Derniers conseils
Accueil » Chronique de mon jardin » Superbe…ce Lewisia !
Superbe…ce Lewisia !

Superbe…ce Lewisia !

[Chronique de mon jardin] Dimanche 5 mai: Superbe…ce Lewisia !

Après une semaine littéralement « pourrie » avec un temps digne du mois de mars, nous autres, jardiniers, devons prendre notre mal en patience. Mais qu’est-ce que ça nous démange, n’est-ce pas, de nous laisser aller à quelques achats puis de planter et de planter encore ?…Il n’y a qu’à voir les rayons des jardineries ces derniers jours…pleins « d’impatients » (comme d’Impatiens du reste), tous à râler après ce foutu temps qui ne permet pas de s’épanouir pleinement au jardin !

Quand je questionnai la caissière sur l’affluence du magasin en ce début de mois, elle me répondit, non sans une pointe d’amertume : « Nous aussi, comme les clients, on attend le soleil ! ». Ne manque plus que lui au rendez-vous effectivement, parce que les rayons regorgent de merveilles à installer.

Et, en parlant de merveille, j’ai eu, au détour d’un rayon, un véritable coup de foudre pour l’une d’elles ! Je n’étais pas le seul du reste ! Connaissez-vous le Lewisia ? Non…eh bien moi non plus jusqu’à tomber nez à nez avec cette belle.

Lewisia cotyledon potLe Lewisia, c’est une plante grasse vivace originaire des montagnes de l’Ouest américain qui présente de grandes rosettes de feuilles d’un vert sombre, allongées et charnues. De cette base très graphique s’étirent de délicates hampes florales ponctuées d’une symphonie de fleurs roses qui ne sont pas sans rappeler celles d’une plante qui partage un peu le même habitat montagnard : la joubarbe. Ni une, ni deux, dans le panier le Lewisia !

Ne manquait plus qu’un joli pot pour accompagner et sublimer le délicat coloris de cette belle. Celui-ci, gris, profond et orné d’un motif fleuri gravé, sera le contenant idéal.

Pour rempoter le Lewisia, j’ai mélangé dans un seau un tiers de terre de jardin avec un tiers de compost et un dernier tiers de sable. Comme les plantes grasses détestent avoir les pieds dans l’eau, le sable assure un bon drainage du substrat et il ne faut pas hésiter à mettre au fond du pot du gravier pour évacuer l’eau ! Les plantes grasses ont aussi besoin d’un emplacement bien ( voire très) ensoleillé et ne craignent pas la sécheresse. Je l’ai donc installé sur un rebord de fenêtre bien chaud. Sachez enfin, et là je me fie à ce que comporte l’étiquette, que le Lewisia est bien rustique et qu’il supporte des températures jusqu’à -20°C, ce qui me fait dire que vous pouvez l’installer définitivement et sans problème au sein d’une rocaille. Vous reproduirez ainsi finalement son habitat naturel.

Budget : 6 € le Lewisia et 9,90 € le pot.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>