Accueil » L'automne » Le néflier, rustique et élégant

Le néflier, rustique et élégant

De la famille des rosacées, le néflier commun (Mespilus germanica) est originaire du sud-est de l’Europe et d’Asie Mineure. Bel arbuste très rustique de 3-4 mètres de hauteur et autant d’étalement, il développe un feuillage caduc avec de grandes feuilles vert mat, ovales, épaisses, finement dentées et velues sur le dessous. Sa floraison blanche en mai est très décorative. Quant à ses fruits, ils se cueillent à l’automne, dès les premières gelées, lesquelles sont nécessaires à leur blettissement.

fruits du neflierUn peu à l’image du noisetier, le néflier sauvage, le plus répandu, produit de petits fruits de la taille d’une bille. Sur les cultivars horticoles, ces mêmes fruits peuvent atteindre la taille d’une belle noix. A ce titre, les arbres de pépinières sont donc préférables à leurs homologues sauvages.

3 qualités qui ne passent pas inaperçues !

  • ses grandes fleurs printanières, en mai, roses ou blanches
  • son large feuillage qui vire au cuivre à l’automne, avec des étamines rouges
  • son port souple et sa petite taille, bien adaptée aux petits jardins

sont autant de raisons qui justifient de réserver au néflier une place de choix au jardin pour profiter de ses atouts.

Plantation

Le néflier s'adapte à toutes les terres, sauf les terrains calcaires. Planter en isolé et en plein soleil,  pour profiter de son feuillage dense et décoratif. On peut le former pour cela sur un tronc unique.

La plantation en haies peut être intéressante, en combinaison par exemple avec le noisetier et l'arbousier pour composer de belles haies champêtres et fruitières. Planter sur le rang de 1 m à 1m20 d’espacement. Pour une densité plus grande, la plantation en quinconce est préférable. Espacer les lignes de 70 à 80 cm.

On peut installer les néfliers en bordure d’un verger, où leur rusticité protégera les voisins plus fragiles en limitant l’effet des vents froids hivernaux.

Entretien

Pendant les jeunes années du néflier, une taille sévère permet de le former. Le laisser ensuite s’étoffer, puis effectuer éventuellement une taille de rajeunissement au bout de 10 ans en rabattant l’arbuste pour le régénérer.

Après la récolte des nèfles, tailler légèrement pour équilibrer la ramure, en se limitant au retrait du bois mort et des branches faibles, mal orientées ou qui se croisent. Ne pas commettre l’erreur de raccourcir les branches, au risque de compromettre la récolte : le néflier fructifie à l’extrémité des pousses de l’année précédente !

neflier du japon fruits

Multiplication

Par semis à partir de l’automne (de novembre à mars), mais la germination est lente et hasardeuse. Par ailleurs, les caractères des parents ne sont pas reproduits fidèlement.

La méthode la plus sûre est la greffe en écusson l’été, sur un porte-greffe résistant : aubépine, cognassier ou néflier issu de semis (franc).

neflier d espagneQuand récolter les nèfles ?

Le fruit du néflier a longtemps été populaire, avant l’avènement des pommes et des poires. De cette époque, les nèfles ont laissé des traces dans le langage courant, comme en témoigne le doux surnom de « cul de chien » donné à ce fruit. Ou encore,  par exemple, l'expression « travailler pour des nèfles », qui signifie travailler pour ne rien gagner car, tout justes mûres, les nèfles sont trop astringentes pour être consommées.

Elles ont besoin, comme les kakis, d’attendre les premières gelées. On peut alors les cueillir dès novembre et les stocker côte à côte dans des cagettes en bois, l'œil tourné vers le bas, sur un lit de papier journal ou entreposées sur des claies. Elles terminent de blettir en un mois et deviennent alors tendres en même temps que leur chair se parfume.

En climat méditerranéen, les nèfles peuvent passer l'hiver sur l'arbre. La récolte a alors lieu au début du printemps (avril) quand les fruits deviennent mous au toucher. Comme les oiseaux en raffolent, la pose d'un filet protecteur sur la ramure est presque indispensable.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *