Jardin d’ornement

Grâce à nos fiches-plantes et à toutes nos astuces pratiques, aménagez votre jardin d’ornement à votre goût avec de belles plates-bandes et de somptueux massifs. Apprenez à cultiver, à entretenir et à multiplier de nombreuses plantes annuelles ou vivaces, mais aussi les arbres et les arbustes.

  • Photo of Le cognassier du Japon: un arbuste beau et utile toute l’année !

    Le cognassier du Japon: un arbuste beau et utile toute l’année !

    Avec sa belle floraison de fin d’hiver, concomitante de celles, plus parfumées, du Daphné odora ou de l’Edgeworthia, le cognassier du Japon (Chaenomeles japonica) est l’un des arbustes les plus précoces de l’année. Sa floraison est en ce sens une véritable ode au réveil printanier. Comment cultiver et entretenir ce bel arbuste d’ornement ? Beau toute l’année Arbuste épineux prenant la forme d’un buisson dense et très ramifié, le cognassier du Japon peut atteindre deux mètres de hauteur, autant d’étalement. Également très rustique, il supporte des températures jusqu’à -25°. Son feuillage caduc et ses feuilles alternes,…

    Lire la suite »
  • Photo of Les Bergénias: un cœur de feuilles pour coin d’ombre

    Les Bergénias: un cœur de feuilles pour coin d’ombre

    Ce qui est un jour à la mode peut tomber dans la désuétude la plus totale le lendemain, sans qu’on en comprenne vraiment les raisons. C’est un peu ça l’histoire du Bergénia. Fleur prisée du temps des jardins de grand-mère, comme le Dahlia, puis rapidement ringardisée, au point d’en être réduite à une « plante de vieux jardin ». Ah, mais c’était sans compter que la roue tourne et que ce qui est un jour passé de mode le revient tôt au tard. Alors, ça y est, le bergénia renaît de ses cendres et cette reconnaissance nouvelle est…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Hamamélis: une floraison hivernale mystérieuse et envoûtante !

    L’Hamamélis: une floraison hivernale mystérieuse et envoûtante !

    C’est à l’heure où le jardin s’est profondément assoupi, qu’il est figé par le gel ou prisonnier d’une épaisse couche de neige, que survient la plus improbable des floraisons, celle de l’Hamamélis ( Hamamelis mollis ou intermedia, famille des Hamamélidacées), également appelé noisetier des sorcières. Avec sa floraison odorante et originale, cet arbuste original doté d’une grande rusticité (-20/-25°C) a le toupet de défier les rigueurs de l’hiver. Des fleurs-bijoux De croissance lente, l’Hamamélis forme un arbuste à la silhouette buissonnante évasée, de 2 à 3 mètres de hauteur pour autant d’étalement. Ses feuilles ovales, vertes,…

    Lire la suite »
  • Photo of Le mimosa : un hiver en habit d’or

    Le mimosa : un hiver en habit d’or

    Sa floraison jaune au parfum incomparable est largement célébrée chaque année à Saint-Trojan les Bains, sur l’île d’Oléron ou à Bormes-les-Mimosas, dans le Var. Il faut dire que le  mimosa (un Acacia), petit arbre originaire d’Australie, s’est parfaitement adapté au climat tempéré du littoral Atlantique ou à celui, plus chaud et sec, du pourtour méditerranéen, au point d’en devenir invasif. Entre autr’atouts : sa floraison délicieusement parfumée qui survient à point nommée et sonne le glas de l’hiver ! Beau et vigoureux Planté en pleine terre, le mimosa s’apparente à un petit arbre vigoureux ; il atteint pas…

    Lire la suite »
  • Photo of Jasmin d’hiver: un rayon de soleil dans le froid !

    Jasmin d’hiver: un rayon de soleil dans le froid !

    Mi- arbuste, mi-plante grimpante, le jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) peine à trouver sa place. Originaire de Chine, cet arbuste sarmenteux rustique (-20°C) de la famille des Oléacées  est présent dans toutes les régions, offrant un précieux rayon de soleil hivernal à un bout de terrasse ou un coin du jardin. Comment le cultiver et l’entretenir ? Une myriade d’étoiles dorées hivernales Les longues (1,5 à 3 m) branches souples et sarmenteuses du jasmin d’hiver prennent une coloration verte, virant au brun en se lignifiant. Au pied d’un support de palissage, Jasminum nudiflorum  se conduit alors comme…

    Lire la suite »
  • Photo of Daphné odorant « aureomarginata »

    Daphné odorant « aureomarginata »

    Un après-midi froid de février, qu’un soleil resplendissant peine à réchauffer. Le jardin n’est pas encore sorti de son sommeil hivernal. Le daphné, lui, (Daphné odora) est déjà tout guilleret !  Originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique du Nord, ce bel arbuste persistant, assez peu rustique (-10°C) est l’un des premiers à fleurir dans l’année et à offrir sa subtile et enivrante fragrance qui réveille les sens et appelle le printemps ! Comment cultiver au jardin un Daphné odora ? Les atouts du daphné odora Les Daphnés sont nombreux : on en dénombre pas moins d’une cinquantaine d’espèces. Alors…

    Lire la suite »
  • Photo of 10 choix de plantes (et plus) pour habiller un talus

    10 choix de plantes (et plus) pour habiller un talus

    S’il n’est pas facile d’habiller un talus ou une pente, il est encore plus difficile de les entretenir ! Les plantes qui y sont installées doivent donc être capables de débrouiller seules, avec un minimum d’intervention du jardinier. Cela suppose de les choisir avec soin et de mettre toutes les chances de leur côté au moment de la plantation. Voici pour vous réunies 10 idées (et plus) de plantes pour talus ! 5 plantes pour un talus en climat océanique et frais Cotoneaster horizontalis, le cotonéaster rampant Cousin du grand cotonéaster lacteus, cet arbuste est un merveilleux…

    Lire la suite »
  • Photo of Tibouchina urvilleana, tibouchine d’Urville

    Tibouchina urvilleana, tibouchine d’Urville

    Originaire d’Amérique du Sud, le genre Tibouchina (famille des Mélastomacées) compte dans ses rangs plus de 300 espèces d’arbres, d’arbustes et de plantes grimpantes, tous vivaces mais à réserver aux régions de climat doux compte-tenu de leur provenance subtropicale. En France, on ne cultive généralement qu’une seule espèce, généralement en pot : il s’agit de Tibouchina urvilleana, également appelé Tibouchina semidecandra. Des tiges quadrangulaires, des feuilles veloutées Tibouchina urvilleana forme au fil des ans un arbuste aux tiges carrées, rigides mais cassantes, couvertes d’un fin duvet. De couleur rougeâtre, les pousses de l’année évoluent vers des teintes…

    Lire la suite »
  • Photo of Loropétale de Chine, l’arbuste à fleurs araignées !

    Loropétale de Chine, l’arbuste à fleurs araignées !

    On ne peut qu’aimer ce petit arbuste persistant originaire de Chine et du Japon, digne représentant de la famille des Hamamélidacées. Bien qu’introduit en Europe à la fin du XIX ème siècle (1880) par le botaniste Charles Maries, on peut simplement regretter que le loropétale de Chine (Loropetalum chinense) ne se rencontre pas plus fréquemment dans les jardins, alors que la beauté de son feuillage et de son port horizontal méritent à juste titre plus d’attention. Pourpre ou vert Faisant preuve d’une grande rusticité (-20°C), Loropetalum chinensis  forme un arbuste plutôt bas et étalé (1,50 m à 2 de…

    Lire la suite »
  • Photo of Une place bien en vue pour le cornouiller du Japon !

    Une place bien en vue pour le cornouiller du Japon !

    Originaire d’Asie (Chine, Japon et Corée), le cornouiller du Japon (cornus kousa) fut introduit en Europe à la fin du XIX -ème siècle (1875). En fonction de la manière dont on le considère, il s’agit d’un gros arbuste ou d’un petit arbre de la famille des Cornacées, atteignant le plus souvent 4 à 5 mètres de hauteur, parfois davantage, pour 3 mètres d’étalement. Si Cornus kousa est apprécié au jardin pour la beauté de sa floraison printanière, il l’est également, plus tard, pour celle de ses couleurs automnales flamboyantes. Comment cultiver et entretenir cette petite merveille…

    Lire la suite »
  • Photo of Le cotonéaster laiteux: l’arbuste de haie libre par excellence !

    Le cotonéaster laiteux: l’arbuste de haie libre par excellence !

    A la fois rustique, utile et décoratif, le Cotonéaster laiteux (Cotoneaster lacteus ou lactea) fait preuve d’une croissance rapide, atteignant 3 à 4 mètres de hauteur et d’étalement à l’âge adulte. Ses longs rameaux blanchâtres, souples et duveteux, s’arquent pour retomber avec grâce. Ils se couvrent de fleurs au printemps, puis de nombreuses baies rouges décoratives dès le début de l’automne. Découvrez comment cultiver et entretenir ce bel arbuste persistant ? Les atouts de cotoneaster lacteus Ses grandes feuilles ovales et joliment nervurées se couvrent de vert tendre et luisant, affichant une teinte plus blanchâtre à…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Agave à cou de cygne: gracieux mais gélif

    L’Agave à cou de cygne: gracieux mais gélif

    Un extravagant, cet agave ! Gracieux mais gélif, l’agave attenuata, également appelé agave à cou de cygne, pousse lentement. Originaire du Mexique, cette belle plante succulente affectionne les terrains arides et peu consistants. Elle  ne supporte donc pas d’avoir les pieds humides, surtout en hiver. Où et comment cultiver cette belle plante exotique ? Le vilain petit canard de la famille des agaves Dans chaque famille, on trouve toujours au moins une exception aux règles de bonne conduite ! Dans celle des agaves, il s’agit d’ A.attenuata. Contrairement aux autres membres de ces plantes mexicaines, c’est la seule…

    Lire la suite »
  • Photo of Le jardin exotique de Monaco: un éden au cœur de la Principauté !

    Le jardin exotique de Monaco: un éden au cœur de la Principauté !

    Vous profitez d’un séjour sur la Riviera, du côté de Nice, de Menton ou de la Principauté et vous projetez de visiter le jardin exotique de Monaco ? Disons-le tout de suite, que vous soyez ou non amateur de botanique, ce jardin singulier mérite le détour, ne serait-ce que pour le point de vue époustouflant qu’il offre sur le rocher monégasque, le port de Fontvieille et la ville en contrebas ou, tout simplement, pour le dépaysement qu’il procure. Une manière originale aussi de découvrir l’histoire de Monaco. Accès Le jardin exotique de Monaco se mérite, c’est certain !…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment protéger le laurier-rose du gel ?

    Comment protéger le laurier-rose du gel ?

    Le laurier-rose (Nerium oleander) passe l’hiver sans encombre sur le pourtour méditerranéen, y compris sans protection particulière puisque le climat y est doux et les gelées rares. Le long de la façade atlantique, de la Bretagne à l’Aquitaine en passant par les Pays de la Loire, les régions centre et Poitou-Charentes et jusqu’au midi-toulousain, c’est une autre histoire ! Bien que soumises à la douceur océanique, ces régions peut être ponctuellement affectées par des périodes hivernales ou printanières plus ou moins rigoureuses où la combinaison de températures négatives et d’humidité du sol mettant à mal la rusticité du…

    Lire la suite »
  • Photo of Décorer son jardin en recyclant, c’est amusant !

    Décorer son jardin en recyclant, c’est amusant !

    Vous avez envie d’insuffler une nouvelle vie à votre extérieur de manière écolo ? Alors, penser à décorer son jardin par le biais du recyclage est une vraie bonne idée ! Souvent, nous nous précipitons au magasin avant même d’avoir regardé ce que nous avons à la maison, alors qu’en fouillant un peu, on peut y trouver des trésors de décoration. Ce qu’il nous faut, ce sont quelques simples outils et une bonne dose d’imagination ! Quels outils ? Vous allez pouvoir mettre votre boite à outils à bon usage : vous aurez besoin à coup sûr de vis, de…

    Lire la suite »
  • Photo of Préparez les géraniums zonales et lierre pour l’hiver !

    Préparez les géraniums zonales et lierre pour l’hiver !

    L es journées raccourcissent. Le thermomètre flirte le matin avec les températures négatives, les premières gelées ne devraient plus tarder. L’automne s’installe, prélude d’un hiver que l’on espère tous clément. Il est grand temps de mettre à l’abri les jardinières et les potées des géraniums zonales et lierre qui ont égayé tout l’été balcons et terrasses. Ces plantes, classiquement cultivées par les jardiniers néophytes comme des annuelles, sont bel et bien vivaces même si leur rusticité est limitée (-2°C).  Comment conserver ces géraniums l’hiver ? Lieu d’hivernage idéal En climat froid Dans le val de Loire,…

    Lire la suite »
  • Photo of Les Astilbes: de l’ombre à la lumière !

    Les Astilbes: de l’ombre à la lumière !

    Originaires d’Asie pour certaines, de l’Est des USA pour d’autres, les Astilbes représentent un groupe de plantes de la famille des Saxifragacées dont les plus classiques sont les Astilbes Arendsii, un groupe d’hybrides de plusieurs variétés asiatiques. Robustes et parfaitement rustiques (-20°c) une fois bien installées, ces plantes vivaces offrent une très belle floraison plumeuse en fin de printemps, idéale pour déboucher un coin ombragé du jardin. Des panicules de fleurs plumeuses et légères Les Astilbes forment des touffes denses de 70 cm à 1 mètre de hauteur. Leur feuillage élégant est divisé en folioles dentées.…

    Lire la suite »
  • Photo of Les Pavots: pétales de soie, beauté éphémère

    Les Pavots: pétales de soie, beauté éphémère

    Annuels ou vivaces, les pavots sont à leur aise dans les massifs de vivaces où leurs pétales soyeux se mêlent gaiement aux autres floraisons. Qu’importe si certains, à l’image des pavots d’Orient, se montrent au final assez éphémères ! Ils jouent tout de même facilement des coudes pour se faire une place au soleil parmi les autres vivaces. Et quand ils disparaissent, cela se remarque à peine. D’excellents bouche-trous dont on peut difficilement se passer ! Pétales de soie D’une ample touffe de feuilles finement ciselées, s’élève au cours du printemps une tige florale soyeuse, courbée…

    Lire la suite »
  • Photo of 10 secrets pour réussir les tulipes !

    10 secrets pour réussir les tulipes !

    Les tulipes sont définitivement indissociables du printemps ! Sauvages, botaniques ou horticoles, la culture des différentes variétés est facile, presque sans entretien ! Voici 10 conseils pour les réussir toutes dans votre jardin ! Léger, le sol ! Les bulbes de tulipes détestent l’humidité stagnante : ils pourrissent facilement avec un trop-plein d’eau ! Il est donc impératif d’alléger les sols lourds avec quelques poignées de sable ou de gravier déposées au fond du trou ou de la tranchée de plantation. La bonne profondeur de plantation C’est 15 cm pour les variétés horticoles, c’est aussi la profondeur moyenne pour un…

    Lire la suite »
  • Photo of Généreux comme… le Solanum grimpant !

    Généreux comme… le Solanum grimpant !

    Originaire d’Amérique du Sud (Brésil), le solanum grimpant (Solanum jasminoides), également appelé morelle faux-jasmin, est une liane vigoureuse. Cette plante de la famille de la tomate (Solanacées) prend rapidement un joli volume si les conditions de culture (emplacement, météo) lui plaisent. On apprécie alors de juin jusqu’aux premières gelées sa floraison étoilée débordante de générosité. Une myriade d’étoiles blanches ! Bien que moyennement rustique (-5°C), ce solanum grimpant fait preuve d’une croissance très rapide. Il ne faut en effet à ses tiges sarmenteuses pas plus de 2 à 3 ans pour s’étirer jusqu’à 6 mètres de longueur !…

    Lire la suite »
  • Photo of Muscaris: du bleu plein les yeux !

    Muscaris: du bleu plein les yeux !

    En l’espace de 3 semaines, entre mars et avril, le muscari d’Arménie (Muscari armeniacum), ou jacinthe à grappes, honore le jardin d’une mer de fleurs.  Plantés en groupes à l’avant des massifs, en bordure d’allée ou encore au pied d’un arbre sur une belle pelouse, ces petits bulbes très rustiques (-25°C) se couvrent de grappes de fleurs en clochettes d’un ravissant bleu électrique. Quand et comment les planter ? Un ravissant tapis bleu Les muscaris sont très courants dans nos jardins. De croissance rapide, ils forment entre mars et avril d’élégants tapis de fleurs bleues parfumées s’élevant…

    Lire la suite »
  • Photo of L’arbre-à-soie, Albizia julibrissin

    L’arbre-à-soie, Albizia julibrissin

    Très apprécié pour sa somptueuse floraison estivale, l’Albizia julibrissin (arbre-à-soie) l’est tout autant pour son feuillage d’une finesse remarquable. Originaire d’Iran, cet arbre de taille moyenne croît vite les premiers temps, puis ralentit sa croissance ensuite jusqu’à  atteindre 10 à 12 mètres de hauteur à l’âge adulte. Si l’Albizia est surnommé le « Mimosa rose » dans le Midi de la France et aux Etats-Unis, c’est qu’il appartient, comme le mimosa, dont il est très proche, au genre Acacia. Nettement moins florifère que son cousin jaune, il compense ce désavantage par une floraison de toute beauté ! 150…

    Lire la suite »
  • Photo of Belle de Nuit, la « Merveille du Pérou » !

    Belle de Nuit, la « Merveille du Pérou » !

    Elle est extraordinairement généreuse, la Belle-de-nuit (Mirabilis jalapa)! C’est la raison pour laquelle cette plante vivace tubéreuse est tant appréciée des jardiniers. Facile à vivre, sans entretien, la « Merveille du Pérou », comme l’ont surnommée les sud-américains, régions dont elle est originaire, ne laisse pas indifférent. Une valeur sûre, pour jardin lumineux et climat doux de l’Ouest au Sud-Est du pays. Comment cultiver la belle de nuit ? Une plante herbacée arbustive Elle croît vite la belle de nuit, en l’espace de quelques semaines seulement ! Autre particularité étonnante pour une plante vivace, elle forme chaque année une touffe…

    Lire la suite »
  • Photo of Cyclamen de Naples, le tapis de fleurs très tendance

    Cyclamen de Naples, le tapis de fleurs très tendance

    Il existe 24 variétés de cyclamens, toutes plus ou moins vivaces et rustiques, à petites ou grandes fleurs aux pétales retournés, dans des tons rose, saumoné, violet ou rouge. Parmi elles, les cyclamens de Naples (Cyclamen hederifolium ou Cyclamen neapolitanum) sont les plus robustes, probablement les plus célèbres aussi. Ils s’épanouissent naturellement dans le Sud de l’Italie et en Turquie mais poussent tout aussi spontanément dans le Sud de la France et en Corse où ils bénéficient d’un climat doux. Comment les cultiver et les naturaliser ? Un tapis de fleurs automnales A l’image de nombreux…

    Lire la suite »
  • Photo of Les Asters, rois de l’automne !

    Les Asters, rois de l’automne !

    Rois de l’arrière-saison, les Asters vivaces sont de véritables plantes couteau-suisse, habillant le plus souvent les massifs de leurs touffes buissonnantes érigées, s’étirant plus rarement à l’horizontale. Profitez de leurs couleurs débordantes de peps pour égayer un coin de votre jardin : ils sont faciles à réussir en tout sol et suffisamment rustiques pour s’adapter à la plupart des climats. Comment les cultiver, les entretenir et les multiplier ? Des Asters pour tous les goûts ! Dresser avec précision un portrait des Asters n’est pas une mince affaire tant ces vivaces font preuve d’une incroyable diversité de formes…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer