Accueil » Le potager » Identifier et traiter l’oïdium sur la courgette.
l'oïdium sur la courgette

Identifier et traiter l’oïdium sur la courgette.

l'oïdium sur la courgetteParmi nos cultures potagères, il en est une particulièrement sensible à l’oïdium : la courgette. Ce champignon microscopique s’installe sur les larges feuilles et les dessèchent en peu de temps. Il est heureusement facile de l’éradiquer pour peu qu’il ait bien été identifié.

Comment reconnaître et traiter l’oïdium ?

L'oïdium affectionne les temps chaud et plutôt secs

Il vit à l'extérieur de la feuille et se répand en formant une tache farineuse blanchâtre, filamenteuse, le plus souvent sur la face supérieure. Pour se nourrir, il en­fonce de puissants suçoirs dans les jeu­nes tissus qui vident littéralement les cellules de la plante hôte.

Ainsi, la plupart du temps, si le blanc est présent sur les feuilles, c'est une affaire d'oïdium !

Cependant, sur certaines feuilles épaisses et cireuses, il arrive que les oïdiums ne parviennent pas à enfoncer leurs suçoirs. Ils s’installent alors sur la face inférieure, généralement plus tendre.

L'oïdium peut être stoppé par une pulvérisation de soufre mouillable. Ce produit formulé en poudre ou en liquide et mélangé à de l'eau doit être appliqué à des températures supérieures à 16°C pour être le plus efficace.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *