Accueil » Le potager » C’est quoi le biochar ?
fabriquer du biochar

C’est quoi le biochar ?

Le Biochar (de bio et char pour charcoal, charbon en anglais) est un charbon de bois obtenu par combustion pauvre en oxygène de sarments de vignes ou de bambous, le plus souvent. Le biochar n’est pas un engrais mais est davantage considéré comme un amendement de sol. Sa grande porosité (microscopique) et sa longévité en font un élément intéressant à utiliser au jardin.

Les avantages à utiliser du biochar.

C’est un moyen de piéger et fixer le carbone durant des décennies dans le sol. Son utilisation contribue ainsi d’abord à la lutte contre le réchauffement climatique.

La structure poreuse du biochar abrite des micro-organismes et des champignons. Le biochar rend donc le sol plus vivant.

Cette même porosité permet de retenir les éléments minéraux du sol. Il permet donc enfin de lutter contre le lessivage des sols par les eaux de pluie répétées.

Il a ainsi scientifiquement été prouvé que les sols comportant du biochar sont bien plus fertiles que les autres et que les légumes y poussent mieux.

Comment fabriquer du biochar ?

On utilise généralement deux produits-déchets du jardin : des sarments de vigne ou des pousses de bambous.

Le principe est de brûler ces deux bois avec un minimum d’oxygène, à l’intérieur d’un grand chaudron de récupération ou d’un incinérateur de jardin pour lequel on  obture les prises d’air.

La combustion étant lente, le jardinier doit régulièrement intervenir pour réapprovisionner le foyer de braises avant que le feu ne s’éteigne.

Les résidus de la combustion sont récupérés et finement pilés ou broyés jusqu’à obtenir une espèce de poudre noire, la plus fine possible.

Le biochar s’utilise ensuite mélangé à du compost mûr et de la terre de jardin.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

2 Commentaires

  1. Bonjour Bruno !

    Concernant le biochar, je n’ai pas fait brûler de sarments de vigne ou pousses de bambou, mais j’étale sur mon potager les cendres du bois de mon feu de cheminée, puis je retourne la terre à la fourche pour la préparer aux plantations. Il y a la poudre et des petits morceaux de bois calciné, un peu comme sur votre photo du biochar. Mes restes de flambées sont-ils moins efficaces ?

    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement.
    Marianne

    • Bonjour Marianne,

      Vous pouvez sans problème utiliser ces restes de flambées. Ils seront tout aussi efficaces. Réduisez en poudre les morceaux de bois calcinés. Une méthode facile et efficace mais longue consiste à utiliser une massette…et de l’huile de coude ! 🙂 A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *