Arbres fruitiers

Découvrez nos conseils pour cultiver en pleine terre ou en pot vos arbres fruitiers et petits fruits. Plantation, entretien, taille de formation ou de restauration, identification, traitement des maladies et aide au choix parmi les meilleures variétés en fonction du climat de votre jardin.

  • Photo of Une prolifération de pucerons et de fourmis sur les feuilles de pommier

    Une prolifération de pucerons et de fourmis sur les feuilles de pommier

    Avez-vous déjà essayé de titiller une colonie de pucerons avec un brin d’herbe ? Non , alors je vous invite à tenter l’expérience  et à prendre le temps d’observer minutieusement le comportement des fourmis qui en prennent soin. Si les pucerons restent sans réaction apparente, ce n’est pas le cas des fourmis (des insectes sociaux de la famille des hyménoptères) qui repèrent rapidement la source du désordre et se mettent en alerte. Elles chargent ensuite l’intrus à tour de rôle, comme pour lui signifier qu’il faudra d’abord leur passer sur le corps avant de pouvoir toucher au moindre puceron. Comme si, finalement, les  « minuscules » insectes qu’elles protègent étaient leurs propres progénitures !  Mais qu’est-ce qui peut bien motiver autant de sacrifices ?

    Lire la suite »
  • Photo of Jardipartagez les framboisiers, vous ferez des heureux cet été !

    Jardipartagez les framboisiers, vous ferez des heureux cet été !

    Les framboisiers redémarrent à peine. C’est le bon moment, tant que les feuilles ne masquent pas encore les pieds, de mettre un peu d’ordre dans les cannes (le nom donné aux tiges) et de supprimer par exemple celles qui sont mortes si vous ne l’avez pas encore fait lors de la taille d’hiver ou d’éliminer les rejets un peu trop éloignés de la structure de palissage. C’est qu’ils ont une fâcheuse tendance à tout envahir ces framboisiers, si on les laisse faire !

    Lire la suite »
  • Photo of L’entretien du citronnier 4 saisons

    L’entretien du citronnier 4 saisons

    Si le soleil et la douceur sont parfois de retour dès le début du mois de mars, parfois avant, les agrumes (citronniers, orangers et des agrumes plus curieux comme le cédratier main de bouddha) cultivés en bac ou en pot méritent d’en profiter. Mais pas question encore de les sortir au grand air. Les nuits du début du printemps sont beaucoup trop fraîches et les gelées possibles encore en cette période de l’année. Les agrumes restent donc bien au chaud la nuit à l’abri d’une véranda, d’une serre froide. A partir de la fin du mois de mars/début avril, placez le citronnier définitivement à l’extérieur en lui faisant profiter d’une exposition douce. Même à l’intérieur, vous pouvez néanmoins procéder à leur entretien, avant que les pousses et la superbe…

    Lire la suite »
  • Photo of Stop aux maladies printanières !

    Stop aux maladies printanières !

    [Chronique de mon jardin]: Dimanche 24 février 2013: Stop aux maladies printanières ! Sans cette pellicule de neige qui s’est déposée dans la nuit (et qui a rapidement disparu) et surtout des températures glaciales voisines de 0°C prévues toute la journée, j’aurais profité de la lune favorable de ce dimanche après-midi pour pulvériser un traitement à base de bouillie bordelaise. Principaux arbres visés : pêchers, abricotiers et autres fruitiers précoces…dont les bourgeons commencent à gonfler et ouvrent la voie aux maladies printanières, cloque du pêcher en tête. Ce n’est que partie remise…

    Lire la suite »
  • Photo of Du BRF au pied des framboisiers…

    Du BRF au pied des framboisiers…

    Du BRF au pied des framboisiers Soleil (enfin) et douceur : un petit air de printemps…et un pur bonheur ce BRF ! Le BRF, ça ne vous dit rien ? Laissez-moi vous aider à y voir plus clair. BRF pour Bois Raméal Fragmenté…Grosso modo, c’est un mélange de feuilles et de jeunes rameaux d’arbustes (voire parfois des branches d’assez bon diamètre)  déchiquetés sous l’effet des lames d’un broyeur à végétaux. Eh bien, figurez-vous que mon voisin paysan a eu la bonne idée cette semaine de nettoyer une haie mitoyenne de son champs et d’en broyer les déchets (qu’il a laissés sur place). Une aubaine que je me suis empressé d’exploiter ! J’en ai étalé au pied des framboisiers, en entretien. Et…

    Lire la suite »
  • Photo of Rencontre avec Daniel Duret, spécialiste des petits fruits

    Rencontre avec Daniel Duret, spécialiste des petits fruits

    Installé en Charente, Daniel Duret est pépiniériste et cultive depuis presque 40 ans groseilles, cassis, myrtilles… et bien sûr framboises. Des petits fruits qu’il produit en quantité pour les professionnels mais aussi à destination des particuliers qui souhaitent réserver un coin de leur jardin à la culture et à la cueillette de ces petites merveilles de la Nature. Rencontre, en quelques lignes, avec un jardinier pour lequel les fruits rouges n’ont plus de secret à livrer !

    Lire la suite »
  • Photo of La taille d’un pommier en espalier

    La taille d’un pommier en espalier

    La taille d’un pommier ou d’un poirier en espalier (en U) est facile, même pour les jardiniers débutants. Elle permet d’obtenir, en quelques années seulement un fruitier productif. Vous pouvez ainsi décider de créer une haie fruitière, pour délimiter et organiser par exemple plusieurs parties de  votre potager. La forme en U étant compacte (elle n’occupe qu’un bon mètre carré de surface). Vous aurez ainsi le loisir, dans de petits jardins, de planter plusieurs variétés et d’obtenir de belles récoltes propres à ravir tous les goûts. Choisissez des pommiers à la maturité échelonnée de la fin de l’été jusqu’au début de l’hiver (pommes de garde hivernales) pour en manger presque toute l’année. Comment mener à bien la plantation et la…

    Lire la suite »
  • Photo of La bouture du framboisier

    La bouture du framboisier

    Les deux types de framboisiers (remontants ou non remontants) se propagent naturellement par développement de rejets, même parfois très éloignés du pied mère. Le prélèvement et le déplacement de ces derniers est un bon moyen d’augmenter le nombre de sujets. Cependant, cette méthode de multiplication est assez lente, notamment si vous souhaitez créer rapidement une nouvelle haie fruitière. Dans ce cas, il vaudra mieux avoir recours à la bouture. Les framboisiers  étant de nature vigoureuse, ce type de multiplication fonctionne aussi très bien. Je vous propose aujourd’hui de découvrir comment mener à bien la bouture des framboisiers. Le mois de décembre est la période idéale pour l’effectuer.

    Lire la suite »
  • Photo of Planter un abricotier : choisir une variété à confiture

    Planter un abricotier : choisir une variété à confiture

    Bien que la culture d’un abricotier soit envisageable partout en France, il ne faut pas oublier que c’est un arbre originaire des pays chauds et qu’en conséquence, il est indispensable de lui offrir la chaleur dont il a besoin. Si le sol et le climat ne lui conviennent pas, il développera de nombreuses maladies (moniliose, écoulement de gomme,…) et ne fructifiera pas vraiment.  Je vous propose aujourd’hui, avec ce billet, de vous aider à choisir et à planter une variété d’abricotier adaptée à votre climat et à la confection de savoureuses confitures maison. Productivité, qualité des fruits et facilité de dénoyautage sont les maîtres mots de cette sélection…

    Lire la suite »
  • Photo of La recette de la confiture de kaki

    La recette de la confiture de kaki

    Décembre est un mois que j’attends chaque année avec impatience ! Non pas pour ses festivités ! J’ai passé l’âge depuis bien longtemps de croire aux merveilleuses histoires du vieux bonhomme rouge ! Non, décembre est pour moi synonyme de l’arrivée (plutôt discrète) sur les étals, d’un fruit méconnu : le kaki. Un fruit qui aiguise ma gourmandise. Un fruit  généreusement offert par le plaqueminier, un arbre de la famille des ébènes. L’arbre du kaki, vous l’avez déjà sans doute croisé. C’est cet arbre qui se prend à rêver qu’il est un sapin de Noël, lorsque ses feuilles l’ont abandonné et qu’il ne reste plus sur ses branches nues, qu’une multitude de boules rouge-orangées  !  Je vous propose aujourd’hui de goûter à la…

    Lire la suite »
  • Photo of Quelle variété de pommier planter dans l’Est de la France ?

    Quelle variété de pommier planter dans l’Est de la France ?

    La meilleure période de plantation des pommiers va commencer. Elle s’étale de la mi-novembre, quand la terre n’est pas encore refroidie, jusqu’à la mi-mars, avant la reprise de la végétation. Même si la période est favorable, les semaines trop pluvieuses et froides (<5°C) sont à éviter. Je vous propose aujourd’hui de faire un tour d’horizon de quelques variétés de pommiers à planter dans l’Est de la France. 

    Lire la suite »
  • Photo of La tenthrèdre dévore les feuilles de mon noisetier

    La tenthrèdre dévore les feuilles de mon noisetier

    Trop occupé à travailler ces temps-ci, j’avoue avoir délaissé un peu mon jardin . Mal m’en a pris parce qu’en passant près du noisetier que j’avais planté à l’automne dernier, je m’aperçois que toutes les feuilles d’une branche en sont réduites à  leurs nervures. Une vraie attaque sauvage, lâche même devrais-je dire. J’entreprends alors de chercher la cause d’un tel désastre et me dis qu’il faut rapidement mettre la main sur le coupable avant que les dégâts ne soient plus importants. Mon noisetier est encore jeune ! J’y tiens. Examen recto-verso des feuilles restantes. Ah, tiens, le voilà le coupable ! Il, plutôt elle, ne prend même pas la peine de se cacher ou d’agir la nuit. La « chenille » en question,…

    Lire la suite »
  • Photo of Le séchage des noix fraîchement récoltées.

    Le séchage des noix fraîchement récoltées.

    Durant l’été, les noix se développent à l’intérieur d’une coque de couleur verte que l’on appelle  « brou ». Arrivée à maturité, cette coque noircit et s’ouvre, libérant la noix qui tombe à terre. Il arrive cependant fréquemment que des morceaux de brous restent collés aux noix récoltées.  Pour les débarrasser facilement de cette enveloppe protectrice, il suffit de les étaler fraîchement cueillies sur le sol propre de votre garage ou abri de jardin et de les brasser un peu chaque jour à l’aide d’un râteau ou d’une fourche. Après quelques jours, les brous sèchent, se fendillent et se détachent d’eux-mêmes d’un seul tenant. Une fois propres, les noix doivent être impérativement séchées ( 2-3 semaines minimum) avant d’envisager de les consommer…

    Lire la suite »
  • Photo of La plantation d’un groseillier

    La plantation d’un groseillier

    L’automne est une saison idéale pour planter les arbustes à petits fruits. La terre encore chaude est propice à l’enracinement avant l’hiver. Aussi, dès le mois de septembre, n’hésitez pas à mettre en terre les arbustes à baies présentés en petits conteneurs, en les arrosant de manière régulière si l’arrière-saison est sèche. En revanche, il vaudra mieux patienter jusqu’en novembre ou décembre pour planter les sujets à racines nues, de nature plus sensibles que leurs homologues en pots.  Je vous propose aujourd’hui quelques conseils pour planter un groseillier qui, dans deux ans, commencera à vous offrir de nombreuses baies acidulées.

    Lire la suite »
  • Photo of Un « coing » de ma mémoire.

    Un « coing » de ma mémoire.

    Les souvenirs d’enfance vous accompagnent parfois toute une vie et deviennent même nostalgie lorsque l’insouciance des jeunes années disparaît, au profit d’une vie adulte bien terne et terre à terre. On néglige souvent le pouvoir de la mémoire olfactive, mais l’enfant expérimente dans cet espace de liberté et de plaisir qu’est le jardin, ses cinq sens, et l’odorat y tient une place importante. La preuve en souvenirs…

    Lire la suite »
  • Photo of Quel figuier planter dans le Nord de la France ?

    Quel figuier planter dans le Nord de la France ?

    D’origine méditerranéenne, le figuier s’acclimate pourtant dans des régions plus froides. Il est ainsi possible de le planter et de le cultiver dans le Nord de la France, en situation favorable, lorsque les températures ne descendent pas régulièrement l’hiver en dessous de -15°C. A cette température en effet, les branches gèlent, mais il repart généralement des racines. Au nord, on pourra donc profiter de cette bonne résistance mais il conviendra de choisir une variétés adaptée au climat frais, voire froid, sous peine de voir votre figuier au mieux végéter, au pire se montrer sensible à toutes sortes de maladies et ravageurs. Petit tour d’horizon…

    Lire la suite »
  • Photo of Des vignes naturellement résistantes

    Des vignes naturellement résistantes

    La saison du raisin de table va commencer. Un vrai délice pour les papilles, ces petites baies ! Cependant, je ne sais pas si vous avez déjà essayé de produire votre propre raisin mais c’est plutôt galère vu le nombre de traitements que l’on doit y appliquer (pulvérisation de bouillie bordelaise tous les 15 jours au printemps, soufre l’été) pour pouvoir obtenir une récolte un tant soit peu régulière. De quoi se décourager ( voire s’écoeurer) bien vite de la culture de la vigne, et assez peu compatible en plus avec une production biologique. Une solution ( miracle ?) existe pourtant bel et bien : depuis plus de deux décennies, l’INRA a travaillé à créer des variétés naturellement résistantes aux deux principaux ennemis…

    Lire la suite »
  • Photo of Il est encore temps de planter un myrtiller !

