Accueil » Le jardin d'ornement » Multiplier la corbeille d’argent
corbeille d'argent multiplication

Multiplier la corbeille d’argent

Sous l’appellation « Corbeille d’argent » se cachent trois plantes différentes : l’Ibéris (Iberis sempervirens), l’Arabis et les céraistes (Cerastium tomentosum).

L’iberis sempervirens est une plante vivace au port étalé. Elle développe de petites feuilles persistantes de couleur vert foncé qui forment avec le temps un dense coussin. Les nombreuses fleurs de l’Iberis, disposées en grappes, s’épanouissent de mars à mai suivant les régions. Cette corbeille d’argent forme rapidement un tapis bas, étalé, d’une trentaine de centimètres de  hauteur. 

L’Iberis s’accommode très bien d’une culture en pots. Prévoyez une terre de jardin additionnée de compost et disposez sur le fond une couche drainante de billes d’argiles ou de gravier. Conservez de la fraîcheur tout le long de la belle saison en arrosant régulièrement la potée.

Plutôt rampante et au port retombant, la corbeille d’argent se plait en grande jardinière ou dans un massif de rocaille. La plante forme alors un tapis dense au feuillage sombre. Rustique et sans entretien, elle s’accommode d’un emplacement au plein soleil et ne nécessite pas de protection particulière l’hiver.

Comment multiplier la corbeille d’argent ?

On peut reproduire la corbeille d’argent par division de touffes au printemps. Sortez la vivace du pot ou dégagez sa motte d’un massif puis, à l’aide d’une bêche tranchante, partagez cette touffe en trois ou quatre éclats suivant sa taille. Chaque morceau peut ensuite être replanté dans un autre contenant, ailleurs au jardin ou partagé avec des amis.

Iberis sempervirens multiplication

L’Iberis sempervirens se bouture également très facilement à l’étouffée. Dès la fin de la floraison et jusqu’à la fin d’été (septembre), coupez des extrémités de pousses n’ayant pas fleuri de 8 à 10 centimètres de longueur environ.

Supprimez toutes les feuilles de la partie basse puis piquez ces boutures par 2 ou 3 dans un godet composé d’un mélange léger à base de terreau et de sable (à parts égales). Arrosez et gardez couvert ( à l’aide d’une bouteille plastique ou d’un sac de congélation) et à l’ombre pendant un bon mois. L’enracinement s’effectue en quelques semaines.

Vous pourrez directement installer ces boutures au jardin à l’automne ou au printemps suivant.

Pour conserver le port compact de l’Ibéris, une légère taille est possible après la floraison, au mois de mai ou de juin.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *