Derniers conseils
Accueil » Jardiner » L’oranger du Mexique: Choisya ternata
L’oranger du Mexique: Choisya ternata

L’oranger du Mexique: Choisya ternata

L’automne est la saison idéale pour planter arbres et arbustes, qu’ils soient vendus en racines nues ou en containers. C’est maintenant en effet que l’enracinement s’opère, à la faveur de pluies abondantes qui assouplissent une terre encore relativement chaude.  C’est donc le moment d’installer une haie. Avec ce billet, je lance aujourd’hui une série de 6 fiches, à paraître avant fin novembre 2012, qui vous amèneront à découvrir ou redécouvrir quelques espèces à associer pour former une haie libre et fleurie.

Le charme de l’oranger du Mexique : Choisya ternata

Comme leur nom l’indique, les Choisya sont originaires d’Amérique Centrale et le subtil parfum que dégagent leurs fleurs blanches ou le froissement des feuilles les rapproche de l’oranger. Ce sont des arbustes à croissance rapide, au feuillage persistant, dense, brillant et lumineux,  s’étalant du vert tendre au jaune suivant les cultivars. L’espèce type porte à la périphérie des jeunes pousses vert clair, qui se distinguent des autres feuilles d’un  vert un peu plus soutenu.

L’abondante floraison des orangers du Mexique survient en avril-mai. Les fleurs étant mellifères, elles attirent insectes butineurs et auxiliaires du jardin et favorisent la biodiversité.

L’oranger du Mexique supporte tout type de sol, pourvu qu’il ne soit ni trop sec, ni trop humide.

S’il est peu exigeant de ce côté-là, il se montre en revanche plus difficile quant à son emplacement. Épargnez-lui les courants d’air frais et les zones d’ombres. Préférez un endroit plus ensoleillé, quitte à lui offrir le plein soleil en été. Il s’en accommodera très bien, sous réserve d’arrosages réguliers.

L’oranger du Mexique est un arbuste sans grand entretien.

Son port arrondi s’élargit avec l’âge. Il n’est donc pas nécessaire de le tailler, si ce n’est pour supprimer les fleurs fanées après la floraison, ce qui favorisera une meilleure remontée en fleurs à l’automne, jusqu’aux premières gelées destructrices.

Quel oranger du Mexique choisir ?

L'oranger du Mexique, choisya ternataSi vous ne recherchez pas d’effet particulier, optez pour l’espèce type, c’est-à-dire Choisya ternata.

Sinon, peut-être jetterez-vous votre dévolu sur Choisya ternata « sundance », une variété au feuillage doré qui supporte bien le soleil mais se révèle moins rustique (-10°C) et vigoureuse que l’espèce précédente.

Enfin, le cultivar « Aztec pearl », aux feuilles plus petites que l’espèce type, offre une plus grande compacité qui conviendra bien mieux aux haies basses, mais se révélera encore moins rustique.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>