    Il est encore temps de planter un myrtiller !

    Le mois de juillet est synonyme de récolte des myrtilles; parmi les variétés les plus courantes: ‘Bluecrop‘, ‘Ivanhoe‘, ‘Berckeley’, ‘Patriott‘. Certaines ont des fruits plus gros, d’autres plus parfumés, d’autres encore mûrissent leurs baies en même temps… Bien cultivé, un myrtillier peut produire pendant 20 ans, atteindre 2 m de haut et produire plus de 7 kg de fruits dont la maturité s’étale sur un mois environ.

    Lire la suite »
  • Photo of Identifier et traiter la tavelure du pommier.

    Identifier et traiter la tavelure du pommier.

    Votre pommier présente des feuilles en son sein ou à sa base couvertes de taches discrètes, poudreuses, noires ? C’est le signe de la tavelure du pommier, une maladie printanière qui touche essentiellement pommiers et poiriers.Comment reconnaître la tavelure du pommier et traiter cette maladie printanière occasionnée par un champignon ?

    Lire la suite »
  • Photo of Le dessèchement des feuilles de l’abricotier.

    Le dessèchement des feuilles de l’abricotier.

    Les fleurs de mon abricotier se dessèchent ! Les rameaux collent puis les feuilles se dessèchent à leur tour. Chaque année, les pêchers et les abricotiers bravent le froid et développent leurs premières fleurs avant la fin des gelées printanières. Ces dernières sont donc souvent responsables de la destruction des fleurs. Mais le gel n’est pas la seule cause de dessèchement des fleurs.

    Lire la suite »
  • Mettre en place les coudes lors de la formation d’un pommier en U

    J’ai abordé précédemment le début de la taille de formation d’un pommier ou d’un poirier en U simple : à savoir la taille initiale du scion et la mise en place du palissage. L’objectif de ce présent article est de décrire le travail de formation et de taille sur cette première année de végétation.

    Lire la suite »
  • Photo of Recette de la compote fraises rhubarbe

    Recette de la compote fraises rhubarbe

    La rhubarbe (Rheum Raponticum) est une grande vivace parfois oubliée des potagers modernes. Elle est utilisée en cuisine pour apporter une note acidulée aux confitures,  compotes et crumbles. Cuisinée comme un fruit, la rhubarbe se révèle même très complémentaire des fraises, comme dans la recette de la compote fraise rhubarbe que nous vous proposons de tester. Goûtez-la, vous ne serez pas déçus !

    Lire la suite »
  • Photo of Comment (bien) rempoter un citronnier ?

    Comment (bien) rempoter un citronnier ?

    Le citronnier est un grand arbuste frileux de la famille des Rutacées qu’il convient de cultiver en bac ou en pot ailleurs que dans la région niçoise. Hivernez-le de mi-octobre à mi-avril sous une véranda maintenue hors gel ou dans un local plus sombre, mais toujours hors gel, comme derrière la fenêtre d’un garage par exemple ; il n’en fructifiera que mieux. Les feuilles de mon citronnier jaunissent… Au printemps, si les feuilles jaunissent puis tombent et que les boutons floraux ne parviennent pas à s’épanouir, c’est souvent le signe que votre citronnier a trop chaud. Vérifiez que ses racines ne sont pas à l’étroit et qu’elles ne viennent pas buter contre les parois du bac ou du pot chauffé…

    Lire la suite »
  • Mettre en place le support d’un pommier en espalier.

    Pour conduire un pommier en espalier ou en contre espalier, il est nécessaire de mettre en place, si possible avant la plantation des scions, un support solide qui accompagnera la croissance de l’arbre et permettra aisément de le tuteurer et de lui donner sa forme au fil des saisons ( U, U double….)

    Lire la suite »
  • Photo of La taille du figuier

    La taille du figuier

    La taille du figuier diffère suivant la variété cultivée (unifère ou bifère). Elle se pratique en fin d’hiver, au mois de mars, lorsque la sève monte dans les branches. La taille vise notamment à limiter la hauteur et le volume de l’arbre. Le jardinier conserve ainsi à portée de mains la récolte sans avoir besoin de jouer les équilibristes…  

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer