Plantes vertes

Ficus Retusa: Le Bonsaï Facile Pour Débuter

Très souvent conduit en bonsaï dans un élégant pot en céramique, le Ficus retusa est une plante d’intérieur de la famille du figuier. Apprécié pour ses petites feuilles bien vertes, son allure d’arbre miniature à l’écorce grise et ses racines aériennes enchevêtrées, ce bonsaï facile à cultiver est aussi appelé figuier de Malaisie.

Ce qu’il faut savoir :
Nom botanique : Ficus retusa microcarpa
Nom courant : Ficus ginseng, Figuier de Malaisie
Famille : Moracées

Hauteur x étalement : De 20 cm à 60 cm de hauteur et autant d’étalement selon l’âge du sujet.
Feuillage : Les feuilles satinées sont ovales, serrées sur les branches compactes. Elles se développent à l’extrémité de petits rameaux fins et bruns et deviennent vert foncé en vieillissant. Elles mesurent 5 à 10 cm, mais se miniaturisent lorsque le Ficus retusa est conduit en bonsaï. Au fil des ans, le tronc s’épaissit, renforçant l’effet « petit arbre ». Avec l’âge, il émet aussi d’élégantes racines aériennes.

Exposition : D’origine tropicale, le Ficus retusa apprécie la chaleur (20°C) toute l’année mais il est sensible aux variations brutales de la quantité de lumière reçue et aux changements dans ses conditions de culture. Installez-le à la lumière, mais sans soleil direct : devant une fenêtre orientée à l’Est ou à l’Ouest d’octobre au début du mois de mai puis en extérieur, mais à mi-ombre, de mai à début octobre.
Support de culture: ½ de terreau spécial bonsaï Akadama , ¼ de terreau horticole classique et ¼ de sable.
Rusticité : Gélive

Rempotage du bonsaï Ficus retusa

Le rempotage du bonsaï Ficus retusa est conseillé tous les 2 ou 3 ans au maximum, pour renouveler les éléments nutritifs de son support de culture.

Rempotez-le de préférence au moment de la reprise de la croissance au printemps, entre février et mai.

Choisissez un pot en céramique bonsaï adapté au volume de ses racines, à peine un peu plus profond à chaque rempotage.

bonsai ficus retusa rempotage
© J.Norbury

Entretien du Ficus retusa

Arrosage

En période de croissance :

  • Arrosez très régulièrement, jusqu’à tous les jours en été, mais en laissant bien sécher la terre entre deux arrosages.
  • Veillez à ne pas laisser d’eau stagnante au fond de la soucoupe pour éviter la pourriture des racines.

En hiver, à l’intérieur :

  • Réduisez fortement la fréquence des arrosages.
  • Pour pallier le manque d’humidité, remplacez-les par des brumisations effectuées plusieurs fois par semaine avec de l’eau de pluie ramenée à température ambiante ou installez le pot sur un lit de bille d’argile.

Retrait de la poussière

Douchez le bonsai ficus au moins une fois par mois dans la baignoire pour enlever la poussière qui s’accumule sur les petites feuilles. Son accumulation gêne la photosynthèse.

Fertilisation

Procurez-vous l’engrais biogold bonsaï, un fertilisant naturel très efficace, réputé chez les amateurs d’art du Bonsaï.  Utilisé une à deux fois par an (d’avril à juin, puis éventuellement en septembre-octobre), ces engrais organiques sont recommandés pour apporter tous les éléments nutritifs dont votre bonsaï Ficus retusa a besoin pour rester en bonne santé et avoir une belle croissance. Il s’agit d’un engrais solide à libération lente.

Hygrométrie

  • Sortez votre bonsaï d’intérieur dès le mois de mai pour qu’il profite du grand air et d’une lumière importante.
  • Conservez-le à mi-ombre ou à l’ombre et à l’abri des courants d’air.
  • Les deux premières semaines, brumisez souvent le feuillage avec de l’eau de pluie pour l’acclimater au grand air.
  • Rentrez-le quelques semaines avant le redémarrage du chauffage, dès que les températures avoisinent 10 °C la nuit.

Taille des feuilles du bonsaï Ficus retusa

La taille d’entretien s’effectue toute l’année :

  • Raccourcissez les branches dès qu’elles développent plus de 3 feuilles.
  • Coupez -au-dessus de la 1ère feuille en partant de la base.
  • En fin d’hiver, supprimez les rameaux dénudés.
  • Appliquez un mastic cicatrisant sur les plaies les plus importantes.

Ficus retusa qui jaunit et perte de feuilles

bonsai ficus retusa arrosage
© C.Isherwood

Ce problème peut avoir deux causes :

Un excès d’eau : ralentissez les arrosages, espacez-les bien dans le temps pour que le support de culture s’assèche entre deux apports et ne taillez plus votre bonsaï avant que la situation s’améliore.

Un changement des conditions de culture: En particulier le fait de rentrer votre ficus microcarpa à l’intérieur après une longue période au grand air, surtout si le chauffage est déjà en route. Il faut savoir que la quantité de lumière reçue à l’intérieur de l’habitation diminue très rapidement dès qu’on s’éloigne des fenêtres. Il faut donc installer votre bonsaï Ficus retusa le plus près possible d’un grand vitrage pour qu’il continue de recevoir un maximum de lumière, mais sans qu’il reçoive directement les rayons du soleil et le plus loin possible d’un chauffage. Idéalement même dans une pièce non chauffée.

De nouvelles feuilles très grandes poussent

Si les nouvelles feuilles produites par votre bonsaï ont une taille trop grande par rapport aux autres et que l’intérieur de la ramure perd ses feuilles, le problème est lié à un manque de lumière.

Cela se produit fréquemment en hiver ou lorsque le bonsaï n’est pas à sa meilleure place.

N’hésitez pas à effectuer une taille plus sévère quand vous le sortirez au plein air pour éliminer les grandes feuilles qui déséquilibrent la silhouette. Votre Ficus en produira de nouvelles plus petites et serrées.

Maladies et parasites

Surveillez les attaques de cochenilles, de pucerons, et de thrips. Traitez avec un insecticide à l’huile de paraffine ou de colza ou encore avec du savon noir si besoin.

Multiplication du Ficus retusa

Les boutures de tiges s’effectuent au printemps. Il est aussi possible d’effectuer un marcottage aérien d’une tige à la même période.

Variétés de Ficus pour bonsaï

Le Ficus retusa n’est pas la seule espèce de cette famille d’arbres que l’on peut conduire en bonsaï.

D’autres espèces de ficus à petites feuilles se prêtent aussi bien à une miniaturisation : Ficus panda, Ficus, formosanum, Ficus benjamina (en particulier la variété Wiandi offrant de belles branches enchevêtrées) et Ficus nerifolia.

Le saviez-vous ?

Évitez les tailles de rameaux trop gros : ils exsudent un latex blanc pouvant provoquer des brûlures de la peau chez les personnes sensibles. 

Sur le même thème:

Alocasia zebrina: l’exotique d’intérieur colorée
Installez une ambiance de jardin luxuriant sur vos murs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page