Accueil » L'automne » Majestueuse trompette des Anges
datura-arborescent

Majestueuse trompette des Anges

Brugmansia sanguinea, plus communément connue comme la trompette des anges ou trompette du jugement, est une plante de la famille des Solanacées (celle des Tomates). Comme sa cousine cultivée au potager, ce Datura arborescent est originaire des régions tropicales d’Amérique du sud.

2 genres souvent confondus

Les Brugmansia sont des Datura arborescents.

Le genre Datura comporte une dizaine à une douzaine d’espèces. Ce sont des plantes annuelles aux fleurs érigées. Elles produisent un fruit piquant.

Le genre Brugmansia compte quant à lui plus de 10 espèces. Ce sont davantage des plantes arbustives aux fleurs tombantes. Ils produisent des fruits glabres (lisses).

Description

La trompette des Anges développe à l’âge adulte un port majestueux et atteint en période végétative 3 m de hauteur pour autant de large. Ses grandes feuilles, alternes et duveteuses, sont de formes ovales et dentées sur les bords.

Les fleurs tombantes, de 25 à 30 centimètres de longueur, sont très colorées (du blanc, au crème, jusqu’au rose-orangé et rouge), et s’étirent en longs cornets. Elles sont agréablement parfumées. Ces « trompettes » s’épanouissent de juin jusqu’aux gelées dans les régions du sud du pays. Elles sont parfois doubles.

Conditions de culture

trompette-des-angesLa trompette des Anges apprécie un sol riche, profond et une exposition chaude et ensoleillée, idéalement plein sud. Pour que la floraison se développe abondamment, le sol doit tout de même rester frais l’été.

Dans les périodes de trop grande sécheresse, la plante suspend en effet momentanément sa production de fleurs en attendant le retour de meilleures conditions.  Des arrosages copieux, le soir, tous les jours en été par temps sec, sont donc bénéfiques.

Ce même sol doit rester sec et bien drainé l’hiver.

Plantez en mai en pleine terre lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Fertilisez par la suite avec un engrais agrumes pendant toute la période de croissance, de mai à début octobre.

Rabattez et taillez court au tout début du printemps pour relancer la croissance annuelle.

La culture en pot est possible, notamment dans les régions les plus froides. Optez alors pour un contenant de 25 à 40 centimètres de diamètre que vous remplissez d’un terreau riche. Dans ces conditions, il devient indispensable d’abriter la plante du gel dès octobre. Conservez alors en serre ou véranda froide ou dans tout autre lieu bien éclairé dont la température ne descendra pas sous les 10°C. Réduisez les arrosages tout l’hiver.

Un rempotage effectué fin mars, juste après la taille, permettra de renouveler le terreau de culture et de subvenir en partie aux besoins de la plante pour l’année.

Multiplication

Le Brugmansia peut se multiplier de 3 manières différentes :

Par boutures de jeunes pousses en été. Placez ces boutures à l’étouffée, c’est-à-dire coiffées d’un sac de congélation noué ou d’une cloche.

Par récupération de rejets au pied. C’est la méthode la plus simple. Il suffit de séparer le nouveau sujet du pied mère en utilisant une bêche tranchante puis de le repiquer en pots immédiatement après.

Par marcottage aérien. C’est une méthode plus délicate qui s’effectue pendant la période de croissance. Faites une incision sur l’écorce d’une branche vigoureuse. Reproduisez le geste 1 à 2 centimètres plus loin. Saupoudrez d’hormone de bouturage puis entourez la zone incisée de tourbe et d’un tissu humide. Emballez ensuite dans un sac plastique fermé par de la ficelle. Les racines apparaîtront en quelques semaines. Vous pourrez alors sevrer la marcotte et la rempoter.

Utilisation au jardin

La trompette des Anges est du plus bel effet isolée sur une pelouse ou à l’avant de massifs d’arbustes. Elle apporte du relief aux massifs.

Attention toutefois, n’introduisez pas ces plantes dans un jardin régulièrement fréquenté par de jeunes enfants. Les Brugmansias renferment en effet des alcaloïdes très toxiques, en particulier la scopolamine et l’atropine, deux narcotiques aux effets hallucinogènes. Pour ces mêmes raisons, la plante est également reconnue d’intérêt pharmacologique.

Trompette du jugement

Les Datura dans l’Histoire

Les propriétés médicinales des Datura (annuels ou arborescents) sont connues depuis longtemps.

La médecine arabo-persane faisait usage du fruit piquant du Datura, connu sous le nom de Noix de metel. Il enivrait et endormait l’esprit.

En Inde, le Datura est aussi depuis longtemps une plante sacrée. Les Indous le dénomment d’ailleurs buisson de Shiva. La plante est utilisée en médecine traditionnelle pour soigner de nombreuses affections.

En Europe, le Datura semble avoir été utilisé dès le Moyen-âge en pharmacologie et dans les recettes de magie noire. C’était alors « l’herbe aux fous ». Son fruit était également appelé pomme épineuse.

Sur le continent américain, le genre Datura  prenait part à des rituels religieux et magiques. (Mexique, Nord ouest américain). Comme un héritage du passé, les graines de Datura pilées entrent encore de nos jours dans la composition de la chicha, une boissson andine à base de maïs, d’arachide ou de manioc.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *