Accueil » Le potager » Un jardin plein d’oseille !

Un jardin plein d’oseille !

L’oseille commune (Rumex acetosa) est une plante vivace facile à réussir et prolifique. Elle ajoute des saveurs fraîches et acidulées aux salades printanières et estivales, aux soupes, omelettes et à la célèbre sauce à l’oseille qui parfume si agréablement les poissons. Une plante dont l’entretien se limite à quelques arrosages au plus chaud de l’année.

L’oseille apprécie l’ombre !

L’oseille se révèle plus acide si le sol se dessèche. Aussi, mieux vaut prévoir une installation à l’abri du plein soleil, dans un coin frais, en terre légère et riche en humus. Au plus chaud de l’été, organisez le potager pour lui offrir une mi-ombre bienfaisante en la cultivant par exemple au pied d’un joli tipi couvert de haricots grimpants.

Semez l’oseille dès avril en pleine terre

En prenant soin d’éviter soigneusement les terres calcaires qu’elle déteste, choisissez un coin propice et semez dans un sol préalablement enrichi d’une bonne poignée de compost et d’une autre de fumier de cheval. Recouvrez les graines d’un peu de terre et plombez délicatement avec le dos du râteau. S’il fait chaud, conserver la fraîcheur du sol tout le long de la germination en recouvrant d’une cagette à l’envers. Quand les petits plants ont 5 ou 6 feuilles, éclaircissez et repiquez ailleurs au jardin le surplus, ou bien jardipartagez avec des amis… Chaque plant s’étoffe rapidement par la suite.

Une récolte de feuilles ciblée

Prélevez les feuilles une à une à l’aide de ciseaux bien affûtés au fur et à mesure des besoins et de leur utilisation, tout au long de l’année. Privilégiez les feuilles en périphérie de la plante pour conserver le cœur de la touffe et permettre à la plante de produire à nouveau son feuillage sans s’épuiser.

Couper les fleurs…

l'oseille plante
Comme sa cousine Rhubarbe, l’oseille monte facilement en fleurs au printemps. Coupez les hampes pour ne pas épuiser la plante. (c) Jardipartage.fr

La montée à fleurs se fait au détriment de la production de feuilles. Coupez les hampes florales dès leur apparition pour éviter d’épuiser inutilement la plante. L’oseille se consacre alors toute entière à la production de feuilles tendres et savoureuses.

Diviser la touffe pour régénérer la plante

En mars/avril, avant que le feuillage ne reparte de plus belle, déterrez la touffe à l’aide d’une fourche-bêche. Nettoyez le feuillage puis diviser la motte en tranchant avec une bêche droite bien affûtée, afin de multiplier la plante et régénérer les sujets âgés. Puis, repiquer ailleurs au potager, dans le coin des aromatiques par exemple.

Vous avez aimé ce billet ? Abonnez-vous alors à la lettre info Jardipartage pour recevoir gratuitement sur votre courriel chaque mois une sélection des 10 derniers conseils publiés !

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *