L'étéPotager

Comment arroser les courgettes ?

Combien d’eau apporter aux courgettes ? Si cette question rebondit de potagers en potagers ,  forcé de constater qu’il n’existe pas de réponse tout faite. De nombreux facteurs influencent en effet les besoins en eau des courgettes ! Quels sont les signes de soif et comment les arroser ?

Le poids des conditions climatiques

La météo est le premier paramètre à prendre en considération. On n’arrose pas les courgettes de même manière suivant qu’il pleut souvent ou non, que la quantité d’eau qui tombe du ciel est importante ou au contraire qu’elle ne suffit pas à humidifier la terre en profondeur. Ajoutez à cela l’influence de la température de l’air ou encore le vent qui tend à dessécher plus vite le sol et la complexité du problème est alors totale ! Adapter l’arrosage aux conditions climatiques est capital dans le cas des courgettes.

Le sol

Les courgettes n’expriment pas non plus les mêmes besoins suivant qu’elles sont installées en sol argileux ou en sol sableux. L’argile a tendance à retenir l’eau. En été, si une croûte se forme en surface et peut laisser penser que le sol est très sec, généralement, plus en profondeur, les racines restent bien au frais.

Au contraire, dans un sol drainant comme peut l’être une terre sableuse, l’eau a tendance à s’évacuer rapidement très profond, les courgettes ont alors davantage besoin d’être arrosées.

Dans tous les sols, un paillage régulièrement renouvelé est indispensable pour conserver plus longtemps de la fraîcheur au pied des courgettes. Vous pouvez étaler des tontes de gazon laissées à ressuyer pendant une ou deux heures en plein soleil. Efficace et facile à produire !

Du semis à la production, pas les mêmes besoins

L’arrosage des courgettes dépend aussi du stade de développement ! Les pieds tout juste repiqués en pleine terre ont ainsi besoin de s’enraciner rapidement. Outre du soleil et de la chaleur, leurs racines encore superficielles doivent pouvoir évoluer dans un milieu souple restant frais. Arrosez en  faible quantité, mais souvent.

Lorsque les pieds de courgettes se développent (ils grandissent souvent de manière très impressionnante en l’espace de quelques jours seulement), leurs racines s’enfoncent plus profondément et ils deviennent beaucoup moins dépendant vis-à-vis de l’arrosage. Sauf à traverser une période de sécheresse, la plupart du temps, il est alors inutile d’arroser, les courgettes se contentant de ce qu’offre le ciel !

Au contraire, des excès d’arrosage au stade de la production peuvent entraîner l’apparition d’oïdium ou le grossissement inopiné des courgettes !

arrosage courgette frequence
Quand les ourgettes sont en formation, un arrosage excessif risque de donner très rapidement des fruits trop grands !

Quand arroser ? Les signes de soif

Comment toutes les plantes potagères, les courgettes manifestent des signes de soif faciles à décerner. Soyez attentif !

Les feuilles penchent

Leurs grandes feuilles se penchent vers le sol quand elles manquent d’eau. Mais il n’est pas rare d’observer ce phénomène en journée au plein soleil puis, lorsque la chaleur retombe, de voir les feuilles se redresser tranquillement et reprendre leur tonus. Arrosez uniquement si le phénomène persiste au petit matin ! Là, la soif sera réelle !

Les fruits avortent

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce problème ne résulte pas d’un manque d’eau mais plutôt d’une absence de pollinisation. Les courgettes se forment toujours à partir de fleurs femelles, plus nombreuses que les mâles. En début de culture – et parfois même plus tard- il est fréquent que le pied ne porte pas toujours de fleurs mâles. Tout se déroule normalement, les courgettes commencent à se développer  mais avortent ensuite subitement en prenant une coloration brune puis en séchant. Pour augmenter les chances de pollinisation, pensez à planter plusieurs pieds côte à côte.

Comment arroser ?

Arrosez de préférence en soirée et au goulot, directement aux pieds de la plante. Conseil capital : prenez soin de ne pas mouiller les grandes feuilles pour éviter l’apparition d’oïdium, une maladie qu’il sera ensuite difficile d’enrayer.

En plein été, comptez 1 seul arrosage par semaine (moins si un paillage est en place). Abreuvez alors de 6 à 10 litres d‘eau en une fois en laissant le liquide progressivement pénétrer la terre. Belle récolte garantie !

Mis à jour le Août 1, 2019 @ 9 h 17 min

Tags
Afficher plus

Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

21 commentaires

  1. bonjour bruno
    mes butternuts atteignent déjà une tres bonne grosseur
    Mais elles sont encore plus ou moins vertes Peut-on les enlever maintenant ?

  2. j’aurais bien aimé pollinisé moi-même mes courgettes mais cette année je n’ai que des fleurs mâles et ceci pour tous les cucurbitacées !

  3. Depuis que j’ai polénisé moi-même comme indiqué sur les sites j’ Des courgettes mais elles sont-elles petites mais nombreuses. Merci à tous vos conseils qui sont très utiles aussi bien pour les tomates que j’ai fais selon vos conseils et j’ai eu de très belles tomates à profusions. Je suis très contente de moi car j’ai bien appliqué les idées et le résultat est très bon. Merci beaucoup pour tous vos bons conseils. Merci Simone

    1. Bonjour Simone,

      Merci. Ravi que nos conseils vous soient utiles pour progresser. N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour recevoir directement sur votre courriel une sélection des meilleurs conseils de saison mois après mois. Bon jardinage.

  4. Bonjour,
    J’ai trouvé sur votre site des explications claires et précises, bravo !
    Pour ma part, j’ai un problème de gros escargots qui viennent dévorer mes courgettes… une suggestion ?
    Merci d’avance et encore félicitations pour ce travail.

  5. pollinisation = insectes, abeilles, vous en avez combien dans votre jardin de ces pollinisateurs !!! Pensez aux fleurs décoratives pendant toutes les saisons qui vont attirer voire sédentariser vos hôtes. Résultats garantis, si bien choisis , bien orchestré et, si vous parlez en félicitant tout ce petit monde .

  6. Bonjour,

    Je lis que, sur les courgettes, les fleurs femelles sont plus nombreuses que les fleurs mâles, or, il se trouve que sur mes plants, je vois surtout des fleurs mâles et peu de fleurs femelles. Y a-t-il une raison à ça ?

      1. Bonsoir,
        Cette année, toutes mes courgettes, courges et même potirons ne produisent que des fleurs mâles. Pas une seule fleur femelle !!
        Je n’ai jamais vu ça !
        Les plants sont issus de mes semis ou de plantes achetés bio.
        Si vous avez une idée !
        Merci beaucoup,
        Nicole.

      2. Bonjour Nicole,

        Non, très franchement, je ne sais pas vous dire d’où peut provenir le problème. Serait-ce les graines ? une trop grand sécheresse ? la variété cultivée ? Peut-être un lecteur aurait-il une réponse à vous apporter ?

      3. Bonjour,
        Les températures influent sur la production des fleurs. Chez moi, lorsqu’il fait très chaud, les courges produisent exclusivement des fleurs mâles. Cette année, c’est la grosse galère!

      4. Bonjour,

        Merci pour ces précisions. A voir plusieurs d’années de suite avant de tirer des conclusions hâtives. Mais il est effectivement possible que la floraison femelle des courgettes se mette en pause lors d’épisodes de chaleur intense.

  7. J’ai remarqué que souvent les fleurs mâles et femelles, sur un même pied ne s’ouvrent pas toujours en même temps.
    Pour y remédier, je sème et plante les courgettes en 2 ou trois fois, à quelques jours d’intervalle. Elles fleurissent décalées les unes par rapport aux autres, augmentant les chances d’avoir fleurs mâles et femelles fleuries simultanément.

    1. Bonjour Adeline,

      Vous avez raison, merci de votre vigilance. Lorsque les fruits avortent, il s’agit effectivement d’une absence de fleurs mâles empêchant la pollinisation des fleurs femelles à partir desquelles se forment les courgettes.

    2. Exactement. Même chose pour les citrouilles; j’ai mis en pratique les conseils trouvés sur ce site pour aider la nature en pollinisant d’une plante à l’autre ( oui j’ai osé..) et j’ai eu de bien jolies citrouilles. L’ennui cette année c’est que je ne vois arriver que des fleurs femelles; attendons un peu.

  8. Ha merci Bruno : cet article tombe à pic.
    J’étais très fière de mes bébés-courgettes, qui se sont mis à jaunir puis flétrir puis devenir marrons… et plaf. Vu que ma terre est ultra-calcaire et qu’il n’y a rien à « manger » à part des caillasses, je les ai mises en pot, drainé au fond avec des billes d’argile et du terreau.
    L’ennui, peut-être, c’est que le terreau se dessèche plus vite : donc, ce doit être le manque d’eau !
    Dès que j’en ai mis, j’ai une grosse courgette qui s’est développée en un temps record (je l’ai cueillie à 500g, ébahie de sa taille en si peu de temps, du coup)
    Merci mille fois !!!

    1. Bonjour Annick,

      Vos bébés-courgettes qui avortent, c’est une absence de pollinisation, pas un manque d’eau. Le manque d’eau agit surtout à mon sens, couplé à un manque de nourriture, sur la santé globale du pied, en particulier sur l’apparition de fleurs mâles. Lorsque ces dernières manquent, les fleurs femelles ne peuvent être pollinisées et avortent peu après le début de leur formation.

Répondre à helene LASSERRE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer