Accueil » L'hiver » Mes premiers semis de printemps sans terre
Semis de piments sur scottex

Mes premiers semis de printemps sans terre

Qui n'a jamais fait, durant sa jeunesse, germer des haricots ou des lentilles sous quelques épaisseurs de coton ? C'est cette technique, qui m'a rappelé les bons souvenirs du temps où j'étais écolier, qui me permet, bien des années après, de démarrer une bonne partie de mes premiers semis de printemps en restant au chaud devant un bon feu de cheminée de saison.

Des graines et de l'eau, c'est presque tout !

comment faire semis sur scottex
Les graines germent très facilement sur plusieurs épaisseurs de papier absorbant.

Contrairement à ce que beaucoup de monde pense, les graines, n'ont absolument pas besoin de terre ou de terreau pour germer.

Un peu d'eau et une source de chaleur suffisent amplement à faire renaître la vie. Cela fait maintenant plusieurs années que je démarre ainsi mes premiers semis de printemps avec une méthode redécouverte sur un forum de fanatiques de tomates.

Cette méthode, appelée par ses utilisateurs “méthode de semis scottex“, consiste à déposer les graines de solanacées ou autres cucurbitacées sur une multiple épaisseur de papier essuie-tout imbibée d'eau. Ce support de germination est ensuite enfermé dans une boite (de préférence transparente de manière à faciliter le contrôle visuel), elle-même déposée à proximité d'une source de chaleur.

Pourquoi une telle méthode ?

La plupart des personnes qui font leurs semis traditionnellement dans des barquettes avec un terreau de qualité se demandent sûrement pourquoi se lancer dans une méthode paraissant bien compliquée.

En fait, les intérêts sont nombreux :

  • contrôler parfaitement et précisément l'état d'avancement de la germination,
    graines de piments espelette
    Quelques graines de piment d'Espelette à germer. Elle sont serrées et occupent peu de place.
  • mettre à germer un nombre précis de graines et suivre le taux de germination (bien utile lorsqu'on est à cours de graines pour certaines variétés)
  • ajuster rapidement le nombre de mise en germination en fonction des levées constatées
  • accélérer la germination de la plupart des graines
  • occuper moins de place
  • augmenter le nombre de variétés sans les mélanger tout en gardant un espace de démarrage réduit

Mais comme tout principe, cette façon de faire n'est pas sans défaut. Même si ceux-ci sont largement compensés par les intérêts cités ci-dessus, je me dois tout de même de vous les indiquer.

  • suivre quotidiennement afin de prévenir l'assèchement du support
  • repiquer avec grand soin les plantules fragiles ainsi obtenues

Toute la méthode en photos

Je vous propose ci-dessous de découvrir par le biais d'un reportage photographique réalisé sur mes premiers semis 2015 les différentes étapes de la méthode de “semis sur scottex“:

 A vous maintenant d'adapter cette méthode à vos besoins et à vos envies. Bons semis sur scottex !

A propos de Stéphane

3 Commentaires

  1. j’avais déjà tenté cette méthode pour certaines graines fleurs mais là avec vos explications dès demain je me mets aux piments, aubergines ect…
    merci

  2. Très bel article !! Adepte de la méthode de semis sur scottex : l’essayer c’est l’adopter !! Vous ne serez pas déçus … A vos semis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *