Derniers conseils
Accueil » Jardiner » La plantation d’une azalée japonaise en pot
La plantation d’une azalée japonaise en pot

La plantation d’une azalée japonaise en pot

plantation azaléeLe début du printemps est la période idéale pour procéder à la plantation d’une azalée japonaise en pot. Vous profiterez ainsi dès cette année d’une timide floraison mais elle sera bien plus généreuse les années suivantes. L’azalée, plante au feuillage persistant, s’accommode très bien d’une culture contenue du fait que sa croissance est assez lente. Apportez-lui un peu de soin et vous vous surprendrez à  attendre chaque année avec impatience que ses fleurs aux couleurs vives, suivant les variétés, vous enchantent tout le printemps !

Les azalées sont des plantes de bruyère.

Elles ont besoin d’une terre acide (pH de 4,5 à 5,5) pour développer leur système racinaire. Commencez donc par mélanger, dans une brouette, une part de terre de jardin additionnée de la même quantité de terre de bruyère. Ajoutez-y deux poignées de sable pour alléger le   substrat et favoriser l’évacuation des eaux stagnantes. Pendant ce temps, immergez la motte dans une grande bassine ou un seau d’eau à température ambiante, pendant au moins 10 minutes, pour bien hydrater les racines.

La plantation de l’azalée dans le pot.

Déposez un lit de cailloux au fond du pot qui a préalablement été percé. Remplissez ensuite à mi-hauteur avec la terre. Vous pouvez maintenant égoutter la motte et la dépoter. Démêlez soigneusement les racines qui ont bien souvent tendance à se recroqueviller sur elles-mêmes ou à former de grosses boules circulaires lorsqu’elles butent sur les parois du pot plastique provisoire.

Calez bien droit l’azalée en orientant les racines vers le bas. Vérifiez que la motte observe un retrait de 2/3 cm du rebord du pot. Comblez ensuite de terre sur les côtés et tassez au fur et à mesure avec les mains, sans forcer, juste pour éliminer les bulles d’air qui pourraient se trouver coincées. Complétez ainsi jusqu’à laisser affleurer le haut de la motte. Arrosez enfin abondamment ( 5 à 10 litres) et rectifiez au besoin la quantité de substrat si vous constatez que le niveau de terre est bien descendu au cours de l’arrosage.

Où installer votre azalée en pot ?

Réservez-lui un emplacement frais, à l’ombre ou à la rigueur, à la mi-ombre. Mon azalée est ainsi exposée au pied d’un mur orientée au nord et le supporte très bien. Elle peut aussi s’accommoder d’un ensoleillement léger, non brûlant ( à l’Est par exemple)

Une azalée japonaise qui se plait à merveille en pot : la variété « Gilbert Mullier » ( Voir la photo)

Cette azalée au port arrondi offre une multitude de belles fleurs roses fushias, de mai à juin. Capable d’atteindre 1m20 de hauteur à l’âge adulte, elle peut être installée au sein d’un massif de terre de bruyère mais supporte sans encombre la culture en pot. Je ne la taille pour ainsi dire pas mais je supprime quand même les fleurs fanées en début d’été. J’apporte également chaque année, avant la floraison printanière, un engrais spécial plantes de bruyère, pour l’aider à prolonger et soutenir l’intensité de sa floraison.

Vous aimé les conseils de plantation partagés dans cet article ? N’hésitez pas parcourir le blog dans tous les sens ;) Il fourmille de bons conseils et vraies idées de jardinier !

2 commentaires

  1. Mon azalee est en pleine fleurs je peux quand meme le rempoter???
    merci pour votre reponse

    • Bonsoir,

      Il vaut mieux attendre que la floraison s’achève avant de rempoter. En revanche, soutenez la floraison par un apport d’engrais plantes fleuries dilué une fois par semaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>