Guillaume Desfaucheux

Guillaume Desfaucheux

Rédacteur et jardinier dans le domaine de l'agro-écologie, je transmets ma passion au travers de Jardipartage et de la revue le Potager permacole que je fais vivre.
  • Photo of Mouche mineuse du poireau

    Mouche mineuse du poireau

    Repérée pour la première fois en Alsace en 2003, la mineuse du poireau a depuis parcouru beaucoup de chemin, et concerne désormais une bonne partie de la France. Cette maladie du poireau est l’œuvre d’un insecte, une mouche presque invisible à l’œil nu. Ce ravageur pose vraiment problème, car on peut passer en quelques semaines de beaux poireaux, d’un beau gabarit et pleins de vitalité, à des poireaux couchés sur le sol, commençant à flétrir… Quelle tristesse sachant que chez certains jardiniers, le même problème se répète chaque année. En effet, la mouche mineuse ne laisse pas de répit et, une fois présente au potager, elle s’y reproduit pour s’attaquer à vos poireaux tous les ans ! Comment savoir si…

    Lire la suite »
  • Photo of Le chou vivace de Daubenton refait surface !

    Le chou vivace de Daubenton refait surface !

    Plante vivace de la famille des Brassicacées, le chou Daubenton (Brassica oleracea) est assimilé à du chou fourrager, ces grands choux dont on utilise les feuilles pour nourrir le bétail. Très peu connu en France, on le mange pourtant dans certains pays, comme au Portugal où le chou fourrager entre dans la composition du fameux Caldo verde, une soupe au chou et au chorizo. Le chou vivace de Daubenton, parfois aussi appelé « chou aux mille têtes » ou plus souvent chou perpétuel, pourra être utilisé de la même façon en cuisine. On peut également le servir farci, en potée, cuit au wok… Il existe des dizaines de façons de le cuisiner en fait ! Ses jeunes feuilles ont un goût proche…

    Lire la suite »
  • Photo of Engrais: Pour ou contre l’utilisation du patentkali ?

    Engrais: Pour ou contre l’utilisation du patentkali ?

    Engrais minéral d’origine naturelle, le patentkali est utilisé au jardin potager pour sa haute teneur en éléments nutritifs, en particulier en potasse et magnésie. S’il peut s’avérer très efficace pour rehausser la fertilité d’un sol pauvre, et booster la production de vos légumes, c’est également une ressource non renouvelable ! Aussi, son utilisation nécessite-t-elle une réflexion approfondie. Cet engrais ne doit pas en aucun cas être utilisé à tout-va ! Personnellement, j’irais jusqu’à vous déconseiller son utilisation car on peut à mon sens améliorer la fertilité et la vie de son sol autrement, en apportant du compost par exemple ou en cultivant des engrais verts. Quels avantages à utiliser du patentkali ? Le patentkali apporte principalement du magnésium, de la potasse, et…

    Lire la suite »
  • Photo of Panais: récolte et conservation

    Panais: récolte et conservation

    Qui oserait réaliser un pot-au-feu alsacien sans panais ? Sans doute personne ! Le panais (Pastinaca sativa) est un légume racine peu cultivé dans nos potagers ; et pourtant ce colosse parfumé dispose de nombreuses qualités. Semé au bon moment, au cours du printemps, il pousse bien dans la plupart des types de sols, et offre de longues et grosses racines au goût particulièrement intéressant. Il est aussi peu sujet aux maladies, et se conserve très bien en terre durant l’hiver. Son seul « défaut », c’est finalement la faculté germinative de ses graines : après 2 ans, plus la peine d’essayer de le semer, très peu de graines lèveront… Quand le récolter et comment le conserver ? Comment conserver mes panais…

    Lire la suite »
  • Photo of Engrais vert: semez la phacélie !

    Engrais vert: semez la phacélie !

    D ans la grande famille des engrais verts, ces plantes que l’on cultive pour nourrir le sol de notre potager grâce à la matière organique qu’ils produisent, la Phacélie (Phacelia tanacetifolia ) est jolie, mellifère et pleine de ressources ! Autant en profiter ! Une croissance en accéléré ! Au même titre que d’autres engrais verts comme la moutarde, la croissance de la phacélie est extrêmement rapide.  Ce développement en accéléré permet au jardinier de se servir de cet engrais vert pour occuper le sol après une culture. C’est un peu le b.a.-ba du potager naturel : ne jamais laisser le sol à nu mais l’occuper en permanence avec des plantes pour produire de la fertilité. La phacélie va absorber les nutriments présents dans le sol, et les restituer pour la culture suivante,…

    Lire la suite »
  • Photo of Quand planter les oignons blancs ?

    Quand planter les oignons blancs ?

    O riginaire d’Asie occidentale,  l’oignon blanc, Allium cepa, figure parmi les plus anciens légumes cultivés par l’Homme. On commença à le cueillir sous sa forme sauvage très tôt durant la préhistoire, avant que les Égyptiens ne décident de le cultiver pour nourrir les esclaves qui érigeaient leurs ouvrages. Depuis, l’oignon blanc s’est imposé comme un légume très populaire, devenant le symbole du retour des légumes nouveaux au printemps. Cela lui a d’ailleurs valu le surnom d’oignon nouveau car, contrairement à l’oignon de garde, le blanc se déguste frais, dès le printemps. Anticiper sa culture Pour arriver si tôt sur les étals et dans les potagers, sa culture nécessite d’être anticipée, dès la fin de l’été. C’est la clé pour arriver à…

    Lire la suite »
  • Photo of Quand semer les épinards ?

    Quand semer les épinards ?

    De culture facile, l’épinard est un légume très prisé en automne, en hiver, ou au début du printemps, quand la verdure vient à manquer . On consomme ses jeunes pousses crues, en mesclun, ou les feuilles plus grandes blanchies puis revenues à la poêle avec des oignons et un peu de matière grasse. Quand semer les épinards ? Idéalement, les épinards d’hiver se sèment en août ou en septembre. Mais il est encore possible de les semer en octobre, voire en novembre, à condition de les cultiver sous serre. Les épinards de printemps, eux, se sèment entre février et avril. Le semis d’avril est à réaliser uniquement en climat frais, tandis que celui de février est plutôt réservé aux climats…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment bouturer le laurier-sauce ?

    Comment bouturer le laurier-sauce ?

    Peut-être ne cultivez-vous pas encore de laurier-sauce (Laurus nobilis) dans votre jardin ? Sachez qu’il est pourtant très simple de bouturer ce petit arbre aromatique d’origine méditerranéenne et qu’une fois installé, il s’adapte à la plupart des climats de notre pays. La clé de sa réussite tient au drainage du sol : moins celui-ci est gorgé d’eau l’hiver, plus le laurier-sauce est rustique. Voici comment faire pour le bouturer. Quand bouturer la laurier-sauce ? A l’image de nombreux arbustes, le laurier-sauce se bouture en fin d’été (entre le 15 août et la fin du mois de septembre), lorsque ses branches commencent à être aoûtées. D’un point de vue botanique, elles se lignifient (l’écorce durcit), prenant une coloration brune caractéristique. C’est à…

    Lire la suite »
  • Photo of 6 astuces pour ne plus rater vos mâches !

    6 astuces pour ne plus rater vos mâches !

    La période des semis de mâche a commencé. Au mois d’août, cette culture simple à réussir permet déjà de projeter le potager sur les récoltes d’hiver puisque la mâche offrira de la verdure toute la saison morte. Découvrez nos 6 conseils pour réussir à coup sûr votre culture de la mâche. Astuce n°1 : Choisissez la bonne variété Cela pourrait sonner comme une évidence, et pourtant il faut veiller à ne pas vous tromper dans la variété que vous allez cultiver. Si vous semez des mâches à petites graines en été, elles auront du mal à germer, tandis que les mâches à grosses graines semées trop tardivement souffriront du froid et se développeront de manière hasardeuse. La mâche se sème donc…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment semer le navet d’hiver ?

    Comment semer le navet d’hiver ?

    Le mois d’août, c’est le bon moment pour semer le navet, la culture idéale de mi-saison. Au printemps et en automne, les navets ne nécessitent en effet pas trop d’entretien grâce aux pluies saisonnières, et ils fournissent un bon approvisionnement en légume frais durant les mois qui suivent. Il est d’ailleurs possible de les récolter jeunes, tous en même temps, et de les conserver pour l’hiver grâce à la lactofermentation ! Cela leur évite de devenir creux, et véreux.  Les navets occupent très bien les espaces vacants du potager en cette fin d’été, et produisent en deux/trois mois une abondante récolte.  Voici quelques conseils pour réussir au mieux votre semis de navet.  Quand et comment semer le navet ? Le…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer