Accueil » L'été » Comment planter un bougainvillier en pot ?
plantation bougainvillier en pot

Comment planter un bougainvillier en pot ?

La Bougainvillée (suivant qu’on féminise cette plante) ou le Bougainvillier (si au contraire on le masculinise) est une plante sarmenteuse qui colonise le moindre support. Sa spectaculaire – et lumineuse – floraison est conditionnée par la chaleur emmagasinée au fil des mois et des années par la plante.

Même si le bougainvillier (Bougainvillea glabra) est naturellement cultivé en pleine terre sur le pourtour méditerranéen, rien n’empêche d’en profiter ailleurs en France, à condition toutefois de le planter en pot et de lui réserver l’emplacement le plus chaud du jardin.

Comment planter le bougainvillier en pot ?

planter bougainvillier en potOptez pour un pot en terre cuite de 30 centimètres de largeur et de profondeur. Avant toute chose, humidifiez abondamment ses parois intérieurement et extérieurement. Réalisez la plantation de préférence pendant l’été, au moment où les bougainvilliers des jardineries sont entreposés en extérieurs et naturellement fleuris (et non forcés sous serre comme en avril-mai). Cela permet de plus de choisir la couleur des fleurs voulue.

Déposez sur le fond du pot un lit de 3 à 4 centimètres de gravier. Préparez ensuite une terre de culture à base d’une demie-part de terreau pour plantes méditerranéennes (ou agrumes), un quart de sable jaune et un quart de terre de jardin.

Dépotez la motte humidifiée et mettez-la en place. Comblez les trous avec le mélange préparé en tassant légèrement la terre sur les bords du pot avec les doigts.

Installez un treillage

Installez à votre convenance un support constitué d’un tipi de bambous (noués sur le haut avec du fil de fer) ou une treille en bois. Attachez les sarments sur les tuteurs pour que la plante puisse le coloniser.

Et en hiver ?

Le Bougainvillier en pot est cultivé en extérieur du début du mois de mai à la mi-octobre. La plante est ensuite remisée pour l’hiver  (température nécessaire sous abri entre 5 et 10°C). Elle a besoin de cette période de repos hivernal pour bien fleurir l’année suivante. Ne réalisez aucun apport d’engrais. Contentez-vous simplement d’ajouter au printemps un peu du même mélange utilisé pour la plantation.

Retrouvez ces conseils en vidéo sur la nouvelle chaine Youtube Jardipartage:

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *