Accueil » L'été » Aromathérapie : bien utiliser les huiles essentielles !
comment utiliser les huiles essentielles

Aromathérapie : bien utiliser les huiles essentielles !

L’aromathérapie attire de plus en plus de personnes soucieuses de prendre leur santé ou leur bien-être en main de manière naturelle. Les huiles essentielles sont ainsi devenues des incontournables de notre boite à pharmacie. Néanmoins, il est indispensable de respecter certains règles de base pour bien les utiliser.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

La phytothérapie : se soigner par les plantes

L’aromathérapie est une branche de la phytothérapie. C’est par un processus de distillation à la vapeur d’eau que les principes actifs de la plante sont récupérés sous forme de liquide concentré que l’on appelle huile essentielle.

Néanmoins, les huiles essentielles obtenues à partir d’agrumes comme la mandarine, le citron, la bergamote ou encore le pamplemousse ne sont pas distillées mais sont extraites par pression à froid de leurs écorces. Ainsi, elles sont nommées essence d’agrume et non huile essentielle.

Aujourd’hui, la tendance du « naturel » nous incite de plus en plus à nous tourner vers l’aromathérapie. Le bien-être physique ou mental est en effet de plus en plus au centre de nos préoccupations. D’ailleurs, les sites internet, les boutiques physiques ou en ligne, les livres spécialisés proposant des remèdes naturels par et avec les huiles essentielles ne cessent de s’accroître. On peut parler de véritable engouement.

En usage dès l’Antiquité

Les principes de l’aromathérapie ne datent pas d’aujourd’hui. Les Égyptiens y avaient déjà recours par exemple pour se soigner ou pour embaumer leurs morts (4000 ans avant J-C).

L’aromathérapie trouvait même sa place dans la médecine hébraïque et arabe. Mais c’est au Moyen-Age que celle-ci devient la première source de médicaments en pharmacie. Le capitullaire De Villis, établi par Charlemagne en 812, dresse ainsi une liste de plantes à cultiver à travers l’Empire. Parmi elles, de nombreuses plantes aux propriétés médicinales, condimentaires  ou aromatiques dont le fenouil, l’estragon ou le romarin n’en sont que quelques exemples.

guide huiles essentielles utilisation
L’aromathérapie a le vent en poupe !

A quoi servent les huiles essentielles ?

Elles soulagent efficacement tous les maux de la vie quotidienne mais peuvent également être un soutien non négligeable en cas de maladies plus graves.

Les huiles essentielles couvrent un large champ d’action, et leurs propriétés, multiples, peuvent être :

  • Anti-bactériennes
  • Anti-inflammatoires
  • Antivirales
  • Antifongiques
  • Cicatrisantes
  • Relaxantes
  • Dynamisantes…

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

Par voie orale

L’huile essentielle doit toujours être diluée dans un corps gras car elle n’est pas soluble dans l’eau. Le mieux est de l’ingérer dans une cuillère à café d’huile végétale de votre choix (jamais pure au risque de provoquer des brûlures au niveau des muqueuses). Attention à bien respecter la posologie et le nombre de gouttes préconisé.

Rappel : 25 gouttes = 1 ml.

Par voie cutanée

L’huile sera mélangée à une huile végétale pour une bonne pénétration et une action en profondeur. Elle peut aussi s’utiliser pure sur la peau.

Il faudra néanmoins faire des tests au préalable : une goutte dans le creux du coude pour s’assurer qu’elle ne provoque pas de réaction allergique.

Certaines huiles essentielles sont photo-sensibilisantes, notamment celles de la famille des agrumes. Il faudra alors éviter une exposition au soleil pendant au moins 6 heures après leur application.

Par diffusion ou par inhalation

C’est l’utilisation préconisée pour traiter les affections ORL. Les diffuseurs d’huiles essentielles sont recommandés pour assainir l’air et offrir un vrai moment de détente.

Principes de précaution

L’aromathérapie est un monde fascinant, oui ! Mais si la méthode est naturelle, elle n’en demeure pas moins sans danger !  Les femmes enceintes ou allaitantes, les jeunes enfants, les personnes souffrant d’asthme ou d’épilepsie en particulier, ne doivent pas utiliser les huiles essentielles.

Il est également toujours préférable de se référer à un professionnel avant de les utiliser : médecin, pharmacien ou aromathérapeute sauront vous guider en toute sérénité vers leurs bienfaits.

Partagez votre avis

A propos de Isabel Kehr

Passionnée par la santé et le bien-être au naturel, je m'intéresse à la naturopathie, à l'aromathérapie, au yoga ou encore au massage Amma dont je suis certifiée. J'aime partager mes expériences et mes recettes autour de ces thématiques. La nature nous permet d'optimiser notre qualité de vie et notre santé, alors aimons-la !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.