Les Légumes graines

L’arrosage du maïs doux

Semé dès le milieu du printemps, le maïs doux pousse vite si le sol reste frais et que l’emplacement qui lui est réservé au jardin potager est ensoleillé. Facile à cultiver, son entretien se résume à arroser régulièrement, surtout par temps de sécheresse.

Culture du maïs en bref

Semis : à partir de mars, dans des godets de bon terreau et sous abri, au chaud. Ou à partir de mi-avril directement en terre pour le maïs grain. Protégez alors contre les oiseaux et les souris.

Plantation au potager : De mi-avril à fin mai, en ligne. Le sol doit être suffisamment chaud (15°C), sans risque de gelée.

Entretien : Désherbez régulièrement le sol en prenant soin de ne pas blesser les racines superficielles de la plante. Buttez les pieds lorsqu’ils mesurent 30 cm de hauteur pour les garder bien droit. Arrosez souvent en cas de sécheresse.

Récolte : 3 à 4 mois après le semis, au moment ou un lait blanc crémeux sort du grain de maïs en appuyant avec l’ongle. Cela ne dure que quelques jours, après les grains durcissent.

Besoins en eau

Le maïs a besoin d’eau et de chaleur pour produire ses épis, mais il craint les périodes de sécheresse et de canicule.

S’il manque d’eau au moment où les fleurs apparaissent, sa production est mise en pause et vous ne récolterez qu’un ou deux épis de maïs par pied au maximum. Le sol doit donc rester frais en permanence.

Les variétés hybrides modernes sont sélectionnées pour leur résistance à la sécheresse. Il n’est donc pas utile de les arroser autant que les variétés de maïs plus anciennes.

Signes d’un manque d’eau

Les feuilles du pied de maïs deviennent jaunes, celles du bas de la plante sèchent complètement.

Afin d’éviter ou de retarder au maximum les symptômes d’un manque d’eau, un paillage du sol avec un mélange de compost et de tontes de gazon séchées est recommandé. Etalez-le tout autour et entre les pieds sur 5 à 10 cm d’épaisseur.

Fréquence d’arrosage du maïs doux

En fonction du temps qu’il fait, faites un arrosage une à deux fois par semaine. Afin de limiter les pertes d’eau par évaporation, l’arrosage s’effectue plutôt en soirée ou tôt le matin, avant les premiers rayons de soleil.

Vous pouvez utiliser l’eau du robinet, du moment qu’elle n’est pas trop calcaire, mais l’eau de pluie récupérée est préférable car elle est neutre ou légèrement acide.

Afin qu’elle aille jusqu’aux racines, versez-en 3 à 5 litres au goulot de l’arrosoir directement au pied de la plante ou entre les buttes que vous formées pour maintenir les pieds bien droits, en évitant soigneusement de mouiller le feuillage.

Si vous cultivez une grande quantité de maïs, il est préférable d’automatiser l’arrosage en mettant en place un système d’irrigation en goutte-à-goutte à la surface du sol.

Sur le même sujet:

Cultiver du maïs doux : Nos conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page