Accueil » La minute Jardin » Les vertus du badigeon de cendres…
cendres contre les pucerons

Les vertus du badigeon de cendres…

Engrais économique, la cendre de bois est naturelle (si elle ne provient pas  de la combustion d’un bois traité) et donc accueillie à bras ouverts au jardin bio. En petite quantité, toujours…

Cet engrais riche en potasse et calcium fait le plus grand bien aux tomates, aux haricots, aux fruitiers et arbustes, aux vivaces, aux annuelles aussi car il favorise la formation des fruits, des légumes ou des fleurs…

Ce ne sont toutefois pas là ses seules qualités. La cendre excelle également dans la lutte contre les nuisibles. Vous saviez peut-être déjà  par exemple que le cordon de cendres (à renouveler malheureusement dès la première pluie tombée) rebute les limaces.  Mais saviez-vous que la cendre est aussi efficace dans la lutte contre les pucerons ? Non ? Alors voici comment je l’utilise pour ce cas précis…

La préparation « maison » et les vertus du….badigeon de cendres

Prenez quelques grosses poignées de cendres à tamiser au-dessus d’un récipient pour ne récupérer que les particules les plus fines. Diluez ensuite deux à trois belles poignées dans très peu d’eau. Remuez énergiquement  à l’aide d’un bâton jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte à crêpe. Le badigeon est prêt et remplace le blanc arboricole  !

Vous pouvez l’appliquer ensuite au pinceau sur le tronc et les branches des arbres fruitiers, notamment des pommiers et des poiriers palissés. Insistez bien pour faire pénétrer la pâte dans les replis de  l’écorce. Appliqué avant le débourrement (début mars), ce badigeon facile à produire étouffe les œufs de pucerons et réduit ainsi les populations qui se développeront plus tard dès l’arrivée des beaux jours. Je l’ai testé avec succès en début de printemps sur plusieurs fruitiers dont un pommier Reine de Reinette en contre-espalier infesté de pucerons les années précédentes.

Un dernier conseil :

En diluant davantage le mélange, on obtient un excellent fertilisant : le lait de cendres Versez ce dernier directement à l’arrosoir au pied des arbres et arbustes. Le mois de juin est le moment idéal pour apporter cet engrais « coup de fouet ». Le même lait de cendres permet également de lutter contre la maladie du « cul noir » des tomates due à un sol trop acide.

Mis à  jour: Mai 19, 2019 @ 11 h 21 min

Les vertus du badigeon de cendres…
3.8 (75%) 8 vote[s]

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

13 Commentaires

  1. bonjour
    merci pour cette video intéressante sur le badigeon à la cendre
    est ce trop tard en juin car les capnodes recommencent à arriver sur les fruitiers
    et je pensais faire un badigeon certes tardif à la centre avec 20 gttes d’huile essentielle d’ail
    qu ‘en pensez vous ? avez vous d’autres idées ?
    merci beaucoup
    martine

    • Bonjour Martine,

      Oui, les traitements à la cendre ou au blanc arboricole sont des traitements d’hiver. En ce moment, vous pouvez pulvériser une solution d’eau de pluie et de savon noir (lien aff) pour étouffer les pucerons en trop grand nombre. Diluez le savon à 5%.

  2. J’ai une recette de badigeon :
    • 5 doses d’argile,
    • 1 dose de souffre mouillable ou de cuivre (bouille bordelaise ou oxychlorure de cuivre),
    • 1 bouchon d’huile végétale.
    je l’ai fait l’année dernière , et je m’aperçois au bout de plus d’un an qu’il est encore là : grâce à l’huile je pense , il n’a pas été lessivé par les pluies
    Ayant de la cendre en quantité, j’ai envie d’essayer la cendre avec un peu d’huile et de l’eau ;j’enlèverai le soufre ou bouillie bordelaise puisque vous dites que la cendre est déjà anti-fongique : pensez vous que c’est une bonne idée d’ajouter de l’huile à la cendre pour éviter le lessivage ?
    merci
    isabelle

    • Bonjour Isabelle,

      Merci pour cette recette de badigeon. Ce qui m’inquiète un peu dans l’utilisation de l’huile, c’est la respirabilité. Compte-tenu de ses propriétés hydrofuges, j’ai peur en effet que l’huile ne forme un pellicule empêchant l’écorce de « respirer ». Et dans le même temps, des traitements à l’huile (de lin notamment) sont réalisés pour nourrir et protéger le bois des lames de terrasses ou des parquets. Difficile donc pour moi de me prononcer en faveur ou non de son utilisation. Ce qui est certain, c’est que c’est un bon insecticide…Mais je me pose également la question de sa décomposition naturelle dans un jardin…Bref, je ne vous aide pas vraiment…

  3. Merci pour la recette du badigeon au cendre de bois pour les arbres fruitiers. C’est Génial.

  4. Bonjour,
    Je me demandais s’il n’était pas possible de mélanger de la chaux, dans une proportion inférieure ou égale à 50%, aux cendres afin de péréniser l’application? Cela peut être utile dans une région un peu plus pluvieuse comme la Lorraine !
    Aussi j’ai planté de l’oseille dans mon jardin mais je ne peut que rarement récolter les feuilles : soit ce sont les escargots qui les mangent, soit ce sont les pucerons; je l’ai couverte d’une cloche avec une ventilation qui est très efficace contre les escargots mais les pucerons ont pris le relais… J’ai tenté de vaporiser un mélange avec de l’eau oxygénée mais sans grand succès, que faire d’autre ? …Il y a pas mal d’insectes auxiliaires comme les gendarmes dans mon jardin : est-ce opportun d’en prélever quelques-uns pour les glisser sous la cloche ?

    • Bonjour Adel,

      Je ne vois pas d’inconvénient à mélanger de la chaux à la cendre, à condition qu’elle soit sans additifs chimiques. Cela rapprochera le produit obtenu d’un blanc arboricole. C’est vrai que le problème avec le badigeon de cendres, c’est l’obligation de le renouveler régulièrement. Je ne l’utilise personnellement que l’hiver.

      Pour l’oseille, il faut savoir que les « gendarmes » ne mangent pas de pucerons. Ils préfèrent les fleurs des ombellifères. Les pucerons traduisent un déséquilibre au niveau du sol: un sol sans doute trop riche pour une plante (l’oseille – un rumex) qui se contente de peu. Pour les éliminer ou les faire fuir, il faut ici un bon arrosage au jet d’eau pour les décoller, les faire tomber ou un insecticide à base de savon noir. (naturel)

      • Bonjour, merci pour cette recette de badigeon que je vais utiliser.
        Pour le souci de pucerons, j’utilise depuis des années, une eau très savonneuse( je me savonne longuement les mains dans un récipient, de préférence avec un savon assez neutre non coloré, type savon de Marseille, l’eau doit devenir bien blanche)que je mets dans un vaporisateur, récupéré d’un produit utilisé pour les vitres par exemple). On peut conserver très longtemps cette eau savonneuse, un dépôt ou des paillettes se font voir, il suffit d’agiter le flacon et c’est opérationnel.
        Quand l’invasion est importante il est nécessaire de renouveler l’opération plusieurs fois.
        Bon jardinage.

      • Bonjour Mauricette,

        Merci pour l’astuce partagée. Simple et efficace ! 😉

  5. Badigeon de cendres
    Est il opportun de badigeonner avant l’hiver , pour lutter contre les parasites fixés sur les branches , par exemple?
    Ce badigeon maison va t’il résister aux pluies d’hiver ?

    Merci,
    A bientôt,
    jc

    • Bonsoir,

      Oui, c’est opportun de badigeonner avant l’hiver puisque les insectes pondent souvent leurs oeufs dans les creux de l’écorce. En revanche, le badigeon de cendres doit être renouvelé régulièrement car il se lessive avec la pluie, en moyenne 1 fois tous les 2 mois environ. Je ne le fais qu’en hiver personnellement et je n’ai plus de problèmes de pucerons.

  6. Bonjour merci pour ces informations jai une question au sujet de la punaise du choux tous mes choux y compris les verts sont morts du à la punaise qui ressemble au gendarme est ce qu il y a un traitement naturel pour l éliminer ? la pieride j utilise le savons noir mais pour la punaise je n arrive pas a trouver .Merci d avance

    • Bonjour, la tentation est grande d’éliminer ces insectes mais leur rôle dans la biodiversité est important même si ces gendarmes peuvent être nuisibles en cas de forte invasion. Ce que vous pouvez facilement mettre en oeuvre, c’est de les ramasser à la main de temps à autre pour limiter la population. Une décoction réalisée avec des feuilles de rhubarbe fraîches que vous pulvérisez sur le feuillage des choux est aussi un moyen efficace et naturel de les mettre en fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.