Accueil » L'automne » [PODCAST] La plantation d’une haie de charmilles
Planter une haie de charmilles

[PODCAST] La plantation d’une haie de charmilles

Podcast jardipartageLe charme commun (Carpinus betulus) est un arbre dont les feuilles ont un aspect voisin de celles du hêtre. Plutôt rustique, l’espèce s’adapte bien à la plupart des sols ordinaires et offre une bonne résistante aux maladies, mais aussi aux épisodes passagers très humides ou, au contraire, de sécheresse.

Le feuillage caduque du charme, dense et d’une grande élégance, est marcescent. Ainsi, les feuilles mortes restent accrochées aux branches tout l’hiver et ne tombent qu’au moment du renouveau printanier. Il est ainsi changeant au fil des saisons et très décoratif.

Haie de chamille pousse viteEn haie libre ou taillée, le charme se contente de peu d’entretien !

Lorsqu’il est conduit en haie libre, le charme offre une barrière naturelle au sein de laquelle trouvent refuge de nombreux insectes auxiliaires et petits mammifères appréciés des jardiniers : rongeurs, oiseaux, hérissons,…

Cependant, pour maintenir un volume acceptable dans nos jardins, une taille annuelle doit être pratiquée de préférence au sortir de l’hiver. Elle vise à contenir la croissance de l’arbuste, essentiellement en hauteur.

Le charme commun se prête aussi très bien à une taille géométrique stricte. La haie qui en découle est dans ce cas appelée « charmilles». Les sujets sont plantés rapprochés, en alignement ou parfois en quinconce si l’on souhaite obtenir un écran plus épais.

Les charmilles peuvent être conduits en contre-espalier, comme la vigne, ou bien de manière plus libre. Leur développement rapide nécessite deux tailles annuelles, l’une en fin de printemps et l’autre en automne. Cette dernière permet à la haie de conserver tout l’hiver une allure impeccable.

Quand planter une haie de charmilles ?

Praliner des racines de charmilles
Avant la plantation, pralinez les racines en préparant un mélange de terre et de boue dans un seau.

L’automne est la période la plus propice et ce, plusieurs raisons.

Avec ses températures encore douces et ses pluies répétées, l’automne est d’abord une saison naturellement favorable à l’enracinement et à la reprise des végétaux transplantés.

D’autre part, les charmilles sont vendues à ce moment de l’année en racines nues, conditionnés en bottes nouées comprenant de nombreux sujets. Une manière de créer un jardin à moindre frais. Je vous recommande ainsi le lot de 25 charmilles (aff) -40 à 60 centimètres de hauteur-, celles utilisées dans le cadre de mon projet (soit environ 10 mètres de haie). Pour les jardiniers plus pressés, sachez que le même lot est aussi disponible en 60 à 80 centimètres.

Quels usages pour une haie de charmilles ?

Dans sa version haie champêtre, la haie de charmes sert à délimiter de manière douce les frontières de la propriété. D’autres espèces à caractère sauvage peuvent se mêler ici au charme: noisetier, hêtre pourpre, lilas…

Dans la version haie taillée, les charmilles permettent de scinder et cloisonner l’espace au jardin ou de créer des recoins intimes ou des jardins à thèmes.

Comment installer une haie taillée de charmilles ?

Plantation de charmilles
Rebouchez le trou de plantation avec un mélange de terre et de compost bien mûr.

Commencez par tirer un cordeau entre deux piquets pour matérialiser au sol l’emplacement de la haie puis creusez une tranchée de 40 centimètres en tous sens ou un trou aux mêmes dimensions pour chacun des arbustes si vous devez planter beaucoup de sujets.

Dénouez ensuite la botte et séparez les charmes les uns des autres en démêlant délicatement leurs racines. Réduisez les plus longues  à l’aide d’une paire de ciseaux bien affûtés et passés dans l’alcool.

Pralinez ensuite les racines dans un seau rempli de boue épaisse. Cette étape réhydrate les racines mises à mal par l’arrachage en pépinière et le temps plus ou moins long de transport.

Si vous devez par ailleurs retarder ou reporter la plantation à cause de conditions météorologiques défavorables, pensez à mettre en jauge les arbustes dans un coin de terre  abrité. Couvrez notamment les racines de terre et arrosez avant de poser un morceau de toile de jute qui limitera l’évaporation.

A la plantation et suivant l’effet recherché et la taille des arbustes repiqués, espacez les charmes de 60 à 80 centimètres pour une haie stricte taillée au cordeau ou plus (un mètre au moins) dans le cas d’une haie champêtre.

Rebouchez la tranchée avec la terre extraite et terminez par un arrosage copieux.

Un dernier conseil :

La sécheresse n’est pas l’apanage de l’été. Certains hivers peuvent aussi connaître des périodes sèches prolongées. Pensez alors à arroser de temps à autres, hors période de gel, les charmes tout justes repiqués.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

4 Commentaires

  1. Bonsoir
    J ai planter des Charmilles il y a de cela 8 ans certains n ont pas vraiment poussé plus que cela que puis je faire pour les aider à repartir et pousser comme les autres j en ai des grands et des petits je ne les ai jamais tailler est ce pour cela qu il n ont pas pousser ???? Merciii pour vos conseils car j aimerai avoir une belle haie

    • Bonsoir Inès,

      C’est normal, ma (jeune) haie de charmilles (4 ans) pousse de la même façon. Certaines charmilles plus vote que d’autres. Je taille les plis grandes à la hauteur finale désirée (voisine de 80 cm à 1 m) et ne taille pas en hauteur les plus petites. Par contre, je taille tout le monde en largeur. La taille entraîne une ramification plus importante. Progressivement, la haie s’étoffe alors.

  2. Bonjour
    Le jardinier vient de planter Des plants de charmes qui semblent pour la plupart étêtés et n ont pas de branches au pied ni sur le bas du tronc
    Est ce normal
    Le branchage sera t il homogène

    Merci

    Cordialement

    • Bonsoir,

      Oui c’est normal. Ils sont étêtés pour forcer la ramification. Les pousses des charmilles sont ensuite un peu anarchiques, variables d’un sujet à l’autre. Ce sera donc la taille qui donnera à la haie son caractère strict et homogène.Il faut alors les planter serrés (60 à 80 cm d’espacement) pour une haie de 1m de haut, plus éloignés si vous souhaitez un résultat final plus haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *