Derniers conseils
Accueil » Jardiner » 5 conseils pour préparer le jardin avant les vacances.
5 conseils pour préparer le jardin avant les vacances.

5 conseils pour préparer le jardin avant les vacances.

Juillet est là…et ça commence à sentir bon les vacances, la plage…ou la montagne ! Mais en mon absence, mon jardin continue d’évoluer. Et pour qu’il ne se transforme pas en champs de bataille (c’est ma grande peur chaque été !), j’ai pris l’habitude au fil des ans d’effectuer quelques taches simples avant de faire mes valises ! Histoire de partir l’esprit….tranquille ! Voici réunis 5 conseils pour un beau jardin à votre retour.


Conseil n°1 : Surtout pas d’engrais avant de partir !

Je n’ajoute aucun engrais dans mes potées dans les 15 jours qui précèdent mon départ en vacances. Pourquoi ? Parce que tout apport d’engrais nécessite des arrosages qui aident à leur assimilation par les plantes sans risquer de brûler les racines. Et comme je suis incapable de prédire la météo à venir en mon absence, notamment s’il pleuvra suffisamment, je préfère m’abstenir. Je pourrai toujours rattraper le retard de croissance au retour.

Je n’épands pas non plus d’engrais sur le gazon.  Du reste, l’été n’est pas la meilleure période pour cette opération. Il vaut mieux attendre les pluies de l’automne ou celles (diluviennes cette année !) du printemps.

Conseils n°2 : Un bon binage suivi d’un paillage vaut bien quelques arrosages !

Les deux ou trois jours avant de partir, mon activité au jardin est intense. Particulièrement au potager ! Je bine, je casse les croûtes de terre et je termine par un bon paillage de BRF, de tonte sèche ou de paille. Résultat, les pieds de mes légumes restent au frais plus longtemps et je peux affirmer sans mentir qu’un seul arrosage (copieux) par semaine suffit à l’ensemble des légumes installés. Le plus dur reste de trouver celui ou celle (un ami ? Un voisin ? Un parent ?) qui se dévouera pour arroser au moins une fois par semaine en l’absence de pluie !

Conseil n°3 : J’enterre les potées les plus sensibles à la sécheresse !

Et je ne plaisante pas ! Par exemple, mes suspensions de pétunias et de surfinias sont de grosses consommatrices d’eau. Si elles ne sont pas arrosées quotidiennement en été, les fleurs flétrissent trop  vite et des rameaux entiers se dessèchent. Quelle horreur de revenir après 15 jours de repos et de retrouver mes petites protégées totalement mortes ! Pour éviter le massacre, j’entoure ces potées d’un reste de film géotextile. Cela évitera de salir le pot lorsque je l’enterrerai dans un coin bien ombragé et frais de mon jardin ( par exemple sous un arbre. N’ayez crainte ! Si la potée développe un peu moins de fleurs dans ces conditions, elle ne tardera pas à se rattraper dès qu’elle retrouvera son emplacement original à votre retour.

Conseil n °4 : zéro fleur avant de partir…ou comment retrouver un jardin bien fleuri au retour !

Avant mon départ, j’ai toujours des rosiers, des vivaces ou des annuelles dont les boutons floraux sont prêts à s’ouvrir. Et bien, figurez-vous que je joue largement du sécateur et que j’élimine tout : fleurs fanées, ouvertes ou prêtes à éclore ! Pourquoi ? Parce qu’en mon absence, les boutons vont s’ouvrir, surtout si je m’absente 15 jours et que les fleurs seront sèches à mon retour. En coupant autant, j’encourage les plantes à lancer et produire un nouveau cycle de floraison qui arrivera à terme après 15 jours, 3 ou 4 semaines. Pile quand je reviendrai ! Malin…

Conseil n°5 : Vide ton potager…remplis tes réserves !

Quelques jours avant de partir, je fais aussi un petit tour au potager pour cueillir, manger, congeler, mettre en pots, en conserves ou donner aussi tout ce que mon jardin m’offre généreusement ! Tomates, salades, piments, framboises, groseilles, myrtilles, haricots….je vide mes plants ! Un binage et un paillage plus tard, voilà mon potager prêt à produire une nouvelle récolte qui tombera à point à mon retour, quand le frigo fera grise mine ! Chez les aromatiques, je ne me prive pas non plus de tailler bien court des espèces qui poussent de manière spectaculaire en mon absence : par exemple l’oseille, le persil, l’estragon…

Ouf ! Ça y est ! Mon jardin est prêt à se passer de moi pendant quelques temps ! Je peux partir le cœur léger et m’offrir un repos estival des plus mérités ! Bonnes vacances à TOUS !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>