Derniers conseils
Accueil » Gestes du mois » Un massif de vivaces: idée d’aménagement.
Un massif de vivaces: idée d’aménagement.

Un massif de vivaces: idée d’aménagement.

Le printemps et l’automne sont deux périodes particulièrement favorables à la création des massifs de vivaces.  Personnellement, j’ai même une préférence plus marquée pour l’automne dans le sens où l’enracinement est meilleur en cette saison du fait que la terre est encore chaude et souvent humide. Au printemps, au  contraire, le sol argileux de mon terrain a toutes les peines du monde à se réchauffer. J’évite donc d’installer des vivaces trop tôt en début d’année.

Pour ce début d’automne, l’idée était de composer un massif de 4 m² environ situé dans un coin très ensoleillé de mon jardin. Une contrainte forte qui oriente nécessairement le choix vers des vivaces résistantes et bien adaptées au manque d’eau.  Une longue réflexion menée autour du catalogue d’automne de Jardin express et de leurs vivaces proposées en mottes prêtes à planter, quelques clics sur leur site et voilà mon massif commandé !

Un plan croquis indispensable !

Je ne peux pas m’en passer ! Planifier et réfléchir minutieusement à la disposition des plants, choisir les espèces et les variétés avec soin en tenant compte non seulement et avant tout de l’exposition, mais aussi des couleurs, de la densité du feuillage, de la hauteur, de l’ espacement… sonne comme une évidence.  Que l’on soit adepte d’un dessin ultra précis sur papier millimétré, et  à l’échelle s’il vous plaît, ou que l’on se contente d’un simple croquis vite-fait, le passage par le papier est primordial. C’est même un gage de réussite. Parce qu’il invite à poser tous les éléments.

Je pars donc du cadre du massif, en prévoyant les vivaces les plus hautes en fond, comme une toile tendue en arrière-plan, et les plus basses devant. Et je termine mon dessin en apposant rapidement des couleurs pour visualiser l’harmonie de l’ensemble et juger de l’effet visuel.

L’harmonie se situe t-elle d’ailleurs dans la complémentarité des teintes ( par exemple fleurs orange voisines de bleues, fleurs roses et feuillages verts…) ? Difficile à dire…

Le massif à aménager.

croquis massif de vivaces

Croquis rapide du massif

Le fond du massif à aménager est occupé par des laurier-tins plantés il y a de cela quelques années. Je profite ici de la teinte sombre et de la persistance du feuillage qu’ offre cette toile de fond unie pour, d’une part, mettre en valeur les vivaces installées à l’avant et d’autre part effacer la vue d’une clôture mitoyenne peu graphique à l’arrière. A l’avant du massif, une bordure de jeunes buis taillés marque nettement la séparation avec la pelouse.  Sur les côtés, un forsythia « week end » et un oranger du Mexique apportent du volume et délimitent visuellement le massif.  Voilà pour le cadre.

Les plantes vivaces retenues :

Le fond du massif (étage haut):

Knautia Melton Pastels jardin express

Knautia Melton Pastels, photo Jardin express

Le fond sera occupé par des vivaces hautes : des knautias « Melton pastels ». Plantes graciles et élancées, au feuillage discret, les knautias  se couvrent tout l’été d’une multitude de belles fleurs en boules dans une gamme de rose dont les 90 centimètres de haut attireront immanquablement le regard.

A leurs côtés, j’ai opté pour une valeur sûre : Echinacea « Cheyenne spirit ». Ces vivaces très florifères s’ornent de teintes chaudes en mélange ( rouge, jaune, pourpre) et résistent très bien à la sécheresse, même prolongée. (hauteur : 70 cm)

Le milieu du massif  (étage intermédiaire):

Astrantia gracilis jardin express

La finesse des fleurs de l’astrance, photo jardin express

A l’avant, c’est un choix de cœur ! J’ai retenu  la présence de 3 astrances ( Astrantia gracilis) car les fleurs qui en résultent, aux teintes délicatement rosées, évoquent, par leurs détails, des bijoux. Des fleurs à couper que je réserverai  à la création de bouquets estivaux. Mais ce n’est pas là la seule qualité des astrances. Ces plantes développent aussi un feuillage dense et sombre, intéressant dans mon cas pour masquer le pied des knautias un peu plus dégarni.

 Au même niveau, deux géraniums « Rozanne », solides et gracieux, seront utilisés en couvre-sol haut. Les nombreuses fleurs bleutées qui s’épanouiront en été viendront renforcer le contraste de couleurs avec les echinacées à l’arrière.

L’avant du massif (étage bas) :

Sur le devant du massif, un tapis bas (hauteur de 20 centimètres) d’œillets dessinera une bordure fleurie tout l’été et jusqu’en septembre dont le camaïeu de teintes (blanc, rose, lilas, mauve…) fera écho à d’autres notes du massif.

Un ostéospermum coureur existant est par ailleurs conservé pour sa complémentarité aux œillets.

Des avantages de commander son jardin express !

Composer un massif de vivacesLes avantages de commander son massif sur internet sont multiples.

En premier lieu, cela laisse le temps nécessaire à la réflexion et à la composition précise de son massif. Dresser la liste des plants est une étape chronophage mais importante, ne serait-ce que parce que bien évaluer ses besoins végétaux représente une sacrée économie d’argent ! Et c’est là un second avantage des horticulteurs en ligne : les prix pratiqués sur jardin express sont nettement plus bas qu’en jardinerie !

Troisième avantage, d’ordre pratique, Jardin express propose à ses clients de retenir une semaine de livraison et rappelle ensuite par mail le départ des colis. Difficile dans ce cas de ne pas se tenir prêt à planter quand le facteur sonne à la porte et vous remet le paquet.

Ouvrons le paquet, justement !

Les plants y sont soigneusement étiquetés et emballés sous blister, rangés par variétés.

J’éprouve d’ailleurs toujours un peu d’appréhension à l’ouverture du carton, de peur sans doute de tomber sur des plantes en piteux état. Une inquiétude compréhensible quand on sait que deux ou trois jours de voyage ont été nécessaires dans mon cas pour faire traverser à mes vivaces la presque totalité de la France.

Cependant, force est de constater que Jardin express fait preuve d’un grand savoir-faire en la matière puisque toutes les vivaces sans exception sont arrivées en parfait état sanitaire. Bravo à eux !

A réception, je défais dans un premier temps tous les blisters pour laisser s’aérer les plantes puis je prépare une grande bassine avec un fond d’eau dans laquelle je plonge toutes les mottes ( prestimottes et minimottes confondues) pour bien réhydrater le tout. Attention à ne pas mélanger les plants à ce moment là !

La préparation du terrain.

plantation de prestimottes jardin expressComme évoqué plus haut, j’effectue la préparation de la terre en amont de la réception des plants. Même si les vivaces peuvent attendre encore un peu, il vaut mieux les planter le plus tôt possible après réception.

Dans mon sol argileux décompacté et affiné, je mélange alors toujours une ou deux pelletées de sable qui visent à améliorer les propriétés drainantes du terrain. A cela, j’ajoute une à deux pelles de compost bien mûr, pénétré par griffage, qui aidera à la reprise immédiate des vivaces.  Enfin, je dépose au fond du trou de plantation une petite poignée de fumier de cheval composté que je recouvre d’un peu de terre pour éviter le contact direct avec les jeunes racines. Cet apport nourrira le plant au printemps et à l’été prochain, lors de la reprise franche de la végétation. Je termine enfin par un arrosage copieux et je dispose quelques pièges à limaces. C’est que l’automne est aussi une saison de prédilection pour mes pires ennemis ! (les gastéropodes, grrr).

Si vous découvrez ce blog à travers ce billet et qu’il vous a plu, n’hésitez pas à suivre l’actualité de Jardipartage en vous inscrivant au bulletin infos (gratuit). Conseils pratiques, astuces, bonnes idées…C’est ça, l’esprit Jardipartage !

3 commentaires

  1. Bonjour aux dames qui m(ont accueilli agréablement dimanche ,a st jean d’illac pour le marché aux plantes…) Une équipe sympathique ,des gens souriants toute la journée qui a été arroséejusq’au soir (!!!)

  2. Salut, merci pour tes conseils (notamment pour les taupes), je confirme les vivaces que tu as choisies sont des plantes formidables. Elles créent un effet de jardin naturaliste. Je te conseille, mais tu connais sûrement déjà, de porter un grand intérêt à la conception de la plantation de Piet Oudolf et Noël Kingsbury.

    • Bonsoir Olivier,
      Effectivement, j’ai besoin de composer sur feuille avant de me lancer dans l’installation d’un massif. Cela m’aide à m’imaginer les assortiments de couleurs et à anticiper le jeu de hauteurs végétales. Parce qu’on oublie souvent que les plantes créent, par leurs volumes et leurs tailles, du dynamisme. Merci pour la référence à ces deux grands créateurs que sont Piet et Noël. J’ai eu l’occasion de feuilleter les ouvrages du premier qui sont remarquables. Je connais moins le travail de M.Kingsbury.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>