Accueil » le jardin naturel » Comment utiliser les cendres au jardin ?
utiliser cendres

Comment utiliser les cendres au jardin ?

Ne jetez pas les résidus de combustion du  bois utilisé pour alimenter votre poêle ou votre cheminée ! Même si les appareils de chauffage actuels ont un rendement de plus en plus élevé, il reste toujours quelques pertes sous forme de (précieuses) cendres que je vous encourage à collecter. Je vous propose d’ailleurs aujourd’hui de faire le point sur leur utilisation au jardin naturel. (d’ornement, potager…)

En quoi les cendres de bois sont-elles bénéfiques ?

Les cendres contiennent en quantité des éléments minéraux ( Calcium, sous forme de chaux, potassium, phosphore). Autant d’éléments fertilisants dont les plantes ont besoin pour développer leur végétation, de beaux fruits et se prémunir naturellement des maladies et parasites (oïdium, puceron…). Ces éléments sont puisés dans le sol par le système racinaire. En apportant des cendres, vous aidez votre plante et la nourrissez !

Nourrir avec des cendres, oui, mais pas n’importe comment !

Si votre souci est seulement d’apporter à  vos végétaux les quelques éléments minéraux dont ils pourraient venir à manquer, agissez avec parcimonie. Une seule poignée suffira à couvrir les besoins d’un rosier pendant toute une année, par exemple ! Si vous déversez des cendres en quantité au pied de vos végétaux, vous obtiendrez l’inverse de l’effet escompté !

Les cendres de bois sont aussi bien utiles pour rectifier le pH du sol !

Pour bien saisir la portée de mon propos, il faut s’intéresser  à la composition des cendres. Comme elles contiennent a minima 20% de chaux (ce qui se traduit par un pH élevé), on peut facilement comprendre qu’un apport de cendres modifie le PH du sol. En bien ou en mal. Je m’explique.

Concrètement, si je déverse en quantité des cendres dans un massif de terre de bruyère ( terre qui, par définition, est  acide), le pH du sol aura tendance à remonter, ce qui se traduira probablement par un dépérissement ou un arrêt végétatif des plantes qui y prospèrent ( hortensias, azalées, camélias…).

A l’inverse, si mon sol est naturellement acide mais que je souhaite planter des espèces qui craignent ou supportent mal cette acidité, les cendres pourront être utilisées pour rectifier le pH et le faire remonter. (lisez aussi cet article)

 Un peu de bon sens pour finir : ne pas utiliser au jardin les cendres issues de bois traités !

Cela paraît logique mais il n’est pas inutile de le rappeler. Seules les cendres issues de la combustion d’un bois « propre », exempt de produits chimiques, peuvent être déversées au pied des végétaux. Exit, donc, du jardin, et, à plus forte raison, du potager, les résidus de combustion de bois issus du démontage d’une charpente, de traverses de chemins de fer, …mais aussi, et on y pense moins, de feuilles de journaux ! L’encre de ces dernières contient généralement, en effet, des métaux lourds qui se trouvent alors en concentrations significatives dans les cendres.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à parcourir Jardipartage dans tous les sens ! Ce blog regorge de conseils et d’astuces de jardinage. Vous pouvez aussi vous inscrire si vous le souhaitez à la lettre info.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

6 Commentaires

  1. bonjour,
    je possède un poêle à pellets.Puis je utiliser les cendres des pellets?
    Merci

    • Bonjour,

      Et merci pour cette question. Les pellets sont fabriqués à partir de copeaux de bois ou de sciure. Dans la mesure où aucun liant nocif ( colle,…) n’est utilisé dans leur processus de fabrication, vous pouvez les utiliser au jardin. Tournez-vous donc vers votre fournisseur pour vérifier les composants du produit.

  2. Bonjour!!
    Nous utilisons les cendres depuis des années au jardin, par contre, je me demandais, est ce qu’il y a une saison à privilégier pour épandre la cendre?
    Bonne soirée!

    • Bonsoir,

      Et merci pour le commentaire. Oui, il y a bien une saison à privilégier pour épandre la cendre au jardin ! Si c’est au potager ou même sur les cultures déjà installées, il vaut mieux le faire en fin d’hiver ou début de printemps, avant la reprise de la végétation. Comme pour un engrais de fond finalement. Attention, à petites doses, comme écrit dans le billet.

  3. Notre poêle à bois a été installé récemment et nous en profitons depuis le congé de Toussaint! Quel agréable chaleur il diffuse dans la maison!
    Je garde précieusement les cendres pour les épandre au jardin au printemps. J’avais lu 2 poignées /m²/an, ce qui correspond me semble-t-il à tes infos!

    • Merci pour ton commentaire Malo ! Effectivement, 2 poignées de cendres/m²/an, notamment au potager, suffisent ! Profite bien de la chaleur de ton poêle pour l’hiver qui s’annonce déjà bien froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[CDATA[ */ var wysijaAJAX = {"action":"wysija_ajax","controller":"subscribers","ajaxurl":"http://www.jardipartage.fr/wp-admin/admin-ajax.php","loadingTrans":"Chargement..."}; /* ]]
[CDATA[ */ var wysijaAJAX = {"action":"wysija_ajax","controller":"subscribers","ajaxurl":"http://www.jardipartage.fr/wp-admin/admin-ajax.php","loadingTrans":"Chargement..."}; /* ]]
[user]
[user]
[email]
[email]
[required,custom[email]]
[required,custom[email]]
[user]
[user]
[abs]
[abs]
[email]
[email]
[abs]
[abs]
[email]
[email]
[user_list]
[user_list]
[list_ids]
[list_ids]