Accueil » Jardiner » Sauge de Russie, Perovskia: culture, entretien, taille
Sauge de russie

Sauge de Russie, Perovskia: culture, entretien, taille

C’est un arbuste aux multiples appellations : sauge de Russie, de Sibérie, lavande ou sauge d’Afghanistan. Le Perovskia (nom botanique : Perovskia atriplicifolia) est un sous-arbrisseau buissonnant de la famille des lamiacées qui joue à fond de sa ressemblance avec la lavande. Une plante qui se prête donc  naturellement bien à la composition d’un jardin méditerranéen. 

3 conseils pour cultiver la sauge de Russie 

Installez-la en sol drainé, même sec et pauvre 

Faites-lui profiter d’un fort ensoleillement 

Pas de compost ni d’engrais à la plantation mais des cailloux ou du sable 

sauge de russie perovskiaDescription 

Haute de 1 m 50 pour un étalement de 2 mètres maximum, la sauge de Russie développe un port buissonnant composé de rameaux grisâtres. 

Ses feuilles, opposées, gris clair et finement découpées, exhalent un parfum aromatique de sauge quand on les froisse. 

Ses petites fleurs bleu lavande s’épanouissent de juillet à septembre sur de longs épis ramifiés (30 à 40 cm), fièrement dressés. Cette floraison légère et vaporeuse perdure jusqu’au cœur de l’automne dans les régions au climat doux. 

Culture 

Facile à cultiver et d’un entretien limité, la sauge de Russie résiste à la sécheresse et ne montre aucun signe de faiblesse, de maladie, ni même de parasite si les conditions de culture lui conviennent.  

Besoins 

Un sol bien drainé, même pauvre, sec, caillouteux et de préférence calcaire, sont indispensables. La sauge de Russie redoute en effet les sols lourds et humides qui asphyxient ses racines.  

Choisissez également un emplacement en plein soleil, chaud. 

Plantation 

Ce Perovskia peut être indifféremment  planté au printemps ou à l’automne. Mélangez  à la terre argileuse quelques cailloux ou une pelletée de graviers pour en améliorer le drainage. 

Pour une culture en pot, préparez un mélange à parts égales de terre de jardin, terreau et sable.  

Entretien 

L’entretien de la Sauge de Russie est limité. L’arrosage est par exemple inutile, sauf à faire pourrir les tiges. Seul un épais paillis de feuilles mortes est apprécié l’hiver, notamment dans les régions très froides, pour protéger la souche. Ailleurs, on se contentera de la taille annuelle. 

Taille 

La sauge de Russie ne se taille qu'en fin d'hiver. Non seulement, les rameaux desséchés protègent la souche du froid mais ils sont également très décoratifs au petit matin, lorsqu’ils sont figés sous une couche scintillante de gel. 

Courant mars, avant la reprise de la végétation, rabattez sévèrement les rameaux de l’année passée à une vingtaine de centimètres au-dessus du sol. On ne conserve alors que 2 à 3 yeux sur chacun. Supprimez également quelques vieilles branches du cœur de la touffe. Les bourgeons perçant aisément le vieux bois, une nouvelle ramure va vigoureusement se redéployer au cours de la belle saison. 

Multiplication, bouture 

Le perovskia se bouture au milieu du printemps, en mai, ou plus tard, en août. Prélevez des rameaux non fleuris (latéraux) de 10 à 15 centimètres de longueur. Repiquez les boutures préparées dans un mélange de terreau et de sable et placez sous abri ou châssis, régulièrement aérés, au chaud mais à l'ombre. 

Arrosez modérément au début pour maintenir le terreau juste humide. Mettez en place au printemps suivant ou rempotez pour faire patienter la jeune plante jusqu'à l'automne suivant. 

Association 

La Sauge de Russie est élégante en bac, en bordure d'allée, sur un talus ou comme élément de séparation sur une pelouse.  Ses fleurs d'un bleu électrique accompagnent à merveille des rosiers à églantine blancs ou jaunes. Elles se marient aussi très bien à des vivaces hautes et denses comme les potentilles arbustives, les échinacées ou encore les asters.  

Des lavatères, annuelles ou vivaces, peuvent par ailleurs se glisser dans la composition pour offrir un tableau harmonieux. Résistante à la sécheresse et aux embruns, le perovskia est enfin un bon choix dans un jardin en bord de mer, ou au cœur de la ville où il ne craint pas la pollution.  

Variétés 

Perovskia atriplicifolia est la variété la plus classique. Cette sauge de Russie forme un buisson d'1 m 50 de hauteur pour 1 à 2 m de largeur. 

Perovskia atriplicifoliablue spire” se distingue par la couleur bleu violacé lumineuse de ses petites fleurs et ses longues tiges blanchâtres. 

Perovskia atriplicifolialittle spire” reprend les atouts de la précédente. Cette variété est simplement plus basse et compacte, ne dépassant pas 70 à 80 centimètres de hauteur et d'étalement.  

Perovskia atriplicifoliaLacey bleu lislitt est encore plus compacte (50 cm de haut). Ses épis floraux dressés sont du plus bel effet en bac, sur un terrasse ou un balcon.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *