Accueil » L'été » 5 secrets de culture des haricots verts
culture haricot vert arrosage

5 secrets de culture des haricots verts

Semer tard, monter des buttes dès la levée, arroser régulièrement, …. vous récolterez sans compter ! Voici aujourd’hui 5 astuces de culture pour les haricots nains !

#1 Les haricots nains aiment la chaleur !

Inutile de semer les haricots tant que la terre n’a pas atteint les 16 à 18 °C. Aussi les semis de mai – et même jusqu’à  la fin juin – sont-ils meilleurs !

#2 Une levée rapide

La levée des haricots est rapide. Pour qu’elle le soit encore plus, faites tremper les graines une nuit dans l’eau tiède et semez-les sur sol humide. Une vieille expression dit aussi que le « haricot aime voir partir le jardinier ». Le semis doit donc être superficiel.

culture haricot vert potager

#3 Cultiver en buttes

Dès l’apparition de quelques feuilles, utilisez une binette ou le côté plat de la serfouette pour ramener de la terre à la base des tiges. En prélevant cette terre entre les rangs, on crée une petite rigole.

 Les buttes ainsi montées renforcent l’enracinement des pieds et permettent de stabiliser les haricots nains qui autrement ont tendance à se coucher dès que la récolte commence ou qu’un coup de vent a lieu.

#4 Un arrosage-noyade

Arrosez toujours en soirée ou tôt le matin, en évitant impérativement de mouiller le feuillage et les fleurs. Le problème des haricots nains est justement que les fleurs apparaissent très près du feuillage. L’eau les abîme.

L’arrosage le plus simple et le plus efficace consiste à noyer les rigoles entre deux rangs, à l’aide par exemple d’un tuyau branché directement sur la cuve de récupération des eaux de pluie. Cassez la force du jet s’il est trop puissant.

#5 Le secret d’une longue récolte

récolte des haricots vertsLes haricots détestent la solitude. Ils aiment au contraire la compagnie du jardinier. Quand vient le temps de la récolte, un haricot à filets doit ainsi être ramassé tous les deux jours, sans attendre que les gousses grandissent trop.

La récolte des variétés mangetout, plus rustiques, peut être plus espacée jusqu’à une à deux fois par semaine.

Une récolte régulière encourage les pieds à produire de nouvelles fleurs, donc de nouveaux haricots. Ce petit jeu là peut durer longtemps si l’arrosage est suivi et que les plants se sentent soutenus par un ou plusieurs apports de compost à leurs pieds.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *