Bruno Nunez

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !
  • Santé & Bien-êtrePhoto of Quelques remèdes naturels à base de plantes

    Quelques remèdes naturels à base de plantes

    La fleur de souci, un remède antiseptique. Au potager, les soucis font partie des plantes compagnes des légumes car ils éloignent beaucoup de parasites. Mais savez-vous que les fleurs de soucis ont un excellent pouvoir antiseptique. Comment les utiliser ? Tout simplement en fabriquant une huile naturelle de fleurs de soucis que vous appliquerez sur vos petites plaies (gerçures, coupures…). Cueillez 100 g de fleurs que vous mélangez à 100 ml d’huile d’olive dans un récipient en verre. Fermez et laissez macérer au moins trois semaines. Il ne vous reste qu’à filtrer cette préparation avant de l’utiliser.

    Lire la suite »
  • Potager du débutantPhoto of Réussir ses semis au potager

    Réussir ses semis au potager

    Au mois de mai commence une période particulièrement propice au semis. Respectez quelques règles simples pour améliorer vos chances de réussite et obtenir une levée rapide. Plus une graine germe rapidement, plus le plant sera robuste. Utilisez des graines valides Si vous venez d’acheter les graines et qu’elles sont encore dans le sachet, pas de problème. Elles ont un pouvoir de germination optimal. En revanche, si votre sachet de graines date de l’an passé, qui plus est s’il a été ouvert, il vaut mieux vérifier que les graines ne sont pas trop vieilles. Pour les tester, prélevez 10 graines et étalez-les entre 2 feuilles de papier absorbant mouillé. Roulez le tout et glissez-le dans un sachet plastique étanche que vous…

    Lire la suite »
  • Ravageurs et parasitesPhoto of La rue officinale pour lutter contre les limaces

    La rue officinale pour lutter contre les limaces

    La rue officinale (Ruta graveolens) est connue et utilisée depuis très longtemps pour ses propriétés médicinales. Moins connu est son action répulsive des limaces. Son feuillage fin et persistant, vert glauque, finement découpé, ses fleurs jaune-verdâtre, qui s’épanouissent plusieurs semaines l’été, et son port naturel en boule, sont intéressants d’un point de vue ornemental. La rue peut d’ailleurs très bien remplacer le buis pour réaliser des bordures régulières, notamment au potager où elle sera aussi très utile pour repousser limaces et escargots. Les limaces détestent son odeur aromatique En effet, le feuillage de la rue, lorsqu’il est froissé ou simplement touché, émet une odeur forte, assez désagréable, qui semble éloigner les limaces et les escargots. Mais ce n’est pas tout !…

    Lire la suite »
  • Plantes grimpantesPhoto of L’entretien du bougainvillier

    L’entretien du bougainvillier

    Des couleurs vivifiantes… la bougainvillée met vraiment du baume au cœur tout l’été ! La bougainvillée ou le bougainvillier suivant qu’on la féminise ou qu’on le masculinise est une plante originaire d’Amérique du sud. Frileuse et gélive, elle ne se plaît qu’en situation chaude et très ensoleillée. Ailleurs que sur le pourtour méditerranéen, il faut donc obligatoirement la cultiver en pots, car elle ne peut passer l’hiver dehors. Ses feuilles tombent en effet dès les premiers froids et il n’est pas rare qu’une gelée, même faible (-2/-3° C), la fasse mourir. L’idéal est  placer votre bougainvillée en véranda l’hiver (surtout si elle est orientée plein sud ou sud-ouest). Vous pourrez alors la sortir sur le balcon ou en terrasse de la…

    Lire la suite »
  • Sol vivantPhoto of Fabriquer son composteur, c’est facile !

    Fabriquer son composteur, c’est facile !

    Ne jetez plus vos déchets organiques, transformez-les en véritable or noir: le compost ! Vous réduirez d’une part de manière conséquente le volume de vos déchets ménagers et d’autre part, vous fabriquerez un amendement organique de qualité qui pourra être utilisé dans votre potager ou vos massifs de fleurs pour améliorer la structure du sol et sa fertilité. Vous êtes prêt à franchir le pas ? Où installer votre composteur ? L’endroit idéal pour installer votre composteur se situe dans un coin discret du jardin, à mi-ombre, avec un accès facile pour une brouette. Vous n’avez besoin que de 1 à 2 m². Placez le tas à même le sol, jamais sur un support en dur. Pour camoufler le tas, n’hésitez…

    Lire la suite »
  • Arbres fruitiers à pépinsPhoto of Mettre en place le support d’un pommier en espalier

    Mettre en place le support d’un pommier en espalier

    Pour conduire un pommier en espalier ou en contre espalier, il est nécessaire de mettre en place, si possible avant la plantation des scions, un support solide qui accompagnera la croissance de l’arbre et permettra aisément de le tuteurer et de lui donner sa forme au fil des saisons ( U, U double….) Pommier en espalier Dans le cas d’un pommier en espalier, si les scions sont plantés au pied d’un mur bien exposé, fixez préalablement aux deux extrémités du mur des séries de crochets scellés chimiquement ou d’équerres galvanisées qui offrent un éloignement du mur d’au moins 10 cm. Il peut être nécessaire, si la longueur de votre future haie fruitière est importante, de fixer aussi une ou plusieurs…

    Lire la suite »
  • Fabriquer des étiquettes en ardoise pour votre jardin

    Au potager, dans les massifs d’annuelles ou au jardin d’ornement, il peut-être utile, sinon indispensable, d’utiliser des aide-mémoire pour repérer les semis effectués ou les espèces végétales plantées. Vous serez en effet surpris d’avoir la mémoire si courte. Pour les semis, vous pouvez utiliser les étiquettes qui accompagnent les sachets de graines mais elles doivent être soigneusement  protégées de l’humidité, si possible sous un sachet plastique, pour durer dans le temps. D’autres types d’étiquettes existent.

    Lire la suite »
  • Arbres et arbustesPhoto of Comment planter un rhododendron ?

    Comment planter un rhododendron ?

    La culture des rhododendrons est proche de celle des hortensias, et plus généralement, des arbustes de terre de bruyère. Si vous réussissez les uns, vous réussirez les autres ! Voici quelques conseils pour planter un rhododendron. Un sol acide indispensable Les rhododendrons sont des plantes de bruyère. L’acidité du sol est un point important à prendre en compte pour limiter leur entretien. Pour l’augmenter, n’hésitez pas à incorporer aux couches superficielles beaucoup de terreau de feuilles et de tourbe blonde. Récupérez aussi toutes les aiguilles de conifères que vous pouvez trouver. En plus d’offrir un paillis naturel qui limitera les pousses de mauvaises herbes, leur décomposition procurera de l’acidité. Si votre terre est vraiment calcaire et que vous craignez les…

    Lire la suite »
  • Soins aux arbres fruitiersPhoto of La taille du figuier

    La taille du figuier

    La taille du figuier diffère suivant la variété cultivée (unifère ou bifère). Elle se pratique en fin d’hiver, au mois de mars, lorsque la sève monte dans les branches. La taille vise notamment à limiter la hauteur et le volume de cet arbre fruitier méditerranéen. Le jardinier conserve ainsi à portée de mains la récolte sans avoir besoin de jouer les équilibristes… La taille et l’entretien des figuiers unifères Les variétés de figuiers unifères ne produisent qu’une récolte par an, en fin d’été, ou au début de l’automne. Ces figues se développent sur les pousses de l’année. Dans le nord de la France, mieux vaut conduire ce type de figuiers en buisson (en cépée), de manière à pouvoir exploiter au…

    Lire la suite »
  • Plantes grassesPhoto of Cultivez le figuier de barbarie

    Cultivez le figuier de barbarie

    L’Opuntia ficus indicata ou figuier de barbarie est un cactus arbustif originaire d’Amérique centrale dont les fruits épineux ont une saveur douce. S’il pousse naturellement sur les talus secs du pourtour méditerranéen, ailleurs, il conviendra de le réserver à la culture en pots ou bien de l’abriter contre un mur exposé au sud. Certains spécimens plantés en pleine terre existent ainsi dans le sud ouest de la France. Le tronc ligneux du figuier de barbarie porte des raquettes arrondies, plates, de tailles variées  Au printemps, de belles fleurs jaune orangé apparaissent à l’extrémité des raquettes, puis se transforment en fruits ovales et épineux dont la chair jaune orangé à maturité est émaillée de pépins. Comment bouturer l’opuntia ficus indicata ? Le…

    Lire la suite »
  • Cultiver les petits fruitsPhoto of Quelle variété de framboisier planter ?

    Quelle variété de framboisier planter ?

    La plantation des framboisiers, c’est une affaire de gourmands ! 🙂 Le framboisier forme un arbuste épineux, impénétrable, ce qui le rend particulièrement utile pour créer une haie de petits fruits gourmande et défensive. Son caractère envahissant (les pousses de  l’année peuvent atteindre 2 mètres) nécessite un palissage strict pour le contenir. Quand et comment planter des framboisiers ? La plantation des framboisiers à racine nue s’effectue en automne (en novembre/décembre). Les sujets livrés en containers peuvent être pour leur part mis en terre toute l’année, mais la période de prédilection reste le printemps. Il est inutile de les enterrer profondément car le framboisier est une espèce dont les racines s’étalent superficiellement. Creusez un trou de 20 cm dans tous les…

    Lire la suite »
  • Mettre les derniers poireaux en jauge

    L’arrachage des derniers poireaux d’hiver doit être effectuée avant les premières poussées du thermomètre, surtout dans les régions au climat doux. Si vous laissez vos poireaux en terre, ils risquent de monter rapidement en fleurs. Leur tige durcit alors, ce qui les rend impropres à la consommation.  Pour conserver leur tendreté, arrachez-les Creusez ensuite une tranchée de plus de 30 cm de profondeur. Puis taillez les racines et raccourcissez l’extrémité des feuilles. Déposez enfin vos poireaux dans la tranchée, de biais, de sorte que seule une partie du fût et des feuilles soient à l’air libre. Emplissez la tranchée de terre. Vos poireaux peuvent ainsi se conserver plusieurs semaines sans problème. Semez vos poireaux d’été et d’automne Le moment d’arracher…

    Lire la suite »
  • Pensez à terreauter si le rempotage est impossible !

    Dans les régions où les hivers peuvent se montrer parfois rigoureux, certaines plantes gélives qui nécessitent de passer la mauvaise saison sous-abris ne peuvent être cultivées qu’en pots ou en bacs. C’est le cas des agrumes (citronniers, orangers, mandariniers…) et globalement de toutes les plantes méditerranéennes ou tropicales. Lorsque le végétal est encore jeune et que le contenant qui l’accueille n’est pas trop lourd, il est préférable de rempoter la plante tous les deux ans et de lui offrir à cette occasion un pot plus grand qui accompagnera son développement racinaire. Terreauter, une question d’âge Cependant, lorsque les végétaux sont plus âgés, le contenant est souvent  trop volumineux pour envisager un rempotage complet. Il est alors indispensable de procéder à…

    Lire la suite »
  • Détruire une souche d’arbre rapidement

    Vous voulez détruire une souche d’arbre ? Forez un trou de 4 à 5 cm de diamètre à la perceuse au centre de la souche et remplissez-le de 100g de salpêtre (nitrate de potasse). Bouchez-le avec un bouchon de liège ou de bois. Laissez agir le salpêtre durant 10 à 12 mois, puis débouchez. Versez de l’essence à l’intérieur du trou et avec d’infinies précautions, mettez-y le feu. Il va se propager lentement dans la souche et transformera les racines en charbon de bois. L’arrachage se fera ensuite plus aisément. Si cette méthode naturelle pour détruire une souche d’arbre ne vous donne pas entière satisfaction ou que vous souhaitez une méthode plus rapide mais aussi plus sûre, ayez alors  recours…

    Lire la suite »
  • Arbres et arbustesPhoto of Planter un magnolia

    Planter un magnolia

    Le magnolia est une espèce dont on attend chaque année la floraison avec impatience. Tout d’abord parce qu’elle marque le déclin de l’hiver et le renouveau du printemps, puis parce qu’avec ses fleurs fermées semblables à des candélabres incandescents, le magnolia illumine à lui seul tout un jardin. Ajoutez à cela des fleurs délicatement parfumées et vous aurez là réunis tous les ingrédients qui érigent les magnolias en véritable stars de votre jardin. Il est temps de le planter ! Une croissance lente Les magnolias sont capricieux, ce sont des arbres lents à s’établir et à s’acclimater. Il faudra tout de même compter quelques 4 ou 5 ans pour voir un jeune sujet prendre réellement son envol. C’est que le…

    Lire la suite »
  • Aménager son jardinPhoto of Que faut-il regarder pour choisir sa tondeuse ?

    Que faut-il regarder pour choisir sa tondeuse ?

    Pour choisir sa nouvelle tondeuse, l’usage qui en sera fait est primordial: Quelle est la surface à tondre ? Quelle sera la fréquence des tontes : une fois par semaine, une fois tous les quinze jours ou par mois ? Les déchets de tontes devront-ils être ramassés, mulchés, ou les deux ? Le terrain est-il plat, bosselé, en pente douce ou prononcée ? Quelques repères… Tondeuse électrique ? à essence ? Pour les petites surfaces (jusqu’à 500 m²), une tondeuse à main (hélicoïdale) ou une tondeuse électrique suffit. Pour cette dernière, il faut simplement prévoir une rallonge assez longue et ne pas s’accommoder de la gêne occasionnée par le câble d’alimentation. Dès 500 m², il vaudra mieux opter pour une tondeuse thermique, plus chère, plus bruyante, mais plus puissante,…

    Lire la suite »
  • Une maladie du thuya: le brunissement cryptogamique

    Des rameaux ou ramilles de vos thuyas brunissent et se dessèchent à partir de leur extrémité ? Il s’agit sans doute d’une maladie des thuyas et plus globalement de la famille des conifères (pin, cyprès, cyprès de Lawson…) qui s’observe fréquemment : le brunissement cryptogamique.  Cette maladie des thuyas s’accompagne souvent d’un petit point de nécrose ( chancre) à la base du rameau. Elle est occasionnée par un champignon dit de faiblesse. Ce dernier se développe de préférence  sur des sujets fragiles, carencés, ou récemment plantés.

    Lire la suite »
  • Légumes racinesPhoto of Un légume méconnu: la poire de terre ou yacon

    Un légume méconnu: la poire de terre ou yacon

    Cette plante vivace d’origine sud-américaine (elle pousse spontanément dans la cordillère des Andes : Pérou, Bolivie…), assez peu commune dans nos potagers, fut introduite en France à la fin du XIXe siècle, comme l’Oca du Pérou, alors même que le mildiou ravageait la culture de la pomme de terre. C’est un proche parent de la famille des Astéracées des dahlias, tournesols, topinambours et héliantis. Un accueil mitigé Dès son introduction, la poire de terre devait connaître un succès limité. Elle tomba en effet rapidement dans l’anonymat de quelques potagers. De nos jours, un petit nombre de distributeurs proposent les tubercules charnus de ce légume insolite qu’il est intéressant de réhabiliter. En effet, la poire de terre est naturellement riche en inuline,…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer