose, rouge ou magenta. Mais elles sont aussi beaucoup plus fragiles et ne supportent généralement pas des températures plus basses que 5°C. 

Mis à jour le Avr 25, 2019 @ 7 h 28 min

Tags
Afficher plus

Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

53 commentaires

  1. bonjour j ai un bougainvillier en pot depuis 5 ans il a toujours fleuris cette année pas du tout les feuilles restent vertes et surtout elles sont molles si je l arrose elles deviennent jaunes et tombent je sais plus quoi faire aidez moi merci

    1. Bonjour André,

      L’absence de floraison de votre bougainvillier pourrait s’expliquer par ces quelques pistes:
      – un hivernage pas optimal (pas assez frais, trop d’arrosage…),
      – un manque de nourriture (pas d’engrais)
      – un bougainvillier à l’étroit dans son pot, fort probable après 5 ans, s’il n’a jamais été rempoté.

  2. Bonjour,
    L’ année dernière j ai planté dans un grand pot un bougainvillier rouge je l ai rabattu sur les conseils du pepinieriste qui me l a vendu. Cette année il a refait des feuilles mais n à fait qu’une fleur décevant. Comment le faire fleurir. Existe il un engrais spécial pour ces plantes là ?

    1. Bonjour Jean-Pierre,

      Rabattre les pousses secondaires du bougainvillier en fin d’hiver est une étape importante. Mais il en est une autre tout aussi importante par la suite: l’apport d’engrais ! Lui seul garantit une belle floraison. Le bougainvillier, bien que peu gourmand, a vite fait en effet d’épuiser les ressources offertes par la terre de son pot. Je vous conseille un engrais pour plantes méditerranéennes (lien aff) sous forme de poudre. Humidifiez la motte, épandez la dose d’engrais (astuce: faites un apport moitié dose préconisée, toutes les 3 semaines environ) . Griffez très légèrement pour faire pénétrer puis terminez par un arrosage plus succinct.

  3. notre bougainvillier ne fleurit pas l’été ,il fait toutes ses feuilles apres l’été et alors seulement il fait des fleurs sur les branches sans feuilles.Elle tombent petit à petit tout l’hiver et au printemps sur les branches quasi nues poussent les feuilles et tout l’été ainsi sans fleur.il est dans un grand pot que je rentre l’hiver dans une piéce de la maison bien éclairée chauffée à 19 ° es ce normal ?

    1. Bonjour Claudine,

      Votre problème se trouve à la fin de la description. L’hivernage du bougainvillier doit se faire dans une ambiance plus fraîche pour permettre un vrai repos de l’arbuste l’hiver. Son cycle est actuellement décalé à cause de cela. Essayez de le conserver dès la fin octobre dans un endroit lumineux où les températures sont comprises entre 8 et 15°C maximum.

  4. Bonjour,
    Mon bougainvillier me fait plein de pousses mais se dégarnit à la base.
    Dois je le laisser tel quel,le tailler, replier la cime…..?
    Merci pour vos conseils

  5. Bonjour
    J’habite en région parisienne, j’ai un balcon orienté plein sud. Au printemps dernier, on m’a offert un bougainvilliers qui s’est épanoui sous la chaleur du balcon, fleurissant même jusqu’à fin octobre, l’automne de cette année ayant été très doux.
    Malheureusement, je l’ai un peu oublié cet hiver, il est resté dehors, et là les feuilles sont toutes sèches, rabougries et marrons, les troncs et branches semblent sèches. J’ai lu qu’il ne fallait pas trop le tailler, ni même lui donner un engrais. Je n’ai pas de pièce intérieure non chauffée pour le stocker en attendant la fin de l’hiver. Je l’ai rentré à l’intérieur dans notre salle de séjour, la pièce la plus exposée au soleil (mais chauffée). Que me conseillez-vous pour la suite?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour,

      Première chose à faire, le remettre à l’extérieur…dans un coin abrité (au pied d’un mure ensoleillé), éventuellement recouvert d’un voile d’hivernage si les nuits sont encore fraîches (<5°C). En lisant votre description et compte-tenu de votre région, j'ai malheureusement peur que toute la partie aérienne soit morte de froid (en-dessous de 5°C, la survie des sarments est mise à mal). Il faudrait donc tailler dans un premier temps (en partant du haut) jusqu'à trouver une section de bois verte, signe de vie ! Si tout est sec et marron, recépez totalement. Avec un peu de chance, la souche aura survécu et de nouvelles pousses apparaîtront depuis le sol au printemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer