Accueil » Le potager » La stévie, aromatique sucrée
culture stevia rebaudiana

La stévie, aromatique sucrée

La Stévie (Stevia rebaudiana) est une plante aromatique de la famille des Astéracées. Originaire d’Amérique du Sud (Paraguay), cette vivace frileuse peut atteindre 40 à 60 centimètres de hauteur dans son milieu naturel. En France, c’est surtout en pot qu’on la cultive. Elle montre ainsi un caractère vivace, notamment si elle est hivernée dans un local frais (sous une véranda ou dans une serre froide par exemple). Cultivée en pleine terre, elle est plutôt annuelle et meurt dès les premières gelées.

La stévie est facile à réussir. Ses faibles exigences et sa belle floraison blanche de fin d’été encouragent à l’adopter. Mais son principal atout réside dans ses feuilles. Fraîches ou séchées, elles libèrent un édulcorant naturel apprécié comme substitut du sucre.

Quand semer des graines de Stevia ?

stevia rebaudiana en pot
La stévie se cultive en France surtout en pot. elle est alors vivace si elle passe l’hiver à l’abri.

Le semis s’effectue de mars à mai. Il se montre toutefois aléatoire et capricieux. Les graines perdent en effet leur pouvoir germinatif au bout de 3 mois, ce qui oblige à semer presque immédiatement après récolte des graines. Pour introduire la culture chez soi, il est donc préférable de se procurer des boutures en godets.

La Stévie peut être installée en pleine terre après le passage des Saints de glace. Les pieds ne se conserveront alors pas d’une année sur l’autre. Voilà pourquoi il est utile de cultiver une plante-mère en pot que l’on destinera exclusivement à la production de boutures en fin d’été.

L’entretien de la Stévie.

Si la stévie supporte sans problème une situation au soleil et à la chaleur, ses racines apprécient quant à elles  les sols restant frais.  La pose d’un paillis et des arrosages réguliers au plus chaud de l’été sont donc des plus bénéfiques.

Cette belle vivace n’exige aucun autre entretien si ce n’est que le jardinier se contentera de lui maintenir une forme harmonieuse en effectuant des tailles fréquentes. Au besoin, la plante supporte aussi très bien une coupe franche, voire un rabattage sévère.

Comment et quand bouturer la Stevia rebaudiana ?

Pour bouturer des plants de Stevia, coupez en août-septembre des extrémités de nouvelles pousses de 15 cm. Puis ôtez toutes les feuilles basales et repiquez à l’étouffée (en couvrant les boutures à l’aide d’un sac de congélation par exemple) dans un substrat léger. Mettez ces boutures à l’abri d’un local hors gel l’hiver pour éviter que la plante ne dépérisse.

Le sucre, sans ses inconvénients…

Récoltez les feuilles dès le printemps et jusqu’à la floraison. La concentration en stéviosides (les molécules à l’origine du fort pouvoir édulcorant) est alors maximale.  Faites ensuite sécher les rameaux dans un local sec et aéré en les suspendant tête en bas ou effeuillez et conservez dans un récipient fermé. Les feuilles peuvent être consommées fraîches ou écrasées après séchage complet. La stévia se substitue au sucre sans ses inconvénients calorifiques. Elle est ainsi utile pour sucrer délicatement les desserts et les tisanes.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *