Potager bio

Jardipartage vous propose des conseils pour cultiver votre potager sainement. Que vous soyez un jardinier débutant ou confirmé, cultivez vos légumes en bio ou en permaculture, en toute saison. Effectuez vous-même les semis de graines, le suivi des cultures et profitez rapidement de vos récoltes !

  • Photo of 5 astuces pour de belles courgettes !

    5 astuces pour de belles courgettes !

    En échange de peu de soin et du respect de quelques règles de bon sens relatives à leur culture, les courgettes sauront se montrer généreuses. Aujourd’hui, je « jardipartage » avec vous mon cumul d’expériences sur la culture de ce légume tant apprécié et vous propose cinq astuces qui me permettent chaque année d’obtenir une belle récolte de courgettes ! Astuce n°1 : j’installe mon pied de courgette dans une terre riche ! La courgette, à l’image de toutes les autres courges, est très gourmande. Aussi, pour répondre à ses besoins nutritifs, je l’installe directement sur le tas de compost. Mais pas n’importe où ! Je privilégie plutôt la partie basse du tas, car le compost commence à être mûr à cet endroit là. Je profite…

    Lire la suite »
  • Photo of Le panais est semé !

    Le panais est semé !

    T rès longtemps éclipsé par la carotte dont il est visuellement très proche et avec laquelle il partage la même famille, le panais fait un retour en force sur les étals, particulièrement en bio. Et c’est plutôt mérité tant on l’apprécie l’hiver venu, en purée ou en gratins avec un épaisse croûte de fromage râpé ! Et  au potager, le panais n’est pas plus difficile à vivre que sa consœur carotte, alors pourquoi s’en priver ?

    Lire la suite »
  • Photo of Des tuteurs au jardin, oui ! Mais lesquels ?

    Des tuteurs au jardin, oui ! Mais lesquels ?

    Les tuteurs sont incontournables au potager et plus largement au jardin. Ils soutiennent tour à tour les branches trop frêles d’un fruitier vigoureux (chaque année je tuteure ainsi celles de mon jeune cognassier « Vranja » qui autrement casseraient sous le poids monstrueux des coings qu’il produit !) ou accompagnent la croissance des plantes potagères ( tomates, piments…). Mais les qualités d’un tuteur sont multiples ! Il doit être tout à la fois suffisamment discret pour ne pas attirer le regard et durable pour rendre service au jardinier de saisons en saisons. Alors, quels tuteurs choisir ? Plutôt en bois, en acier ? Les tuteurs en bois Je n’utilise personnellement que des tuteurs en bois issus d’essences naturellement riches en…

    Lire la suite »
  • Photo of 4 variétés de tomates plus originales

    4 variétés de tomates plus originales

    A côté des grands classiques que sont Marmande ou Saint Pierre, il existe un grand nombre de variétés de tomates ( à peu près 500 officiellement recensées dans nos jardins !). Voilà de quoi faire le bonheur du jardinier qui peut choisir ses semences ou plants en fonction de ses goûts mais aussi en tenant compte de la situation et de l’exposition de son potager. Dans mes carrés potagers, cette année, il y aura bien sûr les classiques mais aussi 4 tomates un peu plus originales que je vais repiquer d’ici quelques jours… Choix n°1 : « Noire de Crimée » Depuis quelques années, je réserve à Noire de Crimée une place grandissante. C’est une variété qui me plaît bien…

    Lire la suite »
  • Photo of Un carré potager de crudités rafraîchissantes !

    Un carré potager de crudités rafraîchissantes !

    Carottes, tomates, laitues pommées, radis: voilà des légumes croquants à cultiver dont on appréciera la saveur dans de rafraîchissantes entrées vitaminées hautes en couleur ! La mise en place de ce carré potager peut s’effectuer au mois de mai. Ce billet s’inscrit dans la lignée du carré vert printanier proposé plus tôt dans la saison. Petit aperçu des plantes de ce carré frais ! Les carottes sont semées de mars à juillet. Les variétés précoces seront récoltées en été, les plus tardives jusqu’en automne. Les carottes sont des légumes-racines plutôt faciles à cultiver. Dans ce carré potager peu profond, préférez les variétés courtes ou demi-longues L’éclaircissage après la levée est indispensable. Vous pouvez très simplement l’éviter en semant des carottes…

    Lire la suite »
  • Photo of Le semis du basilic

    Le semis du basilic

    Le basilic (Ocimum basilicum) est une plante aromatique cultivée et appréciée depuis l’Antiquité. On en dénombre pas moins de 150 variétés qui se déclinent en de nombreux parfums subtils : de citron, de cannelle, de thym…Plante de chaleur, son semis ne présente aucune difficulté particulière mais exige un minimum d’attention. La germination nécessite en effet une température plus ou moins constante d’environ 20°C, ce qui oblige à l’effectuer sous serre, véranda, ou mini-serre électrique s’il est pratiqué tôt dans la saison. Le semis du basilic : le godet plutôt que la terrine… Le semis en godets individuels réussit bien au basilic. Remplissez les petits contenants d’un mélange de terreau spécial semis (ou à défaut, à part égales, de terreau du…

    Lire la suite »
  • Photo of Savez-vous planter les pommes de terre ?

    Savez-vous planter les pommes de terre ?

    La douceur printanière lance le début de la période de plantation des pommes de terre. Et le choix des variétés ne manque pas. Tant mieux, me direz-vous ! Parce que cultiver les pommes de terre au potager, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs, loin des quelques stéréotypes gustatifs commercialisés sur les étals. Attention cependant ! Les plants doivent être certifiés sans maladies, un facteur de réussite à ne pas négliger. Choisissez également les pommes de terre en fonction des cycles de cultures : les variétés hâtives se développent et peuvent être récoltées entre 60 et 90 jours, les ½ hâtives entre 90 et 120 jours et les tardives, au-delà de 120 et jusqu’à 150 jours. Maintenant que vous…

    Lire la suite »
  • Photo of Un carré potager printanier à installer !

    Un carré potager printanier à installer !

    Betterave, ail, chou pommé cabus et laitue : voilà une association de plantes qui fonctionne parfaitement bien au potager ! Alors, pourquoi ne pas installer dès ce mois d’avril un carré vert printanier comportant un agencement de ces différents légumes ? De quoi avez-vous besoin ? D’un carré d’1 mètre 20 de côté dont vous aurez préalablement ameubli et égalisé la terre. Procurez-vous ensuite en jardinerie, au marché, ou directement chez un producteur local, de petits plants prêts à planter. Économique, esthétique et gourmand, ce carré a tout pour plaire ! Les plantes de ce carré vert printanier ! La betterave, de la famille des chénopodiacées, produit une racine charnue et renflée. Ses grandes feuilles épaisses et gaufrées, aériennes, s’élèvent…

    Lire la suite »
  • Photo of Plus pratique que le semis, le godet de betterave !

    Plus pratique que le semis, le godet de betterave !

    Petit extrait d’une discussion avec l’horticulteur auprès duquel je me fournis en plants potagers : « Jusqu’à l’année dernière, on proposait les betteraves à repiquer en bottes. Cette année, on a préféré les conditionner en godets. Chacun contient 3 à 4 plants. C’est plus pratique. Le jardinier achète juste la quantité dont il a besoin ( 0,50 €/godet). »

    Lire la suite »
  • Photo of Les bonnes associations de plantes au potager

    Les bonnes associations de plantes au potager

    Un voisinage réfléchi des légumes et le respect de la rotation des plantes sur plusieurs années permettent d’obtenir des légumes plus sains et d’améliorer la productivité. Le potager uniforme et aseptisé, fait de rangs d’une seule et même espèce, c’est terminé ! La tendance est au mélange et à la cohabitation entre légumes, ou avec des fleurs, à l’entraide et au gain de place ! Cette diversité, un temps oubliée, réduit les traitements et les soins à apporter.

    Lire la suite »
  • Photo of Faire du compost, c’est facile !

    Faire du compost, c’est facile !

    Le compost, c’est l’or noir du jardinier ! Un matériau précieux, utile, sinon indispensable, aussi bien au potager qu’au jardin d’ornement. Et si facile à fabriquer qu’il serait dommage de s’en priver ! De quoi a-t-on besoin pour faire son propre compost ? D’un petit coin de jardin abrité des regards et de quelques soins réguliers qui vont lui conférer sa structure et ses propriétés…

    Lire la suite »
  • Semer des carottes facilement

    Le semis de carottes est l’un des plus délicats à réaliser au potager tant les graines sont minuscules. Les jardiniers que nous sommes ont vite fait d’avoir la main lourde, ce qui nous occasionne un peu plus tard dans la saison d’interminables séances d’éclaircissage dont on se passerait bien volontiers ! Depuis plusieurs années maintenant, j’ai essayé toutes sortes d’astuces qui permettent d’économiser du temps. Je partage aujourd’hui avec vous mes retours d’expériences…

    Lire la suite »
  • Photo of Quelles variétés de pois mangetout ou à écosser choisir ?

    Quelles variétés de pois mangetout ou à écosser choisir ?

    Les pois, à écosser ou mange tout, sont délicieux et faciles à cultiver. En plus d’être bons, ces légumes, de la famille des fabacées, enrichissent le sol en azote. Un moyen utile de régénérer la terre. Comment déterminer les variétés les plus adaptées à votre potager ? 

    Lire la suite »
  • Photo of Des laitues à semer en place dès mars

    Des laitues à semer en place dès mars

    Le début du mois de mars est la période idéale pour commencer à semer en place des laitues. Pour obtenir des volumes importants, mieux vaut semer sous serre, en mottes par exemple, et repiquer par la suite. Si votre consommation est plus faible, équivalente à celle d’une famille de 4 personnes, un semis sous tunnel plastique, directement au potager, conviendra très bien.

    Lire la suite »
  • Photo of Quel fumier utiliser au potager ?

    Quel fumier utiliser au potager ?

    Les fumures organiques  contribuent, comme tout amendement de sol,  à améliorer les qualités physico-chimiques de la terre. Elles sont issues du compostage de litières animales ( vaches, moutons, chevaux, volailles…) dans lesquelles on retrouve, à parts variables suivant leur provenance, des matières nutritives ( azote surtout) et des matières sèches riches en carbone ( paille, feuilles…). Voici un petit tour d’horizon des fumures les plus répandues et de leur utilisation au jardin. Le fumier de vache C’est la fumure la plus connue. Le fumier de vache améliore les terres légères et se trouve dans le commerce sous forme de granulés fabriqués à partir de fumier bien mûr et déshydraté. Il s’incorpore (à raison de 5kg/m²) dans le sol par griffage, avant les plantations…

    Lire la suite »
  • Photo of Un petit coup de pouce pour semer des tomates !

    Un petit coup de pouce pour semer des tomates !

    Qui a dit que semer des tomates était une opération délicate ? Non, sans blagues, produire ses propres plants est à la portée de tous les jardiniers, rassurez-vous ! A condition toutefois de respecter trois principes essentiels à la réussite : préparer un substrat fin et maintenir une humidité constante, sans excès, placer les semis à la lumière, sans soleil direct néanmoins, et garantir une température chaude (autour de 20°C) plus ou moins constante. Quel plaisir et quelle fierté alors de manger ses propres tomates, obtenues grâce aux graines récupérées et conservées d’années en années ! Attention cependant, il sera indispensable de vous procurer des graines de variétés reproductibles -car celles récupérées sur des plants obtenus en jardineries ( tomates…

    Lire la suite »
  • Photo of L’amendement du sol

    L’amendement du sol

    On confond souvent amendement de sol et engrais tant ces deux matières sont parfois proches. Les engrais sont des fertilisants. Ils apportent des éléments nutritifs nécessaires aux plantes pour mener à bien leur croissance ou le développement de leur floraison ou fructification. Les amendements, en revanche, ne fertilisent pas le sol directement. Ils en améliorent les qualités physiques et chimiques et participent ainsi à la production d’humus, une matière incontournable parce qu’elle abrite la vie bactérienne et la microfaune qui « digèrent » et rendent disponibles les éléments nutritifs dont les plantes ont besoin. Aujourd’hui, je vous propose de faire le point sur les amendements de sols acides, argileux, calcaires ou encore sableux. L’hiver est la période idéale pour les…

    Lire la suite »
  • Photo of Pourquoi dessiner un plan de son potager ?

    Pourquoi dessiner un plan de son potager ?

    L’hiver est un moment de calme et de repos au potager. C’est la bonne période pour anticiper les saisons à venir et pour dessiner par exemple un plan simple de votre potager, à l’échelle. Pourquoi ? Parce qu’autrement, en plantant de manière anarchique, vous risquez d’installer côte à côte des plantes potagères qui ne se supportent pas ! Les plantes sont comme les Hommes : il y a celles qui s’entendent bien et dont l’association est bénéfique (ou dans le pire des cas, tolérée). Et puis, il y a celles qui ne s’aiment pas car elles se font concurrence ou se nuisent.

    Lire la suite »
  • Photo of Les engrais naturels: pour des légumes sains et bio !

    Les engrais naturels: pour des légumes sains et bio !

    Les engrais de fond naturels apportent des aliments (les nutriments) aux plantes. Ils ne peuvent pas être puisés et utilisés directement sous cette forme brute par le système racinaire. Ils nécessitent en effet d’être « digérés » par les micro-organismes du sol pour pouvoir être prélevés par les végétaux, en fonction de leurs besoins. Le jardinier doit tenir compte de cette libération progressive en « organisant » les apports en amont des cultures. Ainsi, un premier épandage, en fin d’automne ou en hiver, favorisera les semis et les cultures printanières. Puis, un second, moins important, au cours du cycle végétatif, aidera les plantes à mener à bien la fructification. Engrais organiques et minéraux Dans le commerce, les engrais de fond…

    Lire la suite »
  • Photo of Raifort, crosne, salsifis et scorsonère…des légumes oubliés au potager.

