Automne au jardinJardin d'ornement

6 arbustes pour créer une haie champêtre

Vous voulez vous sentir aspiré(e) de Nature quand vous vous baladez au jardin ? Il est parfois difficile d’obtenir un environnement apaisant et chaleureux, un véritable cocon végétal… Mais il existe une solution : la haie champêtre. A condition de choisir les bons arbustes !

Planter une haie champêtre : repères

Afin d’obtenir un résultat visuel satisfaisant, préférez les feuillages persistants aux feuillages caducs, même s’il est tout à fait possible et esthétique de panacher les deux. Si vous avez de la place, laissez votre haie champêtre évoluer en haie libre, elle nécessite alors peu ou pas de taille, ce qui est très confortable !

 Combien d’arbustes planter ? A quelle distance ?

Pour composer une haie champêtre d’une douzaine de mètres de longueur, il vous faut planter 6 arbustes, en les espaçant de 2 m sur la ligne. Si vous voulez obtenir davantage de densité rapidement, vous pouvez doubler leur nombre en plantant en quinconce mais il sera alors plus difficile d’intervenir plus tard pour effectuer d’éventuelles tailles d’entretien. Ce type de haie est donc à réserver en limite de propriété, quand la hauteur finale de la haie et son volume ne gênent pas.

Quand planter ?

Presque toute l’année si les arbustes sont en conteneurs, particulièrement à partir du mois d’octobre et jusqu’à début mars. Attendez plutôt le repos hivernal (début décembre) si leurs racines sont à nues. Pendant l’automne, les arbustes de haie profitent des températures encore douces de la terre et de pluies régulières pour s’enraciner et s’installer.  Si le sol est argileux, apportez à la plantation de grandes quantités de terreau et de compost pour l’alléger.

Une plantation au début du printemps reste possible. Dans ce cas,  il est alors indispensable de prévoir des arrosages très réguliers tout l’été car les arbustes n’ont pas disposé de suffisamment de temps pour parfaire leur enracinement.

Une haie pleine de vie !

oiseau haie champetreUne haie champêtre laissée libre de pousser comme bon lui semble est une formidable source de biodiversité pour votre jardin. De nombreux auxiliaires, insectes, petits mammifères et espèces d’oiseaux y trouvent en effet refuge pour faire leur nid et élever leurs jeunes. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de limiter les tailles éventuelles de votre haie à la période de fin d’hiver ou à partir du mois de juillet.

6 arbustes pour une haie champêtre

1.Aubépine (Crataegus monogyna)

Cet arbuste pouvant atteindre jusqu’à 6 m de hauteur offre une explosion de couleurs toute l’année. Ses fleurs blanches, roses ou rouges illuminent le printemps, d’Avril à Mai, en plus d’inonder les narines d’un parfum entêtant. Les oiseaux quant-à-eux apprécient beaucoup les baies rouge-grenat des aubépines en début d’automne.

Très rustique, l’aubépine supporte le froid et tout type de sol ! Cela est sûrement lié à sa croissance lente qui lui permet de vivre jusqu’à 500 ans. Ses seuls inconvénients tiennent à son feuillage caduc et à ses rameaux pourvus de nombreux aiguillons.

haie champetre aubepine

2.Nerprun d’Europe panaché (Rhamnus alaternus ‘Argenteovarietagus’)

Lumineux, le feuillage persistant de cet arbuste l’est assurément ! Parfumé aussi, exhalant une douce odeur de miel. Mais attention, car les fruits rouges et noirs sont toxiques pour l’homme, les enfants et les animaux de compagnie ! Cependant, son aspect décoratif demeure intéressant, en particulier en raison du changement de teintes (rouges puis jaunes) de ses fleurs entre Avril et Mai.

Côté culture, l’alaterne ne demande qu’un sol drainant et une exposition ensoleillée.

haie champetre rhamnus alaternus argentovariegata

3.Fusain d’Europe (Euonymus europaeus ‘Red cascade’)

L’atout principal du fusain d’Europe réside dans son superbe feuillage rouge en automne. A lui seul, cet arbuste parfaitement rustique offre couleur et peps à toute une haie champêtre ! Pour ajouter à l’explosion de teintes, ses fruits rose vif s’ouvrent à la même période dévoilant de petites graines orangées. Mais attention, bien qu’attirants, ils sont appelés « bonnet d’évêque » en raison de leur forme caractéristique sont toxiques pour l’Homme. En revanche, ces fruits sont très appréciés des oiseaux !

Le fusain d’Europe apprécie un sol riche en humus et une exposition au soleil.

haie champetre haute

4.Chèvrefeuille arbustif (Lonicera fragantissima)

Avec le chèvrefeuille arbustif, c’est une pluie de fleurs blanches-nacrées qui s’abat sur le jardin de Décembre à Mars. Pour contraster avec les arbustes voisins, en été, de belles baies rondes de couleur rouge vif font leur apparition. Cependant, c’est son doux parfum présent à l’année qui fait de lui un vrai aimant à pollinisateurs : Il est l’élément important d’un équilibre écologique !

La végétation semi-persistante et touffue de cet arbuste ne nécessite pas beaucoup d’entretien : Une taille douce en fin de printemps suffit.

haie champetre chevrefeuille arbustif

 5.Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia)

Cet arbuste peut atteindre jusqu’à 10m de haut et 6m de large en haie champêtre ! Prévoyez donc un large espace lorsque vous le plantez. Privilégiez d’ailleurs un sol drainant, avec une exposition au soleil ou à la mi-ombre. Le sorbier des oiseleurs est très vigoureux et particulièrement résistant: il tolère le sec et des températures allant jusqu’à -20 degrés.

Sa floraison blanche en fin de printemps est remarquable ! Son feuillage vert sombre caduc contraste quant à lui avec ses nombreux fruits présents dès juillet mais parvenant à maturité en automne. Teintées de rouge corail, ces petites baies peuvent mesurer plus d’1 cm de diamètre ! Elles font le régal des oiseaux et des insectes.

sorbier des oiseleurs haie champetre

 6.Charme commun (Carpinus betulus)

Le charme n’a jamais aussi bien porté son nom. Cet arbre attire toujours autant la faune, mais sa particularité réside dans son feuillage peu commun proche du noisetier, d’un beau vert sombre l’été, prenant de belles teintes jaunes en automne et marcescent tout l’hiver !  Son seul inconvénient ? Une croissance rapide qui le réserve aux haies champêtres installées dans de vastes jardins,  car ailleurs, son entretien n’exige pas moins de 2 tailles annuelles, en juin et au cours de l’automne. Pour le reste, il s’agit d’un arbuste résistant et rustique qui s’adapte à tout type de sol et que l’on peut conduire en haies strictes (charmilles) !

charme commun haie champetre haute

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer