Accueil » L'automne » Que faire au potager en fin d’été et début d’automne ?
protéger les courges

Que faire au potager en fin d’été et début d’automne ?

Le mois de septembre est un entre-deux. Si la fin de la belle saison s’accompagne au potager d’une multitude de légumes à récolter, l’arrivée de l’automne marque aussi le début de la culture d’autres légumes. Le jardinier devant toujours anticiper les saisons, c’est en partie maintenant que se préparent les récoltes du printemps prochain.

Terminez les récoltes estivales…

récolter les tomates
Les récoltes de tomates sont belles…

Les récoltes de tomates se poursuivent en septembre et les confections de conserves (piperades, coulis, tomates séchées…) s’enchaînent à un rythme effréné.

Les têtes de brocolis sont aussi prêtes pour la cueillette. On les coupe à l’aide d’un couteau propre avant que les boutons ne commencent à s’ouvrir. Les pieds peuvent être laissés en place. Certaines variétés sont en effet capables de produire de nouvelles têtes latérales un peu plus tard dans la saison.

Si vous avez suivi mes conseils pour installer des pieds de cardon dans votre potager au printemps dernier, c’est le moment de lier en fagots les feuilles de ce proche cousin de l’artichaut. Entourez les côtes de carton pour les attendrir plus vite. Début à mi-octobre, vous pourrez alors couper les touffes à la base.

Les récoltes de légumes-racines se poursuivent elles aussi. On les déterre délicatement, en plantant la fourche-bêche à distance des légumes pour ne pas les piquer. Carottes, betteraves, radis d’automne agrémentent les entrées. Pour prolonger la délicate conservation de ces trésors, disposez-les dans des seaux remplis de sable.

Les courges arrivent aussi à maturité. Même si la peau épaisse se montre peu vulnérable aux attaques d’insectes, je glisse toujours sous le fruit un pavé ou une ardoise qui l’isolent de l’humidité du sol et permettent de récolter des fruits propres.

Préparez les futures récoltes automnales et printanières…

repiquer les oignons
Petits bulbes d'oignons prêts à repiquer en lignes…

Septembre est le mois idéal pour installer les bulbes fleuris au jardin d’ornement et les bulbes d’oignons et d'ail au potager. Ils profiteront mieux d’un climat doux pour s’enraciner et  grossir dès la reprise de la végétation au printemps prochain. Espacez-les de 10 à 15 centimètres sur le rang et autant entre les rangs.

Il est aussi temps de faire provision de graines de tomates des variétés reproductibles (non hybrides) pour les semis de février ou mars prochains.

quand repiquer des artichauts
Les artichauts repiqués cet automne développeront leurs têtes au printemps prochain…

Pour ce faire, je prélève dans le lot une tomate bien mûre que j’éventre au dessus d’un verre en versant graines et jus dedans. Je laisse moisir deux à trois jours puis je lave dans un chinois avant de mettre à sécher les graines sur du papier absorbant. Je range enfin mes semences dans de  petites enveloppes craft fabriquées maison, fermées et étiquetées.

En climat doux, les épinards et l’artichaut peuvent aussi être mis en place. Pour les premiers, je me procure de jeunes plants à repiquer tous les 20 centimètres que j’installe sur les planches ameublies par les cultures précédentes de pommes de terre alors que j’achète le second en conteneur. L’artichaut occupant beaucoup de place, je lui réserve un bon mètre carré pour qu’il puisse s’épanouir et produire au printemps prochain ses belles têtes.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *