Accueil » L'automne » L’Anémone Honorine Jobert: un classique indémodable
anemone plante

L’Anémone Honorine Jobert: un classique indémodable

Plutôt discrètes au cours du printemps, les anémones du Japon se montrent sous leurs meilleurs jours de la fin de l'été jusqu'aux premières gelées, étirant vers les cieux leurs longues hampes couvertes de fleurs. Ces plantes herbacées figurent alors sans complexe parmi les plus belles vivaces de l'automne.  

3 conseils pour réussir les anémones du Japon 

Le sol à leurs pieds doit rester frais en été. Un paillis régulièrement renouvelé permet de maintenir cette fraicheur. 

Installez l'anémone du Japon à la mi-ombre. C'est l'exposition qui lui convient le mieux. 

Prélevez ses tiges drageonnantes pour la multiplier facilement et en donner.  

Les Anémones du Japon 

Le terme d'anémones du Japon regroupe en réalité 3 variétés: l'Anémone hupehensis (de Chine), toutes les anémones hybrides (Anemone x hybrida) et Anémone tomentosa. Toutes ont en commun d'être plutôt longues à s'installer mais elles se montrent généreuses les années suivantes. Créée au XIX ème sicèel (1858), Honorine Jobert, une anémone hybride aux fleurs blanches, est l'une des variétés les plus classiques. 

Description 

L'anémone du Japon constitue en quelques années de belles touffes de 1 m à 1m 60 de haut pour une cinquantaine de centimètres de large. 

Les tiges fines, vert-gris, couvertes de petits poils, se montrent robustes et tiennent bien droites. 

Le feuillage caduc, rêche et vert sombre, est composé de folioles dentés.  

Les fleurs, simples ou doubles selon les variétés, s'épanouissent en coupe au sommet de longues hampes ramifiées.  Leur cœur vert, cerné d'une couronne d'étamines dorées, est original. Les pétales blanc-nacré de l'anémone du Japon honorine Jobert, rosés sur le revers et d'une grande finesse, se jouent de la lumière du soleil pour offrir des jeux de transparence. La floraison s'étale de la mi-août jusqu'aux premières gelées, la plante portant tout au long de l'automne une alternance de fleurs ouvertes et d'élégants boutons prêts à éclore. 

anemone du japon honorine jobert

Quelle terre pour l'anémone du Japon ? 

L'anémone du Japon apprécie les terres riches, restant fraiches l'été. Les sols argileux sont acceptés à condition qu'ils se montrent bien drainés l'hiver. La plante tolère aussi les sols légèrement calcaires mais elle préfère davantage les terrains neutres ou à tendance acide. 

Où planter l'anémone du Japon ? 

A l'ombre légère ou au soleil non brûlant. Un soleil trop vif abîme en effet le feuillage et grille rapidement les fleurs. Dans des conditions de mi-ombre, si le sol reste frais, l'anémone du Japon peut même se montrer envahissante. 

Quand, comment planter l'anémone du Japon ? 

Dans les régions aux hivers doux, la plantation peut être effectuée dès l'automne. Ailleurs, le début du printemps est préférable. Comptez 4 plantes par m². Allégez la terre en mélangeant un bon terreau de compost ou de feuilles. Laissez tremper la motte une dizaine de minutes avant la plantation et installez-la en la laissant légèrement dépasser du niveau du sol pour améliorer le drainage. Terminez par un paillis de mulch ou de broyats pour limiter les arrosages. Passée la première année, l'arrosage n'est plus nécessaire.  

Quel entretien ? 

Renouvelez régulièrement le paillis au pied et arrosez régulièrement par temps sec. Le sol ne doit pas sécher.  

Dans les régions au climat rigoureux, abritez la souche de l'anémone du Japon, à l'approche de l'hiver, sous un tapis de feuilles mortes. Ailleurs, le geste est inutile, la plante étant rustique jusqu'à -15/-20 °C 

L'apport d'engrais est inutile. Il favorise la production de feuillage au détriment des fleurs. Un apport de compost, chaque année au début de printemps, est en revanche bénéfique pour alléger la terre et en améliorer sa structure. 

Quand, comment tailler l'anémone du Japon ? 

Attendez la fin de l'automne pour nettoyer la touffe. Coupez alors toutes les tiges au ras du sol. 

anemone du japon associationComment multiplier l'Anémone du Japon ? 

L'Anémone du Japon s'étale naturellement en émettant des rhizomes souterrains. Profitez de ce caractère pour prélever à l'automne ou en fin d'hiver, en périphérie de la souche, des morceaux de racines drageonnantes, comportant un ou plusieurs bourgeons. Replantés ailleurs au jardin, ils reprendront et donneront naissance à de nouvelles plantes. 

Avec quoi associer l'Anémone du Japon ? 

Pour obtenir un bel effet, plantez l'anémone du Japon en groupes de 4 à 5 sujets. Cette renonculacée apporte alors du volume aux massifs et s'utilise aussi bien de manière isolée, en bordure de pelouse ou d'allée par exemple.  

Elle se marie naturellement très bien à d'autres vivaces à floraison automnale: des asters, des sédums spectabile, des marguerites d'automne, des géraniums tardifs ou encore des graminées.  

N'hésitez pas à cueillir régulièrement ses fleurs ou ses élégants boutons pour composer de jolis bouquets.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *