Accueil » Santé & Bien-être » Le bio est-il vraiment meilleur pour la santé ?
le bio est il vraiment bio

Le bio est-il vraiment meilleur pour la santé ?

Quelle est la place du bio aujourd’hui ? Ce n’est pas un scoop de dire que les Français ont une relation particulière avec l’alimentation. La bonne chair fait partie de notre culture et de notre patrimoine. En effet, tout est prétexte pour se retrouver devant un bon repas : les retrouvailles amicales, les fêtes familiales, les repas de fin d’années au travail … Sans parler des contrats importants qui se négocient tout en se régalant de mets savoureux. Certaines grandes écoles françaises intègrent d’ailleurs des cours d’œnologie dans leur cursus pour apprendre à conseiller au mieux les clients, lors de repas d’affaires.

Même si aujourd’hui manger reste toujours une occupation très présente, le « bien manger » est devenu au fil des ans une préoccupation majeure.

Ainsi les rayons bios des grandes surfaces ne cessent de gagner du terrain et de nouveaux magasins bios ouvrent leurs portes quasi tous les jours. Selon Alim’agri,  plus de 9 Français sur 10 ont consommé au moins un produit bio en 2017 et ils sont 16% à le faire désormais quotidiennement.

Une grande prise de conscience sur les effets désastreux de la mal bouffe sur la santé a fait son chemin dans nos esprits. Les émissions de télévision, de radio, ainsi que  la presse écrite font appel à des spécialistes de la nutrition pour nous mettre en garde contre les pesticides, les engrais chimiques ou tout autre additif nocifs pour la santé. C’est dans ce contexte général de « peur devant notre assiette » que le bio prend de plus en plus de place dans nos repas. Faut-il pour autant se laisser gagner par la tendance ?

Qu’en est-il des labels ?

Rappelons simplement que les labels «bio» ou «AB» sont des labels payants : les producteurs qui souhaitent utiliser ces labels doivent ainsi payer une redevance annuelle à un organisme privé. Le label AB est le seul label officiel, car il répond  au cahier des charges européen.

Certains labels tiennent compte aussi d’une charte éthique et garantissent le respect des conditions de travail. C’est le cas de Biocohérence et de Bio Partenaire, pour ne citer qu’eux. Toutefois, si les labels sont la propriété du Ministère Français de l’Agriculture depuis 1985, les organismes certificateurs n’en sont pas moins des organismes privés : Agrocert, Bureau Veritas Certification, Certipaq, Ecocert SA, Bureau Alpes Contrôles2, Qualité France, Certisud, Certis, Qualisud etc…ils sont nombreux.

le bio est il vraiment meilleur pour la sante
Les rayons des supermarché consacrent toujours plus de place aux produits bios

Qu’est-ce qu’un produit labellisé ?

Un fruit ou un légume labellisé bio a été cultivé selon les normes de l’agriculture biologique. Aussi, aucun pesticide ni autre produit chimique de synthèse n’a été utilisé au cours de sa culture. Il a poussé dans une terre où ni fertilisants artificiels, ni herbicides chimiques n’ont été ajoutés. Après un contrôle effectué auprès des autorités compétentes, les produits labellisés bio portent une étiquette mentionnant le sigle AB. Cela permet aux consommateurs de les identifier facilement.

Pour les fermes maraîchères biologiques, l’obtention du label dépend du respect de certaines normes. Mais un fruit qui a obtenu la certification bio dans son pays d’origine la conserve partout dans le monde, sans nécessairement passer par d’autres contrôles ailleurs. Il pourra ainsi porter le sigle AB dans tous les rayons des supermarchés du monde entier.

Et puis, de nos jours, 42% des fruits bio sont importés. Alors oui, ils sont certes bios, mais c’est une catastrophe sur le plan écologique. En effet, l’ensemble des importations est à l’origine de la moitié de l’empreinte carbone des Français !

Le bio est-il forcément meilleur pour la santé ?

Une étude menée par la Food Standard Agency (FSA) révèle que les produits bios ne présenteraient pas de qualités nutritives supérieures significatives aux produits issus de l’agriculture conventionnelle. Une autre étude plus récente réalisée par  l’EWG conforte ces conclusions.

De son côté, David Servan Schreiber, médecin français et auteur du livre bestseller Anticancer , a également émis son avis sur le sujet et conclut que  la culture conventionnelle ne présente pas de menace particulière  pour certains produits agricoles. Mais le lobby du bio est puissant, et très efficace pour communiquer auprès du grand public, martelant inlassablement qu’un produit bio est systématiquement de qualité supérieure. Dès lors, il n’est pas étonnant de constater que de nombreuses personnes le croient !

Comme le rappelle le site Alex et Alex, le choix du bio doit surtout se faire en fonction du produit et de son mode de culture. Certains fruits ou légumes, comme les framboises et les pommes par exemple, seraient largement porteurs de pesticides et justifieraient donc un achat en bio. A l’inverse, l’avocat et le maïs figureraient parmi les plus sains, même en culture traditionnelle.

le bio est il vraiment sans pesticide
Faire un potager, c’est l’assurance de savoir comment ont été cultivés les légumes que l’on mange. © Jardipartage.fr

Quelles solutions pour manger bio en respectant l’environnement ?

Préférez les marchés de producteurs, les épiceries qui proposent des circuits courts, les AMAPS (association pour le maintien d’une agriculture paysanne).

Mais la meilleure solution reste aussi de faire son propre jardin. Outre le plaisir et la satisfaction que cela procure, c’est encore le moyen le plus sûr pour contrôler sa production. Un potager familial de quelques plants est une excellente alternative pour combler les besoins de votre famille.

Soyez curieux, découvrir ou redécouvrir les fruits et légumes rustiques vous réservera de belles surprises gustatives. Néanmoins, si vous achetez des fruits et légumes conventionnels n’oubliez pas de les laver à grande eau en les frottant rigoureusement avec une brosse. Et à les éplucher avant de les consommer. Cela réduira considérablement le risque d’ingérer des produits chimiques.

Manger bio part toujours d’une volonté de limiter l’ingestion de pesticides nocifs pour l’organisme et la santé. Mais adopter le bio aujourd’hui, est aussi devenu un véritable mode de vie.

A propos de Isabel

Passionnée par la santé et le bien-être au naturel, je m'intéresse à la naturopathie, à l'aromathérapie, au yoga ou encore au massage Amma dont je suis certifiée. J'aime partager mes expériences et mes recettes autour de ces thématiques. La nature nous permet d'optimiser notre qualité de vie et notre santé, alors aimons-la !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.