Accueil » La piscine creusée » Le coffrage et le coulage de la piscine
Comment coffrer une piscine creuser

Le coffrage et le coulage de la piscine

Les murs sont montés et l’escalier maçonné est en place. Avant de couler l’ensemble, il faut donc préparer et positionner tous les coffrages !

Une arase de 30 centimètres de large.

Les margelles (abords) de la piscine ayant une largeur de 33 centimètres, nous devons prévoir un maximum d’appui pour les coller. Or, les blocs à bancher utilisés n’affichent que 20 centimètres de large. Pour réaliser le coffrage, nous sommes donc obligés de visser sur le bas de toutes les longueurs de planches un chevron qui permettra d’écarter la largeur de coffrage pour atteindre les 30 cm nécessaires.

coffrage piscine

Nous commençons par mettre en place grossièrement les longueurs. Mieux vaut être au moins deux personnes dans cette étape pour soulever et tenir les lourdes planches, et en même temps serrer les serre-joints. Les traversées de parois ajoutent à la difficulté et il est nécessaire de découper des encoches pour les faire passer.

 Un coffrage sur-mesure pour le projecteur.

Pour coffrer le projecteur, nous ajustons autour du réceptacle un assemblage de deux planches, maintenues à la paroi par des vis à frapper. Il ne faut pas oublier également de visser le passe-câble du projecteur avant de mettre en place l’arrière du coffrage.

coffrage projecteur piscine

Les deux skimmers font aussi l’objet d’un coffrage réalisé sur-mesure, avec la mise en place d’un système de cales vissées qui permettront de les maintenir. A l’inverse des autres pièces à sceller, ce coffrage sera mis en place au tout dernier moment, c'est-à-dire lorsque les blocs à bancher inférieurs auront été remplis de béton. Le ferraillage final de ce côté se fera aussi au moment de couler.

Le ferraillage de l’arase.

Le chaînage de l’arase est réalisé à l’aide de deux ronds à béton de 10 mm de diamètre, posés à plat en parallèle. Ils prennent appui sur des crosses fabriquées spécialement dans du rond à béton et coudées à 90° (50 cm de longueur, coude à 15 centimètres). Nous les ligaturons aux fers verticaux sortant des parois. Les crosses sont alternativement tournées à gauche ou à droite.

coffrage pour piscine beton

Dans les angles, nous coudons à 90° des morceaux de fer de 50 cm que nous ligaturons d’un côté sur la longueur, de l’autre sur la largeur de la piscine pour finir de relier tous les éléments entre eux.

 Le réglage du coffrage.

Il ne reste plus désormais qu’à régler, au niveau laser, l’horizontalité de toutes les planches, puis à visser des cales de 30 cm sur le haut pour empêcher le coffrage de s’écarter lorsque le béton sera coulé.

Au fur et à mesure du réglage, nous consolidons aussi la tenue générale du coffrage à l’aide d’un grand nombre de vis à frapper.

Nous procédons de la même manière pour le coffrage de l’escalier, avec un renfort obtenu en vissant  des cales aux murs et des chevrons sur les planches utilisées. Les chevrons sont tenus sur le bas par un ensemble de blocs.

 Le coulage des murs et de l’escalier de la piscine.

Nous démarrons le coulage en effectuant un premier passage de la goulotte pour remplir les blocs à bancher jusqu'à la moitié de la hauteur des murs de la piscine. Si nous remplissons complètement les cheminées d’emblée, quelques blocs du bas casseront sous la pression et le poids. De cette façon, nous laissons le temps au béton de se mettre en place et d’occuper les vides. Nous enchaînons ensuite avec un second tour, plus lent cette fois, car l’arase est minutieusement tirée, puis égalisée et lissée à la diane.

couler piscine beton

Vient le tour de la largeur portant les deux skimmers, plus longue à mettre en place compte tenu qu’il est nécessaire de s’assurer de la bonne horizontalité des pièces à sceller avant de visser le coffrage conçu sur-mesure. Il ne faut pas non plus oublier, dans le feu de l’action, de positionner le ferraillage de l’arase préparé à l’avance. Celui-ci sert  en effet à consolider la faible épaisseur de béton qui recouvre les skimmers.

Nous terminons le coulage par l’escalier, de haut en bas.

Au final, un volume de 6 m3 de béton dosé à 280 kg de ciment par m3 est consommé lors de cette étape et il nous reste seulement l’équivalent d’une brouette ! (90 à 100 l).

Après avoir nettoyé les coulures et décollé les restes de béton tombé sur la dalle de fond, une nouvelle phase de séchage s’amorce. Nous décoffrerons l’ensemble dans une semaine, quand le béton aura bien pris.

Ebook “Construisez votre piscine de A à Z: les clés pour réussir votre projet”

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *