Accueil » Le potager » Des blettes délicieuses et décoratives
quand planter les blettes

Des blettes délicieuses et décoratives

Bette, blette, carde, joute ou poirée, ce légume aux multiples appellations est tombé dans l'oubli pendant de nombreuses années. Il refait de nouveau surface dans nos jardins, pas seulement pour être consommé mais également pour ses qualités hautement décoratives. Comment cultiver et entretenir les blettes 

Blettes au jardinBlettes à feuilles ou à cardes ? 

On distingue communément deux types de blettes (Beta vulgaris) : la blette à feuilles et la blette à cardes. On consomme ainsi plus spécifiquement les feuilles des premières et les cardes (ou côtes) des secondes, même si l'on peut néanmoins parfaitement consommer feuilles et cardes dans les deux cas. 

La blette appartient à la famille des betteraves, mais, à la différence de ces dernières, ne développent pas de racine proéminente mais plutôt de longues côtes surmontées de non moins imposantes feuilles très esthétiques. 

Culture des blettes

On sème les blettes directement en place au printemps, à partir du mois d'avril, sur un sol frais et riche, en veillant à choisir un emplacement ensoleillé de préférence et en prenant soin de séparer les rangs d'environ quarante centimètres. Une fois les premiers plants levés, on éclaircit (on supprime quelques plants) pour permettre aux plus robustes de se développer. L'arrosage est important au démarrage pour conserver l'humidité et la fraîcheur du sol.  

Les feuilles peuvent ensuite être récoltées deux mois ou deux mois et demi après les semis.. 

 semer des blettes en godetOn peut aussi parfaitement semer les blettes sur plaque alvéolée ou en godet. Il faut alors utiliser un terreau léger facilitant le développement des racines. Repiquez ensuite directement au jardin chaque jeune plant quand il a développé quatre feuilles et en respectant un écartement de 40 cm entre eux. 

 La blette est une plante bisannuelle (son cycle de vie court sur deux années) mais elle est généralement cultivée comme annuelle, à moins que l’on souhaite récolter ses graines. Dans les régions aux hivers doux, elle peut passer l’hiver en terre et offre alors dès le retour des premiers beaux jours ses jeunes feuilles avant de faire culminer ses tiges florales à 1m50 – 2m de hauteurs.  

Dans les régions plus au nord, on la déterre avant les gelées pour l’entreposer dans une cave, sur une couche de copeaux de bois humides par exemple. Ces plants hivernés regagneront le jardin au mois de mars suivant lorsque les conditions seront de nouveau favorables. 

 Robuste, la blette ne connaît pas vraiment d’ennemis mis à part les limaces et escargots qui se délectent de ses grandes feuilles et se logent souvent entre elles. 

comment couper les blettes au jardinAussi décoratives que bonnes ! 

Les blettes sont souvent utilisées par les espaces verts municipaux comme plante ornementale pour décorer les massifs. On trouve en effet des couleurs très variées de côtes, du jaune au rouge en passant par l'orangé ou encore le rose, même si ces variétés de cardes ne sont pas aussi résistantes au froid que les plus classiques variétés blanches ou les vertes. 

Parmi les variétés colorées remarquables : la Ruby chard (rouge feu), la Glatter silber (blanche ou argentée), la rhubarb chard (côtes rouges et feuilles rouge violet) et la bright lights dont les côtes sont jaunes orangées. 

Un peu d'histoire 

Ce sont les Romains qui ont popularisé la bette à cardes, laquelle fut cultivée dans les jardins de curés jusqu’au XVIe, avant d'être utilisée comme plante ornementale jusqu’au XIXème. Depuis le XXème siècle, la blette est tombée dans l'oubli et en désuétude au profit des épinards

Bienfaits 

Riche en fibres et faiblement calorique, la blette renferme également une forte teneur en vitamines A, C et B9 ainsi qu'en minéraux (potassium, calcium et sodium). Ses feuilles sont reconnues pour leurs vertus diurétiques, rafraîchissantes et laxatives. Leur consommation est cependant à éviter pour les personnes souffrant de troubles rénaux ou urinaires en raison de sa teneur en oxalates. 

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

6 Commentaires

  1. bonjour bruno

    a propos des patates douces, j,habite dans les landes et cette annee, je vais faire la patate douce, mais elle sera a l,ombre une partie de l’apres midi
    est ce que cela pose un probleme?
    merci
    belle journee

    • Bonsoir, pas de problème si la patate douce reste à l’ombre une partie de l’après-midi, du moment qu’elle profite d’un bon ensoleillement toute la matinée et le début d’après-midi. Et puis, les Landes, c’est encore plus chaud et sec que le piémont pyrénéen l’été 🙂
      Lancez-vous sans crainte ! 🙂
      Bonne soirée.

  2. merci beaucoup , j’adore les blettes et les articles sur le net sont très rares .

    j’ai fait un semis de tomates bio ds un pot de tourbe ( eh oui un seul , pour un essai et un petit jardin) avec ttes les conseils . pour le moment , depuis 1mois , elles ne font que 4cm de ht et 2 feuilles . C’est normal que ce soit aussi long ? Bien qu’à l’intérieur et eau et lumière , je n’ai pas mis de couvercle plastique , c’est peut être la cause de la lenteur de pousse ?

    • Bonjour Anne,

      -C’est peut-être la qualité du terreau qui est en cause. Il doit être fin pour favoriser le développement des racines, drainant tout en retenant bien l’eau. Généralement la levée se fait en 7 à 10 jours à l’intérieur, puis 15 jours de plus pour avoir les vraies feuilles. Mais cela est variable aussi d’une graine à l’autre. Parfois, dans un même lot, les écarts de germination entre 2 graines varient de plusieurs jours. C’est peut-être simplement cela si vous n’avez semé qu’une seule graine ? Bonne journée,

  3. J’habite dans le Rhône, est ce possible de cultiver des patates douces ?

    • Bonsoir Laurent,

      Je ne connais pas bien le climat du Rhône mais il me semble que l’été est très chaud, non ? Voire caniculaire ? La patate douce a besoin de soleil tout l’été et en arrière-saison jusqu’à fin septembre, mi-cotobre). Je pense donc que c’est possible. Réservez-lui l’emplacement le plus ensoleillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *