L'hiverle jardin naturel

Du BRF au pied des framboisiers…

Du BRF au pied des framboisiers

étaler BRF

Soleil (enfin) et douceur : un petit air de printemps…et un pur bonheur ce BRF !

Le BRF, ça ne vous dit rien ? Laissez-moi vous aider à y voir plus clair. BRF pour Bois Raméal Fragmenté…Grosso modo, c’est un mélange de feuilles et de jeunes rameaux d’arbustes (voire parfois des branches d’assez bon diamètre)  déchiquetés sous l’effet des lames d’un broyeur à végétaux.

Eh bien, figurez-vous que mon voisin paysan a eu la bonne idée cette semaine de nettoyer une haie mitoyenne de son champs et d’en broyer les déchets (qu’il a laissés sur place). Une aubaine que je me suis empressé d’exploiter !

J’en ai étalé au pied des framboisiers, en entretien. Et personnellement, je n’y vois que des avantages : la terre est ainsi protégée des aléas du temps (érosion/tassement comme dessèchement), la vie microbienne et mycélienne est favorisée, ce qui se traduira par la libération progressive de substances nutritives (ça promet une belle récolte de framboises l’été prochain !) et l’effort de désherbage sera moindre (c’est aussi ça le paillage). En revanche, comme ce BRF-là est encore bien vert, je n’en ai étalé qu’une fine couche. J’en ajouterai au moins une couche supplémentaire plus tard.

Bref, un pur bonheur ce BRF !

Mis à jour le Juin 29, 2019 @ 7 h 21 min

Tags
Afficher plus

Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

6 commentaires

  1. bonjour Bruno ;cette utilisation du BRF provoque beaucoup de discussions ds les blogs , les uns disent il faut le mettre au printemps , les autres ( sources sérieuses ) il faut le mettre en automne , ne surtout pas le mettre au pied des plantes potagères ou non à feuillage car il va leur voler l’azote pour pouvoir se décomposer , finalement je ne sais plus quoi faire , j’en ai mis récemment début mars , parce que c’est à cette époque que j’ai eu l’aubaine d’en avoir un peu , j’en ai répandu une mince couche au pied d’un groseiller et framboisier plantés en automne , et puis aussi au pied des rosiers jeunes et de 2 petits arbustes de haie plantés en automne aussi , alors c’est bien ou c’est pas bien ?
    c’est une technique assez récente qui nous vient du Québec , donc pas assez de recul pour bien la maîtriser .

    1. Anne,

      Le BRF a en effet besoin de composter pendant quelques mois avant d’être exploitable au pied des plantes car en effet, les bactéries qui participent à sa décomposition consomment de l’azote. Je conseillerai donc si vous souhaitez l’utiliser tout de suite, d’en étaler qu’une fine couche et de mélanger en paillis des orties (riches en azote) ou des tontes de gazon. Vous pouvez aussi autrement arroser de temps à autre avec du purin d’ortie pour rééquilibrer l’azote consommé. 🙂

  2. il y a plus de 20 ans que j’utilise le brf ,le broyeur ,indispensable si l’on dispose d’une belle surface ,ca evite les voyages a la dechetterie ,de plus pas de feux ,combien encore brulent leurs déchets de jardins,ce qui est une aberration,bruler la MO c’est con,et privent ainsi de l’or du jardin,ceci dit pour les framboisiers le brf recree le sol de la foret ,d’ou viennent ces plantes,ainsi que pas mal d’autres (petits fruits)et choses a ne pas negliger en bonnes épaisseurs limite ou supprime l’arrosage ainsi qu’il limite les advantices,alors brfez,vous serez gagnant en tout point

  3. Bonjour,
    J’utilise le bois broyé de plusieurs façons!
    D’abord nous chauffons notre maison avec ce bois broyé.
    J’étudie actuellement la possibilité de chauffer ma nouvelle serre grâce à la température qui se dégage du tas de bois broyé.
    Enfin j’utilise ce BRF dans mes allées et environ 2 ans plus tard je remets ce bois broyé (transformé en humus par de multiples êtres vivants) sur le dessus de mes buttes.
    C’est génial pour enrichir la terre.
    Je n’utilise que rarement le brf « nature » en paillage à cause de la soif d’azote que cela amène.
    Bon jardinage
    Jenny

    1. Bonsoir,

      Et merci Jenny pour ce témoignage précis d’utilisation du BRF dans ton jardin. Je suis en effet d’accord qu’il vaut mieux le composter avant de l’employer, voilà pourquoi je préconise dans le billet l’étalement d’une couche fine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer