Animaux sauvages et de compagnie

Comment punir un chien qui fait de grosses bêtises ?

Les chiens sont adorables, mais ils sont aussi doués pour saccager votre jardin ou l’intérieur de votre maison. De nombreux maîtres ne savent pas quels comportements adopter dans ces cas. Certains décident de donner une punition, mais la plupart s’y prennent mal. Pour utiliser la bonne méthode, il devient alors important d’apprendre à bien éduquer son chien. Comment réussir l’éducation de votre chien et savoir réagir face à ses bêtises ? Quand faut-il punir votre chien et quelles sont les sanctions que vous pouvez lui donner ?

Apprenez à éduquer votre chien pour mieux gérer ses bêtises

Lorsque vous avez un chien, vous devez l’éduquer et lui apprendre les limites pour éviter qu’il fasse des bêtises. Cette éducation ne ressemble pas à celle d’un homme puisque le moyen de communication est différent. Votre chien ne peut vous comprendre qu’à travers vos gestes et les sons que vous produisez. C’est l’une des raisons pour lesquelles leur apprentissage est souvent complexe ou prend du temps.

Si vous n’avez pas les bons réflexes, votre chien aura du mal à saisir le message que vous voulez faire passer. Pour éviter ainsi une mauvaise communication, l’idéal est de recevoir une formation d’éducation canine : celle-ci permet en effet de savoir comment éduquer son chien et de mieux comprendre ses réactions. Pour vous faciliter la tâche, certaines structures spécialisées dans ce type d’enseignement vous proposent des cours en ligne. Il vous suffit donc d’acheter la formation et de la suivre ensuite à un moment qui vous convient. Elle contient souvent :

  • Des formations pour chiot,
  • Des formations pour prévenir les morsures,
  • Des formations pour devenir éducateur canin et comportementaliste,
  • Ou encore des formations aux 1er secours…

La formation d’éducateur canin en ligne peut donc être suivie par des éleveurs, des passionnés, des maitres-chiens et de futurs professionnels. Les cours dispensés sont adaptés à toute catégorie de personnes et à tout type de besoins. Il s’agit souvent de vidéos qui portent sur des formations professionnelles et qui abordent des thèmes concrets. Les informations sont claires et les cours théoriques sont illustrés, ce qui vous permet de vite les assimiler.

En dehors de ces formations, vous pouvez aussi effectuer des stages spécifiques auprès de ces sociétés. Elles interviennent souvent dans les cas où vous avez un chien difficile ou un animal qui a des soucis d’éducation.

comment punir son chien correctement
Pour punir un chien correctement, il faut le prendre en flagrant délit de bêtise !

Comment réagir quand votre chien fait des bêtises ?

Pour que votre chien comprenne qu’il a fait une bêtise, vous devez réagir au bon moment et avoir certains comportements.

Quel est le bon moment pour réprimander votre chien ?

Le chien est un animal qui vit l’instant présent. Quand il pose un acte, il l’oublie dans les minutes qui suivent. Il serait donc inutile de le punir pour une bêtise qu’il a faite en votre absence ou même lorsque vous aviez le dos tourné. Votre chien ne comprendra pas la raison pour laquelle vous le sanctionnez, ce qui va l’angoisser ou le rendre agressif. Il pourrait aussi commencer à vous craindre. Mais surtout, il continuera à faire la même bêtise puisqu’il n’a pas compris le message que vous vouliez lui faire passer.

Dans le milieu de l’éducation canine, on parle souvent de « pas vu, pas pris ». Ainsi, pour punir un chien, il faut le prendre sur le fait, l’attraper au moment où il fait la bêtise. Ce principe est très important, car il vous permet de réussir l’éducation d’un chien.

Comment réagir quand vous surprenez votre chien en flagrant délit ?

Lorsque vous surprenez votre chien pendant qu’il creuse des trous ou détruit des fleurs, votre premier réflexe ne doit pas être de le sanctionner. Vous devez plutôt l’inciter à arrêter en utilisant un ton ferme pour lui donner des ordres courts et précis. Les mots les plus souvent utilisés dans ces cas sont :

  •  » non « 
  •  » pas toucher « 
  •  » tu laisses « 
  •  » au panier « 

Quatre ou cinq différentes interdictions suffisent pour éduquer votre chien. L’utilisation de plusieurs mots pourrait l’embrouiller. Si votre animal domestique n’était pas habitué à ces ordres, il ne les assimilera pas sur le coup.

Les chiens sont très sensibles à la mélodie, c’est ce qui leur permet de savoir quand vous êtes heureux ou contrarié. Ainsi, c’est le ton ferme employé qui lui fera comprendre qu’il a fait une bêtise. Le mot en lui-même n’aura aucun effet à ce moment. Il pourrait donc reproduire la même action dans les heures ou les jours qui suivent.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’être cohérent dans vos ordres et vos interdictions. Chaque mot doit être attribué à une mauvaise action spécifique. L’habitude et la répétition permettront au chien de comprendre la signification de ces mots. Il commencera alors à faire la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal. Il saura à quel moment vous le grondez et à quel moment vous le récompensez. Il attribuera aussi à chacune de ces situations les gestes et les comportements que vous avez.

Pour que votre chien apprenne vite, il faut aussi que vous soyez constant et régulier dans vos ordres. Vous ne devez donc pas lui interdire une action aujourd’hui et la lui autoriser demain. Par exemple, il est très fréquent de voir des maîtres laisser leur chien monter sur le canapé alors qu’ils le lui ont interdit la veille.

Il sera perturbé et il ne comprendra pas ce que vous attendez de lui. Il serait donc injuste de le punir ou même le gronder s’il fait une bêtise par la suite sur votre meuble. Tout comme un enfant, votre animal domestique a besoin d’un cadre éducatif clair et parfois strict. Il est vrai que vous devez lui donner de l’affection, mais les réprimandes sont aussi utiles pour une bonne éducation.

comment punir son chien sans le taper
Taper un chien ou un chiot qui fait une bêtise ne sert à rien, sinon à ce qu’il adopte un comportement peureux et méfiant vis-à-vis de son maître.

Comment punir un chien qui fait des bêtises ?

La plupart des cours d’éducation canine enseignent qu’il ne faut pas systématiquement punir un chien quand il fait une bêtise. Cependant, la sanction s’avère indispensable à certains moments. Toutefois, ces punitions doivent être non violentes. Pour qu’elles soient efficaces, elles doivent se faire dans de bonnes conditions.

Quelles sont les punitions que vous pouvez donner à votre chien ?

Pour faire comprendre à votre animal domestique qu’il a mal agi, vous pouvez tout simplement l’isoler dans une autre pièce. Le chien est un animal social qui aime être entouré et s’amuser avec son ou ses propriétaires. L’isolement serait un donc un excellent moyen de le sanctionner.

Toutefois, vous devez veiller à enlever de l’endroit tout objet qui pourrait le stimuler et l’inciter à vouloir dépenser de l’énergie. Il ne doit y avoir aucun jouet, aucun os, aucune terre à creuser. Le jardin n’est donc pas un lieu approprié pour une telle sanction. Pour sa punition, vous pouvez le mettre dans votre garage (s’il n’y a aucun objet rangé), dans les toilettes… Une pièce pauvre en stimulations lui permettra de comprendre qu’il a eu un mauvais comportement.

Pour des bêtises qui sont peu graves, vous pouvez juste ignorer votre chien. Pour qu’il comprenne que vous êtes contrarié, vous ne devez ni le regarder, ni lui parler, ni le toucher. Dans ce cas, l’interdiction ferme ne doit donc pas être utilisée.

Lorsque vous devenez silencieux, l’animal remarque le changement dans vos comportements. Il pourrait en retour se calmer et aller dans sa niche ou vouloir s’approcher de vous pour jouer. Vous ne devez pas vous laisser attendrir. Il faudra rester ferme et maintenir votre punition le temps nécessaire. Pour réussir, le mieux serait alors d’aller dans une autre pièce ou de tourner le dos à votre chien.

L’ordre au « panier » vous permet aussi de punir votre animal domestique. Mais pour que cela fasse effet, il faut qu’il connaisse déjà le mot et sa signification. Envoyer votre chien au panier lui permettra de se calmer. Pour sanctionner un chien, il faut parfois lui retirer une chose à laquelle il tient. En dehors des punitions citées plus haut, vous pouvez le priver des objets qu’il aime ou de certaines activités que vous faites ensemble.

comment réagir quand un chien fait une bêtise
Les chiens ne sont pas comme les enfants : ils sont incapables de rester punis dans un coin !

Pendant combien de temps faut-il punir votre chien ?

La sanction donnée à votre chien ne doit pas dépasser 10 minutes parce qu’il est de nature à vite oublier. Au-delà de cette durée, votre animal de compagnie ne saura pas pourquoi vous le sanctionnez. Ce qui pourrait rendre la punition inefficace. Il pourrait la trouver injuste et votre relation avec lui peut en être affectée.

Pour que votre chien retienne bien la leçon, il y a un comportement qui doit suivre sa sanction, c’est la récompense. Une punition respectée doit toujours être suivie d’une récompense. C’est la meilleure manière d’éduquer un chien et de l’aider à faire la différence entre ses bons et ses mauvais actes. Vous lui montrez ainsi que quand il est obéissant et calme, il aura votre attention ou des friandises. Cependant, s’il fait des bêtises, il sera puni.

Quels sont les comportements à éviter quand vous punissez votre chien ?

Une punition ne doit pas se faire avec des gestes violents. Le chien ne comprend pas quand il fait une bêtise, car il voit tout ce qui l’entoure comme des objets de stimulation. Son seul objectif est de s’amuser et de dépenser de l’énergie. Il serait donc inutile d’avoir une réaction démesurée puisqu’il ne la comprendra pas. Ainsi, quelle que soit la gravité de son erreur, vous ne devez ni crier ni recourir à une sanction physique. Vous devez donc éviter :

  • Les coups de pied,
  • Les tapes ou les gifles,
  • Les sévices infligés avec des objets,
  • Les hurlements,
  • L’isolement ou la privation de nourriture pendant plusieurs heures…

Ces mauvaises méthodes de punition feront plus de mal que de bien à votre chien. Il pourrait être traumatisé, avoir des blessures graves, devenir craintif ou agressif. De plus, vous pourriez perdre sa confiance, ce qui va briser votre relation. Il deviendra alors anxieux et peut-être trop calme. Il perdra l’envie de se défouler et de jouer. Dès lors, il deviendra difficile de l’éduquer vous-même.

Comment limiter les bêtises de votre chien dans votre jardin ou à l’intérieur de la maison ?

Pour éviter que votre chien arrache des plantes de votre jardin toxiques pour lui  ou qu’il détruise votre mobilier, vous devez comprendre ses réactions. Très souvent, c’est lorsqu’il est en manque d’exercice qu’il fait des bêtises. Il s’agit d’un animal naturellement énergique, ce qui veut dire qu’il aime beaucoup bouger. Pour l’aider à bien dépenser son énergie, il existe quatre catégories d’activités qu’il doit faire. Vous avez :

  • l’activité physique,
  • l’activité masticatoire,
  • l’activité mentale,
  • l’activité sociale.

Toutes ces activités sont essentielles et nécessaires à son bien-être. Il est important qu’il fasse au moins trois d’entre elles par jour. Dans ce cas, il faudra compenser une catégorie par une autre. Cependant, l’activité physique ne doit en aucun cas être remplacée, car elle est indispensable dans la vie d’un chien. Elle consiste à inciter l’animal à sauter, marcher et courir. Cela peut se faire durant de petites promenades, des randonnées en forêt, des séances de natation…

S’il s’agit d’un chiot, il faudra faire attention à son rythme pour ne pas trop le fatiguer. Si en revanche vous avez un grand chien qui a besoin de beaucoup d’exercices, l’idéal est qu’il fasse des sports canins. Cette race de chien a une condition physique supérieure à celles des autres. Il a donc besoin d’une activité très intensive pour bien se dépenser.

L’activité masticatoire consiste à mâcher des jouets ou un os. Cela permet au chien de se détendre et de s’occuper. L’activité mentale fait grandement dépenser de l’énergie au chien, même s’il ne court pas partout. Il s’agit de stimuler son cerveau et de l’inciter à résoudre des problèmes. Vous pouvez par exemple jouer à la cachette ou utiliser des balles ou des bouteilles distributrices pour lui servir ses croquettes. Il y a également des tapis de fouilles dans lesquels vous pouvez cacher divers objets. Les dénicher sera comme une chasse au trésor pour votre chien. Cette astuce pourrait limiter les trous qu’il fait dans votre jardin.

S’il court partout quand il est anxieux, il est conseillé de faire des jeux d’autocontrôle avec lui. Il pourra ainsi apprendre à gérer ses émotions tout en dépensant de l’énergie. Il existe donc de nombreux jeux pour faire travailler votre animal domestique. Concernant l’activité sociale, elle consiste à ce que votre chien puisse en rencontrer d’autres et s’amuser avec eux. Toutefois, vous devez prendre certaines précautions pour éviter tout accident. Les chiens doivent avoir presque les mêmes âges et les mêmes gabarits pour assurer l’harmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page