    Raifort, crosne, salsifis et scorsonère…des légumes oubliés au potager.

    Notre mode de consommation de légumes et de fruits, devenu trop mondialiste, a tout à gagner à se recentrer sur des produits respectant les cycles, les saisons et l’environnement.  Voici quelques légumes-racines tombés dans l’oubli au potager moderne.

    Lire la suite »
  • Photo of Comment utiliser les cendres au jardin ?

    Comment utiliser les cendres au jardin ?

    Ne jetez pas les résidus de combustion du  bois utilisé pour alimenter votre poêle ou votre cheminée ! Même si les appareils de chauffage actuels ont un rendement de plus en plus élevé, il reste toujours quelques pertes sous forme de (précieuses) cendres que je vous encourage à collecter. Je vous propose d’ailleurs aujourd’hui de faire le point sur leur utilisation au jardin naturel. (d’ornement, potager…) En quoi les cendres de bois sont-elles bénéfiques ? Les cendres contiennent en quantité des éléments minéraux ( Calcium, sous forme de chaux, potassium, phosphore). Autant d’éléments fertilisants dont les plantes ont besoin pour développer leur végétation, de beaux fruits et se prémunir naturellement des maladies et parasites (oïdium, puceron…). Ces éléments sont puisés…

    Lire la suite »
  • Photo of Légumes d’hiver au potager… c’est possible !

    Légumes d’hiver au potager… c’est possible !

    La corne d’abondance des légumes d’été s’est tarie. Voici venu le moment où de nombreux consommateurs se tournent vers les étals de leur supermarché favori, pour trouver (même en plein cœur de l’hiver !) des tomates (à la couleur et au goût insignifiants), des courgettes ou d’autres légumes de chaleur encore, ayant parfois parcouru la moitié de la planète pour arriver jusqu’à nous ! Par pitié, adoptons des achats éco-responsables ! Au minimum, un petit tour chez le maraîcher du coin devrait être envisagé. Au mieux, un autre potager est possible, l’hiver, où les pommes de terre, carottes et poireaux, ne tiennent pas seuls la tête d’affiche. Je vous invite, à partir à la découverte de la richesse des légumes…

    Lire la suite »
  • Photo of La plantation de l’ail d’automne

    La plantation de l’ail d’automne

    L’ail se présente sous la forme d’une « tête », assimilable à un bulbe. Enveloppée dans une gaine-feuille (la tunique), cette tête abrite des gousses ou caïeux. Ce sont ces caïeux qui se plantent, suivant les variétés, en automne ou au printemps. Je vous propose aujourd’hui quelques conseils de plantation pour des aulx au goût et à la conservation bien meilleure que ceux du commerce ! Plutôt ail blanc ou rose ? L’ail blanc ou commun est la variété la plus répandue. Sa tunique est d’un blanc argenté. L’ail rose a la réputation d’être plus savoureux et de meilleure conservation. C’est également le plus cher.  Quand planter l’ail?  Tout dépend de la variété. Certains aulx, dits « d’automne », se plantent de septembre à…

    Lire la suite »
  • Photo of Protéger le potager en hiver

    Protéger le potager en hiver

    Le potager s’est peu à peu vidé en ce début d’automne. Même si quelques planches sont encore en culture, la plupart est libre et la terre mise à nue se trouve maintenant exposée aux aléas climatiques et aux intempéries hivernales (alternance du gel et du dégel qui compacte la terre, pluies abondantes qui lessivent le sol, neige pendant plusieurs jours d’affilée parfois)…Comme on protège le mobilier de jardin, il peut être utile, voire indispensable, de protéger les surfaces de culture. Ce sera aussi un gain de temps considérable au printemps, lorsque sera venu le moment de retrouver une terre « propre », exempte de mauvaises herbes tenaces qui auraient pu s’installer cet hiver. Voici donc quelques astuces pour protéger efficacement la terre…

    Lire la suite »
  • Photo of Faire mûrir et utiliser les dernières tomates vertes de la saison

    Faire mûrir et utiliser les dernières tomates vertes de la saison

    La saison d’été au potager touche à sa fin. L’heure est arrivée de procéder à un grand nettoyage des parcelles de culture pour en relancer d’autres. Cependant, il reste sans doute sur vos pieds de tomates meurtris par les premières fraîcheurs matinales quelques fruits qui n’ont pas encore eu le temps de mûrir. Avouez que ce serait dommage de les éliminer alors qu’ils ne demanderaient que quelques jours de soleil supplémentaires pour être dégustés.  La proposition est simple : prolonger la récolte et utiliser une grande partie des tomates restantes pour éviter le gâchis, mais pas de la même façon ! Confiture de tomates vertes Commencez donc par les trier. Récoltez tout d’abord les plus petites et celles qui sont…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer