Accueil » L'hiver » Quand et comment tailler l’Althéa ?
taille althea

Quand et comment tailler l’Althéa ?

L’Althea (Hibiscus syriacus), l'Hibiscus des jardins, est aussi connu sous le nom de « Mauve en arbre ». C’est un arbuste qui fleurit généreusement tout l’été, jusqu’en octobre dans le Sud de la France. Je vous propose aujourd’hui quelques conseils pour apprendre à le tailler.

Pourquoi  tailler chaque année ?

Dans la plupart des cas -et l’Althéa n’échappe pas à la règle – les arbustes à floraison estivale développent leurs fleurs sur les pousses de l’année, c’est-à-dire celles qui apparaissent et s’allongent au cours du printemps.

Pour favoriser l’apparition de ces rameaux florifères, il est important de tailler au plus tard ces arbustes à la fin de l’hiver, en mars, juste avant la reprise de la végétation. Si vous n’avez pas eu le temps de l’effectuer cette année, reportez à l’année prochaine. Une taille trop tardive (mai, juin) aurait un effet désastreux sur la quantité de fleurs.

La taille a pour but d’encourager la ramification et d’offrir ainsi des floraisons généreuses. Mais elle est également l’occasion de supprimer un certain nombre de branches mortes, mal placées ou chétives, de manière à préserver un port compact et harmonieux. 

tailler un altheaComment tailler ?

 La taille de l’Althéa (Hibiscus syriacus)  s’effectue donc dans le courant du mois de mars. C’est une taille dite « courte » ou « sévère » que l’on pratique.

Premièrement, commencez par couper au ras des charpentières toutes les branches mortes. Mais aussi toutes celles qui gênent à l’intérieur de l’arbre, se croisent ou sont vouées dans les années à venir à dépérir par manque de lumière.

Ensuite, coupez chacun des rameaux ayant porté des fleurs l’année passée au-dessus du 2 ème ou 3 ème bourgeon (œil). Comment les reconnaître ? Les branches ayant fleuri sont d’une part facilement identifiables à la couleur de leur écorce, marron – le vieux bois étant davantage grisé –. D’autre part, ces branches portent des fruits secs, chargés de graines.

Enfin, conservez une certaine souplesse dans votre taille: veillez notamment à toujours couper au-dessus d’un œil tourné vers l’extérieur de la plante, même si cela doit être le 4ème ou 5 ème bourgeon ! Cela permettra d’inviter l’arbuste à « s’ouvrir » davantage encore plutôt que de laisser une branche s’avancer vers l’intérieur de la ramure.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *