pralinage

Praliner, c’est enrober les racines mises à nues d’un arbre que l’on souhaite replanter. L’objectif est de limiter leur dessèchement. Le pralinage favorise aussi le redémarrage de leur activité. Autrefois, pour préparer un bon pralin, on utilisait de la bouse de vache fraîche mélangée à de l’argile. De nos jours, on coupe l’argile avec de l’eau de pluie et du fumier bien mûr. Le mélange doit avoir la consistance d’une pâte à crêpe que l’on badigeonne à la main sur l’ensemble du système racinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer