Accueil » L'été » Lys asiatique: plantation, entretien, culture en pot
lys asiatique

Lys asiatique: plantation, entretien, culture en pot

Le Lys asiatique (Lilium spp), vivace et rustique, revient d'une année sur l'autre pour le plus grand bonheur du jardinier. Ses fleurs en étoile, d'une finesse remarquable, occupent une place de choix dans les bouquets estivaux. 

Le lys asiatique en 3 conseils 

Plantez les bulbes profondément pour permettre la formation de racines adventives 

Surveillez et limitez les populations du criocère du lis 

 Tuteurez les tiges si nécessaire ou laissez la plante prendre appui sur ses voisines 

lys asiatique double elodieDescription 

Le bulbe du lys asiatique est couvert d'écailles charnues. Comme tous les bulbes, il émet de nombreuses racines à la base mais dans son cas, également sur le haut: ces racines sont dites adventives. C'est la raison pour laquelle la plantation nécessite une plus grande profondeur que d'autres bulbes à fleurs. 

La tige qui se développe, densément garnie de feuilles courtes et étroites, peut atteindre un mètre de hauteur. 

Les fleurs du lys asiatique apparaissent en bouquets au sommet. Elles s'ouvrent en étoile vers le haut, ce qui permet d'en profiter pleinement.  

Cependant, sous le poids de cette belle floraison, les tiges ont tendance à plier. Un ou plusieurs tuteurs discrets sont donc parfois utiles pour assurer une tenue bien droite mais aussi procurer une meilleure résistance au vent.  

Les fleurs, simples ou doubles suivant les variétés (comme celles du Lys asiatique Elodie photographié ici), exhalent un doux parfum mais ne sont pas pour autant mellifères. 

Culture 

Besoins 

Le lys asiatique apprécie les sols drainés, légers et riches. Les terres gorgées d'eau font pourrir ses racines. Dans les jardins argileux, mélangez du sable à la terre d'origine pour l'alléger et améliorer son drainage.  

Evitez la plantation en sol vraiment calcaire. Préférez alors une culture en pot, le lys asiatique s'y prête bien. 

Choisissez un emplacement au soleil ou à la mi-ombre, abrité des vents dominants. 

Plantation 

2 périodes de plantation du lys asiatique se dégagent : 

  • En automne (octobre), la terre est encore chaude et facile à travailler. Les bulbes ont ainsi le temps d'installer leur système racinaire avant l'hiver.  Les lys plantés à cette période fleurissent plus tôt l'année suivante (mai-juin). 
  • Au début du printemps, entre le début du mois de mars et la mi-avril. La floraison intervient alors plus tardivement, à partir de la mi-juin et en juillet.  

Quelle que soit la période de plantation, enterrez les bulbes à 15 centimètres de profondeur et 20 centimètres de distance dans un sol ameubli, préalablement enrichi d'une pelle de compost.  

Entretien 

Disposez éventuellement un paillis de tontes sèches ou de bois raméal fragmenté aux pieds pour maintenir la terre fraîche. Arrosez régulièrement, sans détremper. 

Tuteurez discrètement les tiges à l'aide de quelques bambous au fur et à mesure de leur croissance. Elles résisteront mieux aux coups de vent. En revanche, les lys disposés au cœur des massifs n'ont pas besoin de tuteurs, ils prennent appui sur les plantes voisines. 

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure. Conservez cependant une grande longueur de tige et un maximum de feuilles pour que le bulbe puisse reconstituer ses réserves.  

Attendez que le feuillage et la tige sèchent complètement avant de nettoyer la plante. 

lys asiatique plante vivace 

Culture en pot  

Le lys asiatique se plait dans des pots de grands diamètres. Remplissez le contenant d'un mélange drainant composé de 1/3 de terreau, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de sable. Vérifiez surtout que le fond est percé, sinon, faites-le. Disposez également une couche de gravier ou de billes d'argile pour que l'eau en surplus puisse rapidement s'évacuer.  

Maladies et ennemis

Le principal ennemi du lys asiatique est un petit insecte, le Criocère du lis. Dans sa livrée rouge vif, ce coléoptère ne passe pourtant pas inaperçu sur le feuillage assez sombre de la plante. C'est surtout sa larve, plus discrète, qui cause des ravages en dévorant les feuilles. 

Utilisations 

En pot, sur un balcon, une terrasse ou pour embellir un coin du jardin, les Lys asiatiques s'utilisent seuls. En pleine terre, ils se marient bien aux rosiers à fleurs vives dont ils occupent élégamment les pieds. Dans les massifs, on peut également les associer à des hortensias bleus ou à des Hydrangeas blancs sur lesquels ils vont prendre appui. Enfin, les agapanthes, aux fleurs assez semblables mais plus petites, offrent des teintes bleues pour oser le contraste.  

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *