Accueil » Le potager » 10 conseils pour cultiver les fèves
culture feves bio

10 conseils pour cultiver les fèves

Les fèves font partie de ces légumes un peu tombés dans l’oubli. Pas totalement disparus de nos potagers mais presque.  C’est pourtant bon des fèves crues, à la croque-au-sel. Ou bien cueillies jeunes et juste revenues dans une poêlée de légumes. Voici 10 conseils très pratiques pour les cultiver.

 

planter des feves en automne#1 Le premier légume à semer. Ou le dernier.

Dans le nord de la France, le semis de fève peut s’effectuer dès la fin d’hiver (février) ou au tout début du printemps (mars). Choisissez alors des variétés au cycle de culture rapide comme « Fèverole » ou « Express ».

Dans les régions aux hivers doux, le semis de fève peut même s’effectuer à l’automne (d’octobre à mi-décembre), de préférence avec des variétés à longue gousse comme « Aguadulce » (aff) ou la fève de « Séville ».

10 conseils culture feve#2 Comment semer ?

Tracer des sillons distants de 35 centimètres et profonds de 5 à 6 centimètres. Déposez au fond les graines une à une, tous les 20 centimètres. Recouvrez d’une fine couche de terre. Plombez légèrement avec le dos du râteau et arrosez. La levée intervient en 10-12 jours.

#3 Comment gagner du temps ?

Trempez les graines 24h dans un récipient plein d’eau avant le semis pour accélérer la germination.

#4 Doit-on arroser les fèves ?

Oui. Les arrosages doivent être réguliers, surtout au démarrage. Binez régulièrement entre les rangs pour supprimer les herbes indésirables et casser la croûte de terre. Un paillis est également utile pour maintenir une terre fraîche, très appréciée des fèves.

#5 Buttez les pieds

Ramenez la terre contre les tiges pour éviter qu’elles ne se couchent et pour les protéger du froid. Le vent déchausse aussi régulièrement les pieds. Choisissez donc un emplacement relativement à l’abri.

#6 Tuteurez les tiges

Tirez de part et d’autre des rangs de fèves des fils de fer tendus entre des bambous plantés aux extrémités des rangs. Les tiges enserrées ne pourront plus se coucher.

#7 Des pucerons noirs sur les jeunes pousses

Pas d’inquiétude ! Les colonies de pucerons noirs sont fréquentes sur les fèves et se concentrent sur les extrémités de la plante riches en sève. Pour les faire disparaître, il suffit de pincer (tailler) au-dessus de la 6 ème grappe de fleurs. Par ricochets, les gousses obtenues plus bas se développent mieux !

#8 Un engrais vert !

 La culture de fèves est considérée comme un engrais vert car elle enrichit le sol. Les radicelles des fèves présentent en effet des nodules abritant quantité de bactéries capables de fixer l’azote de l’air et de le restituer au sol.

#9 La récolte

Cueillies jeunes (entre 6 et 8 cm), les fèves sont tendres et peuvent se manger crues, à la croque-au-sel. Cueillies plus tardivement, l’enveloppe des graines durcit et il devient nécessaire de les peler au préalable. Récoltez-les surtout avant que le hile (cicatrice sur la graine) se colore.

Enfin, les graines peuvent aussi se récolter lorsqu’elles sont sèches. Il faut alors impérativement les écosser et les plonger dans l’eau toute une nuit avant de les cuisiner.

#10 Congelez les fèves fraîches

Après les avoir épluchées et blanchies 2 à 3 minutes à l’eau bouillante. Préparez de petits sachets, plus faciles à utiliser qu’un grand.

Retrouvez ces 10 conseils dans la fiche mémo présentée au-dessus, téléchargeable sur votre ordinateur au format pdf.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *