Accueil » L'hiver » Comment faire un hôtel à insectes ?
plan-hotel-insectes

Comment faire un hôtel à insectes ?

Très en vogue dans nos jardins depuis quelques années, l’hôtel à insectes sert à protéger un ensemble de nichoirs et d’abris. Sa construction est facile et ludique pour des enfants, pour peu que le montage de la structure soit l’affaire des adultes. Au-delà de laisser libre-court à leur imagination, sa construction, à la maison ou à l’école, donne surtout à nos chères têtes blondes les moyens de mieux comprendre leur environnement immédiat et les êtres vivants qui le peuplent.  

Plutôt d’ailleurs que de faire un seul modèle d’hôtel, trop grand, il vaut mieux en réaliser plusieurs, plus petits, pour les installer à différents endroits du jardin : près du potager, au pied d’une haie…

comment faire un hotel a insecteLes 3 éléments principaux de la structure

  • Le cadre en bois est l’élément essentiel d’un hôtel à insectes : celui au sein duquel sont installés les nichoirs. Il comprend des cloisons horizontales et verticales pour augmenter la résistance de la structure et faciliter l’installation des différents abris. Pour l’assembler, les meilleurs bois sont ceux qui résistent naturellement aux champignons : châtaigner, acacia, pin douglas. Dans beaucoup de régions, ces essences se trouvent facilement en scierie. A défaut, on peut toujours utiliser du pin traité autoclave.
  • Ce cadre repose sur un socle de 20 à 30 cm de haut (en pierre, brique, bloc de maçonnerie) pour éviter un contact direct avec le sol et ainsi limiter les remontées d’humidité. Dans les régions venteuses, il peut être utile d’alourdir l’ensemble et de maçonner l’embase pour y fixer durablement l’hôtel à insectes.
  • Un toit surmontant le tout. Le toit déborde largement de tous côtés pour mettre l'hôtel au maximum à l’abri des pluies. Il est fait de planches, elles-mêmes recouvertes de matériaux étanches. Suivant les régions, l’inspiration, la décoration globale du jardin ou plus simplement les matériaux de récupération à disposition, on utilise de l’ardoise, des tuiles, de la tôle ondulée, du bac acier, des lauzes, des tuiles en bois de chêne…

Comment l’aménager ?

En fonction des goûts et des talents de bricoleurs de chacun avant-tout ! Mais aussi en fonction des matériaux disponibles immédiatement et des insectes que l’on souhaite attirer.

Voici quelques idées de matériaux à détourner : des bottes de tiges creuses ou à moelle, des bûches percées,  (pour les abeilles et les guêpes solitaires), des morceaux de briques creuses, du carton ondulé (pour les coccinelles), des abri à fentes (pour les papillons), des pots de fleurs vides renversés, ou garnis de paille, de mousse  (pour les perce-oreilles, araignées, colportes, punaises, mille-pattes, mouches, chrysopes…).

Voici aussi article une fiche pouvant être exploitée avec des enfants et proposant un exemple concret d’hôtel à insectes pédagogique.

 

Télécharger (PDF, 1.69MB)

Où installer l’hôtel à insectes ?

Dans un endroit bien ensoleillé et abrité d’un mur, d’un arbre ou d’une haie. La face ouverte est orientée au Sud ou au Sud-Est. Les insectes bénéficient ainsi d’un réchauffement rapide procuré par les premiers rayons du soleil. C’est un facteur essentiel à la bonne occupation de l’hôtel.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *